Fruits et légumes : pourquoi les producteurs ne veulent plus payer

 |   |  431  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les producteurs de fruits et légumes se disent asséchés et multiplient les coups d'éclat pour réclamer des aides et une harmonisation des normes européennes. Ils se plaignent en particulier des effets de la "crise du concombre" et de la mauvaise météo de l'été.

Les producteurs de fruits et légumes multiplient les manifestations de colère. Dernière en date : une grève des cotisations patronales décidée par Légumes de France, syndicat affilié à la FNSEA.

Jeudi, d'autres opérations étaient menées, comme le déversement de fruits sur l'autoroute A7 près de Lançon, des blocages de camions frigorifiques provenant d'Espagne ou encore une manifestation dans les Bouches-du-Rhône.

Eté noir pour les fruits et légumes

En cause, un été noir pour les fruits et légumes. Malgré la chaleur précoce au printemps favorable à la production, le mauvais temp en juin et juillet et surtout l'épidémie d'E.Coli ont contribué à faire baisser la consommation.

Le prix de vente des pêches, prunes, poires, melons, tomates, concombres et artichauds est inférieur de 15 à 45% à la moyenne des cinq dernières années selon France AgriMer, organe du ministère de l'Agriculture, qui les a de ce fait déclarés "en crise".

"Nous n'avons plus de rentrée d'argent", s'alarme Angélique Delahaye, présidente de Légumes de France. "Les prix ne remboursent même pas l'emballage", se plaint l'agricultrice qui produit notamment des concombres et des tomates. Avec son association de producteurs, elle a donc décidé de ne plus payer ses cotisations patronales, ni certaines factures comme le gaz ou l'éléctricité, et préfère "privilégier les salaires et les fournisseurs locaux". Elle espère même que 10 à 15.000 de ses collègues agiront de même.

Concurrence espagnole

Leur revendication principale reste la même que celles des agriculteurs les plus irrités qui vont jusqu'à déverser des tonnes de fruits sur les routes. Tous exigent le versement au plus vite de l'aide européenne promise après la crainte - infondée - de contagion à la bacterie E.Coli sur les concombres, salades et tomates.

De manière récurrente, ils demandent aussi une harmonisation des normes environnementales et sociales avec l'Espagne. Les producteurs espagnols sont d'ailleurs accusés d'envoyer en France des cargaisons sans prix ni destinataires, ce qui est illégal. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) doit prochainement publier des chiffres sur ces pratiques.

