La mimolette française mystérieusement bloquée à la frontière américaine

 |   |  382  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Jastrow, Wikipédia)
Les autorités sanitaires américaines bloquent une cargaison de 500 kg de mimolette en raison d'une trop grande concentration de bactéries. Ce n'est pas la première fois que les Etats-Unis s'attaquent à un produit du terroir français.

Après l'embargo sur les importations de roquefort, les Américains sont-ils en train de bannir la mimolette de leur territoire? Depuis début mars, les autorités sanitaires américaines, la FDA (Food and Drug Administration) retient plus de 500 kilos de ce fromage fabriqué par l'entreprise normande Isigny Sainte-Mère. La mimolette est un fromage de vache de couleur orange originaire de la région lilloise et ressemble au fromage hollandais Edam dont il est une déclinaison.

Des analyses bactériologiques ont fait état d'une trop grande concentration de cirons ou mites à fromages. Ces bactéries sont ajoutées par les industriels afin d'améliorer l'affinage du fromage. Pour la FDA, les seuils de tolérance sont dépassés et seraient devenus allergènes.

Cette "histoire d'allergie"

Du côté d'Isigny Sainte-Mère, c'est la surprise. La société française a exporté pour 60 tonnes de mimolette aux Etats-Unis en 2012. Je "n'ai aucune explication si ce n'est cette histoire d'allergie", explique à l'AFP Benoît de Vitton qui dirige le bureau américain de la fromagerie normande. Il ajoute qu'un inspecteur de la FDA lui a indiqué que le "taux de mites était supérieur au taux autorisé, sans pouvoir dire quel était ce taux autorisé".

Mais de nombreux Américains ont créé une page Facebook "Save the mimolette" pour soutenir la cause du célèbre fromage français. Cette page  en appelle même au marquis de Lafayette qui s'était battu du côté des Américains lors de la guerre d'indépendance en 1776 : "Lafayette! Come back and save the mimolette" (Lafayette! Reviens et sauve la mimolette).

Mais ce n'est pourtant pas la première fois que des produits du terroir français rencontrent des difficultés aux Etats-Unis. Ainsi, le roquefort français a retrouvé en 2012 un régime fiscal normal après plus de 10 ans de surtaxation (à 300%) en raison de conflits commerciaux entre Washington et Bruxelles notamment sur les importations de b?uf aux hormones. Plus éloigné du monde du fromage, la Californie a décidé en juillet 2012 d'interdire le foie gras à cause de la pratique du gavage considérée comme un acte de torture sur animaux. 

Pour aller plus loin: l'exception culturelle, un problème pour un accord euro-américain de libre-échange?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2013 à 12:48 :
Comment voulez-vous que nous puissions défendre notre mimolette avec un président Hollande, faux mage à pâte mole ;-)
a écrit le 11/04/2013 à 19:18 :
Et pourquoi accepter du poulet lavé à l'eau de javel et autres produits insalubre provenant des USA? Que font les ministères qui devraient défendre les intérêts français? Peuvent-ils encore quelque chose face à l'Europe
Réponse de le 12/04/2013 à 17:29 :
C'est ce qu'appellent hypocritement les USA le libre-échange, ou plutôt en réalité un libre-échange à sens unique. Merci l'Europe de nous montrer la voie vers la satellisation de notre économie par rapport à celle des USA.
a écrit le 11/04/2013 à 11:23 :
Pirouette, mimolette ,cacahuète ... si vous voulez entrer dans la maison de votre petit oncle Sam, vous vous casserez le bout du nez !!
a écrit le 11/04/2013 à 9:54 :
Les cirons ne sont pas des bactéries, mais des arthropodes (dans ce cas, ce sont encore plus précisément des arachnides).

Dans l'article on peut lire:
"Des analyses bactériologiques ont fait état d'une trop grande concentration de cirons ou mites à fromages. Ces bactéries sont ajoutées par les industriels afin d'améliorer l'affinage du fromage. "

C'est aberrant. C'est comme si on disait que les coccinelles, les mille-pattes ou les araignées étaient des virus... Rien à voir.

Concernant les raisons de cet embargo elles sont simples: les USA font pression dans le bras de fer actuel sur l'accord de libre échange UE/USA. "Vous voulez mettre des restrictions? (viande aux hormones, animaux nourris aux farines animales, etc) Et bien on va aussi en mettre sur vos produits..."

Le problème, c'est que cette histoire d'allergies (potentielles, il est vrai) est bidon. On va interdire l'achat et la vente aux niveau international des biscuits aux amandes ou aux noix, sous prétexte que certains sont allergiques aux fruits secs?
Si les producteurs de mimolette veulent trouver une parade, il faudrait qu'ils indiquent sur une étiquette "Produit pouvant provoquer des allergies au lait et aux acariens sur les personnes à risque".
Point.
Après on achète averti. C'est un faux problème sanitaire.
Alors que, par contre, les inconvénients de la viande aux hormones touchent toute la population... C'est plus sournois et bien plus grave.
Il est temps de choisir entre un modèle économique qui n'est pas viable (car il ne se maintien que grâce aux subventions à une agriculture polluante et responsable d'un coût sanitaire élevé). On peut avoir d'aussi bon rendement et se débarrasser de ces inconvénients:
http://www.youtube.com/watch?v=RM7XovfFiUM
Sébastien
a écrit le 11/04/2013 à 7:56 :
on pourrait aussi bloquer leurs exportations de céréales aux OGM vers le vieux continent.
a écrit le 11/04/2013 à 3:35 :
L'oncle Sam est plongé dans les bactéries jusqu'à mimolette.
a écrit le 10/04/2013 à 22:04 :
C'est ce que l'on appelle du protectionnisme déguisé!
a écrit le 10/04/2013 à 18:06 :
Bof ! Les Yankees n'ont aucune notion de la bonne bouffe.
a écrit le 10/04/2013 à 18:04 :
On bloque le boeuf engraissé aux hormones et ogm, le lait aux antibiotiques pleins de pues du aux infections. Je prefere la mimolette...
Réponse de le 10/04/2013 à 18:47 :
Vous pensez qu'en France, le b?uf n'est pas engraissé aux hormones et ogm ? Que le lait n'est pas aux antibiotiques en France ? Vous plaisantez ?
a écrit le 10/04/2013 à 17:31 :
Cest la guerre économique, la france bloque les produits américains aussi...
Réponse de le 10/04/2013 à 18:01 :
+1

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :