LVMH met la main sur la maison italienne Loro Piana pour 2 milliards d'euros

 |   |  275  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le leader mondial du luxe rachète une entreprise spécialisée dans les étoffes très hauts-de-gammes.

LVMH ajoute une nouvelle flèche à son arc déjà bien fourni. Le leader mondial du luxe a annoncé la prise de contrôle de Loro Piana, une maison italienne de prêt-à-porter haut-de-gamme. Le groupe français va débourser 2 milliards d'euros pour prendre 80% du capital. Les deux propriétaires de la marque née au 19e siècle, les frères Sergio et Pier Luigi Loro Piana, gardent 20% du capital.

Loro Piana est reconnu pour la qualité de ses étoffes très recherchées et de très haute qualité. De la laine mérinos d'Australie, en passant par le cachemire de jeunes animaux, c'est une véritable expertise en la matière que rachète le groupe LVMH.

"Loro Piana est bien plus qu'une marque célèbre, c'est l'empreinte de la passion d'une famille pour les plus hauts standards d'artisanat et de qualité. Avec les connaissances et l'expérience acquises sur plus de six générations, Loro Piana crée des produits et des tissus exceptionnels, en particulier à partir du cachemire, dont Loro Piana est le premier transformateur au monde", écrit LVMH dans un communiqué.

De son côté, Loro Piana pourra profiter des synergies et de l'expertise du groupe LVMH dans ses stratégies de globalisation notamment en direction des pays émergents.

700 millions d'euros de chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires de Loro Piana qui compte 130 boutiques à travers le monde devrait s'élever à 700 millions d'euros cette année pour un résultat d'exploitation d'environ 150 millions d'euros. Le groupe français dirigé par Bernard Arnault envisage des effets positifs sur ses comptes dès la première année pleine.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2013 à 13:48 :
N'est pas possible d'écrire un commentaire dans "La Tribune" sans commettre de grosses fautes d'orthographe du genre "laisser les rênes" et non pas << laisser les reines >> (sic !) ?
a écrit le 09/07/2013 à 16:31 :
3 fois le chiffre d'affaires et 13 fois le bénéfice c'est pas un peu cher ? je pose la question !!
Réponse de le 09/07/2013 à 20:30 :
Je ne suis pas spécialiste mais vu le potentiel de la marque ou comparé à Hermès (qui vaut 6 ou 7 fois son CA en bourse), c'est même presque pas cher.....
a écrit le 09/07/2013 à 14:07 :
Très bonne opération de LVMH qui montre encore une fois la réussite de se stratégie, c'est à dire devenir majoritaire tout en laissant les reines et une partie du capital à la famille historique.
a écrit le 09/07/2013 à 13:17 :
Pour , gerardc27 , Loro Piana est une marque connue par les connaisseurs de belles étoffes. Ce n'est pas une marque connue de grand public et tant mieux comme ça elle garde ses lettres de noblesses. Moi j'adore leurs costumes, ils ne se froissent pas comme certains qui se veulent "luxueux" et contiennent nombre de matières synthétiques qui sont désagréables et qui ne tiennent pas dans le temps
a écrit le 09/07/2013 à 10:04 :
C'est bien pour B ARNAULT mais honnêtement tout le monde sen fout, car où est l'innovation et les relais de croissance pour le pays. En plus c'est cher pour du cachemire. Mais quand on veut calmer sa frustration avec HERMES on ne compte pas.
Réponse de le 09/07/2013 à 12:29 :
Faites un benchmark des marques de luxes à fort potentielle avant de dire des âneries... Bernard est loin d être frustré croyez moi... Hermès au sein de LV ce n est qu une question de temps...
Réponse de le 09/07/2013 à 14:23 :
Piqué au vif
Réponse de le 10/07/2013 à 14:17 :
La famille Hermés saura se préserver des appétits du requin Bernard Arnault et tant mieux.Il n'est pas sain qu'une personne puisse avoir autant de marques dans le domaine du luxe et Hermés c'est beaucoup moins Show-off que Louis Vuitton.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :