Une bouteille d'eau sur cinq contiendrait des traces de polluants

Des polluants sont bien présents dans l'eau potable, même celle commercialisée en bouteille, selon une étude menée pour l'association 60 millions de consommateurs et publiée ce lundi.

2 mn

DR
DR (Crédits : dr)

Après la viande, le poisson... haro sur l'eau. Des traces de pesticides et de médicaments ont été décelés dans une bouteille d'eau sur cinq, d'après une étude menée pour l'association 60 millions de consommateurs et la fondation France Libertés.

De hormones anti-cancer

Parmi les traces de produits chimiques en question figure notamment du tamoxifène, une hormone de synthèse utilisé comme traitement contre le cancer du sein. Des résidus de ce médicament ont été retrouvée dans des bouteilles de Mont Roucous, Saint Yorre, Salvetat, Saint Armand et dans une bouteille produite pour la marque discount de Carrefour (Céline Cristaline). Par ailleurs, des traces d'Atrazine et d'Hydroxyatrazine, des désherbants pourtant interdits en 2001, ont été trouvées dans la Vittel, la Volvic, la Cora et la Cristaline. En tout, 47 bouteilles et trois bonbonnes d'eau ont été testées. Et des contre-expertises ont été menées, après contestation des premiers résultats par les marques, qui ont confirmé ces chiffres.

L'eau reste potable

"Dans tous les cas, il ne s'agit que de traces, qui ne remettent pas en cause la potabilité de l'eau. Mais elles révèlent à quel point notre environnement peut être contaminé", est-il écrit sur le site de 60 millions de consommateurs. Mais, si la teneur est "infime" c'est "suffisant pour qu'on s'interroge sur la pureté originelle imposée par la règlementation des eaux minérales", souligne l'association. "Ce qu'on en retire, ce n'est pas de dire que telle marque est plus risquée qu'une autre. Il n'y a pas les bons et les mauvais. Sur l'ensemble des marques, il y a un problème", a expliqué  à l'AFP Thomas Laurenceau, le rédacteur en chef du magazine. "Les embouteilleurs sont extrêmement prudents mais ça interpelle de voir qu'il peut y avoir (des micropolluants), même si c'est infinitésimal, qui ne devraient pas être là", a-t-il ajouté.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 28/05/2013 à 15:14
Signaler
Bonjour, La Chambre Syndicale des Eaux Minérales s'est exprimée suite à l?article paru dans 60 millions de consommateurs sur la qualité de l?eau. Elle confirme qu'il n'y a aucun résidu de médicaments dans les eaux minérales naturelles, qu?elles s...

à écrit le 26/04/2013 à 11:55
Signaler
Reste plus qu'à boire du vin !

à écrit le 25/03/2013 à 23:56
Signaler
Je demeure en Charente Maritime et je me suis aperçu avec stupéfaction que les agriculteurs autour de chez moi utilisent les boues d'épuration de la Ville de Saintes et Royan comme engrais et cela ne sent pas bon au mois de septembre, alors il ne fau...

à écrit le 25/03/2013 à 15:59
Signaler
Le vrai problème vient du fait que le matériel utilisé pour les analyses est de plus en plus performant, et qu'il détecte des quantités de plus en plus infimes de produits. S'il s'amusaient à faire le même type d'analyse sur les eaux distribuée aux r...

le 25/03/2013 à 18:36
Signaler
C'est de l'humour thucyd ? La France fait actuellement l'objet de poursuites de Bruxelles pour son incapacité à lutter contre la pollution de l'eau du robinet, qui fait l'objet d'une directive. http://www.liberation.fr/terre/01012397174-deux-million...

le 27/03/2013 à 14:03
Signaler
Quand on voit que des abeilles meurent d'ingestion de pesticides (illégaux pour certains !) dans des coins totalement paumés au milieu des Alpes, on peut se poser sérieusement la question de la contamination générale et se demander quels aliments/boi...

à écrit le 25/03/2013 à 15:49
Signaler
Mieux vaut boire l'eau du robinet.

le 25/03/2013 à 18:08
Signaler
Grosse erreur Cathy !!! Polluants, des seuils limites dépassés dans plus de 400 communes grâce à des dérogations !! Et ceci malgré l'autorisation en février 2011 de cinq fois plus de pesticides dans l'eau du robinet. Modifier la norme de qualité c'...

à écrit le 25/03/2013 à 15:10
Signaler
60 millions de consommateurs est hostile au marché de l'eau en bouteille. Je me rappelle d'un précédent article où le magazine dénonçait par exemple des taux de fluor dans certaines eaux pétillantes deux à trois fois plus élevés que le seuil maximal ...

le 25/03/2013 à 17:09
Signaler
En effet, c'est la bonne période. Prévenez néanmoins vos bourgeons que les gelés matinales peuvent leur être fatales... 60 Millions a aussi analysé l'eau du robinet. Essayez de lire avant d'écrire.

à écrit le 25/03/2013 à 14:37
Signaler
NESTLE WATERS a pourtant dépensé sans compter pour faire de la nappe phréatique de VITTEL une eau plus pure que pure.

à écrit le 25/03/2013 à 13:42
Signaler
Eau secours!!!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.