Nicolas Feuillatte, disparition d'un grand nom du champagne français

 |   |  166  mots
Né le 29 janvier 1926 à Paris, Nicolas Feuillate s'était installé aux États-Unis comme négociant en café.
Né le 29 janvier 1926 à Paris, Nicolas Feuillate s'était installé aux États-Unis comme négociant en café. (Crédits : reuters.com)
Le Centre Vinicole-Champagne Nicolas Feuillatte (CV-CNF), auquel l'homme d'affaires décédé dimanche a donné son nom, regroupe 82 coopératives.

Nicolas Feuillatte, qui a donné son nom à la plus grande coopérative de Champagne, est décédé dimanche à l'âge de 88 ans. Le groupe l'a annoncé ce mercredi.

Négociant de café aux États-Unis

Né le 29 janvier 1926 à Paris, Nicolas Feuillatte s'était installé aux États-Unis comme négociant en café avant de devenir en 1962 délégué permanent de Côte d'Ivoire aux Nations Unies.

Ami de célébrités comme Jackie Kennedy ou Lauren Bacall, dont le décès a été annoncé ce mercredi, il revient en France en 1972 où il achète un vignoble de 12 hectares à Bouleuse (Marne) pour produire un champagne réputé auprès du gotha international.

5.000 vignerons et 2.300 hectares de vignes

Il rencontre alors Henri Macquart qui vient de fonder le Centre Vinicole de Choully à qui il cède son nom en 1986.

Le Centre Vinicole-Champagne Nicolas Feuillatte (CV-CNF) regroupe 82 coopératives, quelque 5.000 vignerons et près de 2.300 hectares de vignes pour une production de 10,4 millions de bouteilles en 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/08/2014 à 14:15 :
Il faut lire Chouilly et non Choully...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :