Et maintenant du "champagne" indien !

Moët Hennessy lance en Inde son vin pétillant brut et rosé produit localement. Vendu à des prix beaucoup plus abordables que le vrai champagne, Chandon India vise à conquérir le nombre croissant de jeunes cosmopolites du pays.
Giulietta Gamberini

3 mn

Le Chandon India brut est un mélange de chenin blanc, chardonnay et pinot noir et est élevé sur les lies pendant 12-18 mois. Il sera vendu à 14 euros la bouteille.
Le Chandon India brut est un mélange de chenin blanc, chardonnay et pinot noir et est élevé sur les lies pendant 12-18 mois. Il sera vendu à 14 euros la bouteille. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

On sait que les Champenois savent bien faire des bulles... Mais qu'ils aillent en produire jusqu'en Asie, et afin de concurrencer leur propre Champagne... C'est pourtant ce que vient de faire Moët Hennessy.

Le groupe (qui et controlé par LMVH et réunit Moët & Chandon, Hennessy, Veuve Clicquot, Krug, Mercier, Glenmorangie) vient de lancer en Inde ses sparkling wines brut et rosé produits localement, sous la marque Chandon India. Ils seront vendus respectivement à 14 et 16,5 euros la bouteille, alors que le champagne d'importation Moët Chandon Brut Imperial est commercialisé à ces latitudes à 53 euros.

Dans la région de Nashik les producteurs se multiplient

Le groupe français a investi dans un établissement vinicole dans la région de Nashik (Etat de Maharashtra), qui grâce à un climat sec et modéré est devenue le cœur de la production de vin indien. Puisque la loi interdit aux sociétés étrangères de posséder leurs propres vignobles, Moët Hennessy achète les raisins des agriculteurs locaux, qui sont assistés par la marque pour garantir la qualité de leur production.

Le Chandon India brut est un mélange de chenin blanc, chardonnay et pinot noir et est élevé sur les lies pendant 12-18 mois. Le rosé est produit par macération et à 100% de syrah. Les bouteilles ne présentent pas d'indication de millésime.

Le colosse français risque néanmoins d'être confronté à la concurrence locale, notamment du plus grand producteur indien: Sula Vineyards, fondé en 1997 par un ancien ingénieur de la Silicon Valley et qui domine actuellement le 65% du marché indien du vin. Le vigneron vient lui aussi de lancer trois mousseux premium et pratique des prix très compétitifs: son Sula Brut se vend par exemple, dans l'Etat de production, à 8-10 euros la bouteille. Le groupe italo-indien India's Fratelli Winesa commence également à produire des bulles.

Le marché est encore restreint mais en expansion

La concurrence s'annonce d'autant plus âpre que la consommation de vin en Inde (dont les classes dirigeantes sont traditionnellement friandes du whisky) reste encore très confidentielle: par habitant, elle se mesure plus en millilitres qu'en litres et n'est répandue que dans les bars, hôtels et restaurants des grandes villes. La publicité pour l'alcool est d'ailleurs interdite et chaque Etat a ses propres taxes et restrictions. Le pétillant, produit localement ou importé, représente moins de 10% des 18 millions de litres de vin vendus chaque année dans le pays,

Toutefois, dans un pays peuplé par 1,2 milliards de personnes et en forte progression démographique, les perspectives sont évidemment encourageantes. Le marché du vin a cru de 15% à 20% par an les dernières années et devrait continuer d'avancer au même rythme, selon les prévisions des analystes.

Au moment même où la culture du vin se répand et la production locale s'améliore, les producteurs espèrent donc conquérir par les bulles locales la nouvelle jeunesse urbaine indienne, au style de vie de plus en plus cosmopolite mais toujours fière du made in India. Le Chandon India sera ainsi lancé dans un hôtel à cinq étoiles de Mombai, puis à New Delhi et dans d'autres villes.

Giulietta Gamberini

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 12/12/2013 à 9:09
Signaler
pour faire plus d'argent, certains français vendent notre savoir faire , boycotons ces marques là

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.