En attendant, une réunion d'urgence des représentants de la filière est prévue le 17 août. Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, doit aussi s'entretenir avec son homologue espagnol, Rosa Aguilar, pour évoquer cette crise qu'il a qualifiée de "bien réelle" ce vendredi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/08/2011 à 12:36 :
Je sais pas ou trouver un melon à 30 centimes !!je voudrai bien pourtant, même me déplacer chez le producteur.. Mais l?IDF, ça doit pas être cavaillon.. rien à moins de 2e75, en pleine saison.. si j?avais su, j?aurai acheté hors saison à 2e50.. surtout que mes 2 charentais étaient dégueulasses, ils ont finis à la poubelle.. enfin, à ce prix là, on en achète pas plus de Ÿ sur l?été.. donc, qui que ce soit, gagnent en marge ce qu?ils perdent en volume car on peut pas manger des fruits en été, pêche, cerise, fraise sont devenus des produits de luxe. Mais le prix n?a rien à voir, dans les mauvaises ventes, c?est la faute à la météo?
Les français ne veulent pas forcément des fruits hors saisons mais quand on voit que le produit local a un prix ahurissant, je préfère manger un bon melon en mai, qu?un très cher en juin, question de pouvoir d?achat j?imagine.. par contre, c?est pas moi que ça dérangerait de ne pas avoir de tomate, salade toute l?année.. On achète aussi ce qu?on nous mets sur les rayons.. jusqu?à ou ?? je vois bon nombre de gens passer devant les fruits et légumes et n?en prendre qu?un petit peu.. Comment expliquer à son enfant qu?il ne mangera jamais de cerises car trop cher ?? ça fait 5 ans que j?attends de voir les prix baisser. Cette année, j?en ai eu marre et j?ai acheté qq cerises.. mettant de côté ma volonté d?aller contre cette tendance fruits et légumes trop cher.. mais moi, je n?ai pas de petits visages à la maison qui sont en droit d?attendre de connaître ce qu?est une cerise, une fraise, bref, d?apprendre le nom et le goût des fruits. Donc, même si les gens sont comme moi à penser qu?il ne faudrait pas acheter, bien obligé suivant certaines situations.. les françaises font en moyenne 2 enfants.. ça fait un sacré potentiel d?achat tout ça !!
J?ai été une fois dans une « ferme » touristique !! L??uf de ferme à 1 euros pièce, la salade à 2e50.. ça m?a refroidie dans ma volonté d?acheter direct au producteur, leurs prix sont plus cher qu?au supermarché.. et si qq connaît Rambouillet, allez faire son marché là bas, c?est la ruine. Alors, la colère des agriculteurs, je veux bien comprendre mais il doit y?avoir de sacrés disparités.. le fromage de chèvre à 200 km coûtait moins cher que celui produit à 10 km du lieu de vente.. encore un exemple.. parmi tant d? autre. Les français ne sont pas dupes, ils sont seulement pris en otage.
a écrit le 16/08/2011 à 8:18 :
Les agriculteurs se plaignent mais quand on voit leur demeure, on pleurt. Et en plus ils ont le temps de rechercher l'amour, vous vous rendez compte ;-)
Réponse de le 16/08/2011 à 10:01 :
entre un trader immoral qui pille les ressources et ne produit rien du tout, et un agriculteur, le choix est facile.
Réponse de le 16/08/2011 à 12:43 :
Pourquoi choisir ? Il faut de tout en ce bas monde. Accepter l'autre tel qu'il est, est déjà une preuve d'humanité.
a écrit le 15/08/2011 à 20:48 :
STOP les aides aux agriculteurs c'est bon on ferme, qu'il fasse une distribution gratuite à tous les consommateurs, ça résoudras pas mal de problème et croyez-moi c'est que l'état va être dans l'embarras.
Réponse de le 16/08/2011 à 6:35 :
3 milliards d'euros annuels d'aides aux restaurateurs, vous appelez cela comment ? Les agriculteurs nourrissent la France et je ne parle pas des gros industriels cerealiers, mais des agriculteurs independants qui triment toute l'annee. Les consommateurs francais sont ingrats
a écrit le 15/08/2011 à 10:48 :
dans la vie , quand on veut faire du commerce ....il convient d'accepter la concurrence !
quand il y a surproduction , .....
c'est qu'il y a plus de producteurs que de clients !
alors , il faut changer de métier , ou être meilleurs .... !
maintenant , passer son temps , entre trop chaud , trop sec , trop froid , pas assez de pluie , ..... et j'en passe !!!! ... , à attendre les aides de l'état , donc NOS IMPOTS .... !!!
ça commence à FAIRE ...... !
à la grève , ... à la casse ... , .............. enfin ...la HONTE !
même pas peur .... du ridicule !
Réponse de le 16/08/2011 à 6:42 :
Comme les restaurateurs chouineurs qui ont une aide ANNUELLE de 3 milliards d'euros par an sans contrepartie... Il n'y a pas d'agriculteurs a Neuilly, dommage pour eux ...
a écrit le 14/08/2011 à 10:31 :
Euro : les pyromanes jouent les pompiers
Les pyromanes qui depuis 10 ans conduisent l?Europe dans le mur de la dette et de la pauvreté de masse ont joué toute la journée aux pompiers pour tenter d?abuser encore les opinions publiques.
Mais cet accord « grosse rustine » qui va endetter un peu plus les Français, sans aider les Grecs, ne règle en rien la cause de l?effondrement des économies du sud et de la France : l?euro trop cher.
Dans quelques mois la même crise se reproduira pour le Portugal, l?Espagne, l?Italie ou même la France, pour la simple raison que l?économie de ces pays est asphyxiée par une monnaie unique taillée pour la compétitivité allemande.

L?euro est aujourd?hui comme un vêtement à taille unique que chacun devrait se débrouiller d?enfiler, quels que soient son poids et sa taille ! Il faut au contraire une monnaie commune à tailles multiples, qui constitue une seule devise européenne face au dollar ou au yuan, tout en permettant des ajustements monétaires entre les nouvelles monnaies nationales qui doivent désormais la composer (euro-franc, euro-mark, euro-drachme,?) et dont les parités entre elles seraient revues une fois l?an en fonction des fondamentaux économiques de chaque pays.

Il y urgence à ce que les peuples se réveillent pour mettre fin aux folies de dirigeants incompétents. L?Europe mérite mieux que cet euro qui appauvrit et divise les nations. Une autre politique est possible.

Nicolas DUPONT-AIGNAN - Député de l?Essonne - Président de Debout la République


Réponse de le 14/08/2011 à 20:26 :
Mr le Député, si je comprends bien ce serait une sorte de monaie "parapluie" dont les constituants seraient des monaies "Nationales" et dont le poids serait ré-évalué chaque année en fonction des économies de ces pays? L'idée semble bonne, mais quid des pays qui, comme la Grèce par exemple, ont mentis aux autres membres de la zone Euro? Quid de la monnaie d'échange inter-pays (en tant qu'entrepreneur dans votre département et exportant pas mal, l'Euro est une réelle opportunité)?
a écrit le 14/08/2011 à 10:01 :
il faut que les producteurs s'organisent pour vendre en direct , monter des coopératives de vente aux particuliers , mais il faut aussi qu'ils pratiquent des prix rasonnables aux particuliers car ce n'est pas toujours le cas.Ilq faut qu'ils se regroupent pour être plus puissants face aux super marchés.Il faut qu'ils se prennent en mains plutot que de demander des aides à l'Etat et à l' Europe.
a écrit le 13/08/2011 à 16:55 :
Que les producteurs reviennent avec leurs camions chargés de bons fruits , nous avions cela il y a des années déjà :mais peut etre est ce trop de travail ? Cependant , tout partait vite ,nous avions du bon .
Réponse de le 13/08/2011 à 20:03 :
Malheureusement la plupart de ces camions ont pris feu!, quelques mafias peut-être derrière ces exactions?.
Devinez qui cela pourrait-être?
Réponse de le 13/08/2011 à 20:22 :
Moi je me fournis chez eux, 1.50 la barquette de 300 g de garriguettes, 50 cts le melon ... Il suffit de faire 5 kilometres et j'ai de bons producteurs qui recoltent de tres bons fruits, les familles font meme la cueillette si elles le souhaitent et les enfants adorent passer un bon moment. Le bonheur est dans le pré, il faut just faire un peu l'effort d'y aller et de ne pas attendre que tout vous soit amene sur un plateau
Réponse de le 14/08/2011 à 7:15 :
@ Home delivery: oui, même que tu pourrais avoir une vache dans le garage pour les produits laitiers, une biquette pour tondre la moquette et amuser les gamins et des poules dans la baignoire :-)
Réponse de le 14/08/2011 à 9:12 :
Home delivery :ce n'est pas valable pour toutes les régions votre systeme alors que ce qu'il y avait de ventes directes par les producteurs ,oui, cela est réalisable .
Réponse de le 16/08/2011 à 6:30 :
@Patrickb, avec la crise, oui il faudrait mieux etre equipe chez soi plutot que d'avoir un Iphone 4G qui ne servira alors pas a grand chose ...
a écrit le 13/08/2011 à 9:57 :
Il n'y a plus personne à la barre du navire France, pas plus qu'il n' y a plus de responsable au niveau Européen pour réguler quoi que soit.
L'Europe est devenue un gigantesque marché "n'importe quoi!, où tout le monde fait ce qu'il peut pour s'en sortir.
Vivement 2012 et une nouvelle politique pour la France.
a écrit le 13/08/2011 à 9:54 :
pourquoi acheter un fruit/légume ramassé vert et qui ne murira jamais? Avez vous déjà mangé une pêche vraiment mure? Un melon fondant et sucré? Et bien a part dans mon jardin, il y a des années que je n'ai rien trouvé de tel... Dictat des revendeurs qui ne veulent aucune perte? Cher agriculteurs si vous voulez vendre vos produits faites de la qualité! Pas des trucs certes beaux mais sans gout et bourrés de pesticides.
Réponse de le 13/08/2011 à 10:58 :
La plupart des fruits en GMS viennent du Maroc ou Espagne ou d'ailleurs et sont eleves hors sol, voila la raison. En province, on a beaucoup de petites producteurs qui vendent en direct et on se regale pour un bon prix. Le client veut toujours moins cher, il consomme donc de la Mer%£, et son distributeur se gave en lui vendant de la Mer%£ aussi cher que de bons produits faist en France. Le francais prefere avoir un Iphone 5 4G et un bouquet satellite a 40 euros par mois plutot que de manger sainement et de faire l'effort d'aller chercher la qualite.
a écrit le 13/08/2011 à 9:46 :
Je ne sais pas pourquoi les melons sont si chers : 2,45 chez Intermarché, 2,95 chez Leclerc. Ils sont achetés combien aux producteurs ? Pareil que pour vente à 1,50 ??
J'ai toujours l'impression qu'ils veulent (les distributeurs) conserver voire faire croître leurs marges quelque soit le contexte économique général, comptant sur les achats "compulsifs" (çàd sans regarder le prix pour passer son chemin quand excessif).
Les affichages prix payé, prix de vente n'avaient pas fait long feu à leur époque, un peu gênant. Je vais finir par aller faire un tour au marché voir s'il y a des affaires à faire.
Réponse de le 13/08/2011 à 19:21 :
Cette semaine sur France-Info : Melons de Cavaillon achetés 0,30?/piéce à l'agriculteur...
a écrit le 13/08/2011 à 0:39 :
j'ai trouvé une alternative, j'hachéte les macédoine de fruits en boite c'est aussi bon, je la met au frigo, c'est tout frais et tout bon , et pas cher,
Réponse de le 13/08/2011 à 7:08 :
Manger des fruits bourrés de sucre ajoutés qui ont mariné dans un jus hyper sucré, en effet, c'est tres bon ...
Réponse de le 16/08/2011 à 12:38 :
birkkk!! t'es elevé chez Picard?? rien que les pommes qu'on achète au super sont dégueu.. rien à voir avec les pommes de chez ma mamie!!et c'est du frais!!!pas étonnant que les gosses d'aujourd'hui soient allergiques en tout genre.
a écrit le 12/08/2011 à 20:22 :
Encore des aides !
La France est peuplé des assistés. Elle aura difficulté à réduire son déficit. Sarkozy est en campagne électorale, il a tout intérêt à ne pas répondre à des revendications catégorielles. Sinon, il ne s'en sortira pas avant fin 2012. Personnellement, Sarkozy ne fera rien pour eux et il garde un silence total.
Réponse de le 13/08/2011 à 8:50 :
Il préfère déverser 3 milliards d'Euros de cadeau de TVA à ses potes de la restauration!
Réponse de le 13/08/2011 à 9:39 :
3 milliards ANNUELS, je tiens a preciser que ce cadeau nest pas un "one time gift", mais un cadeau regulier chaque annee pour ses amis restaurateurs ou plutot devrai je dire, des assembleurs de plats surgeles pour la majorite d'entre eux
a écrit le 12/08/2011 à 17:46 :
C'est cela l'Europe le patronat a une main-d'oeuvre qualifiée à disposition dans l'UE (libe circulation) et peut produire dans les pays à bas coût. Il n'y a eu aucun harmonisation des systèmes sociaux et de santé. Chacun fait ce qu'il veut. On se demande encore combien de temps l'Euro va survivre avec cette pagaille.
a écrit le 12/08/2011 à 17:20 :
a 1.80 euro le kilo de péche je mange des yaourt
Réponse de le 13/08/2011 à 7:10 :
4 yaourts discount a 1.00 euro, est ce vraiment moins cher ? Par contre il vous faut a tout prix votre smartphone avec vos sonneries telechargees a 2 euros pieces, et votre 3G qui ne vous sert a rien, plus le bouquet satellite a 40 euros par mois pour s'abrutir devant les niaiseries diffusees
Réponse de le 13/08/2011 à 9:37 :
perso et meme si ca coute plus cher ca fait deux ans que j achete que mes fruits et legumes origine France ...et en plus c est pas du chauvinisme mais ils sont meilleurs!!!
Réponse de le 13/08/2011 à 16:16 :
@ mordrak: et comment tu sais qu'ils sont d'rogine française ? je pense que si tu demandes au vendeur, il ne va pas te décevoir et t'annoncer tout ce que tu voudras pour te vendre, non :-)
Réponse de le 16/08/2011 à 12:40 :
j'ai vraiment pas du avoir de chance avec mes melons charentais alors.. ceux d'espagne étaient meilleurs.. Pis l'ananas de.. l'un de nos dom tom, idem.. foutu auchan qui m'a trompé!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :