Coty pourrait doubler L'Oréal et devenir numéro un mondial du parfum

 |   |  317  mots
Si elle se confirme, cette opération serait la plus importante transaction réalisée depuis au moins une décennie dans le secteur des cosmétiques.
Si elle se confirme, cette opération serait la plus importante transaction réalisée depuis au moins une décennie dans le secteur des cosmétiques. (Crédits : reuters.com)
En vue, la plus importante transaction réalisée depuis dix ans dans le secteur des cosmétiques? Le parfumeur américain aurait remporté durant le week-end des enchères organisées par Procter & Gamble, selon le New York Post. Les licences pour les parfums Gucci, Hugo Boss et Dolce & Gabbana feraient partie des actifs concernés.

Le parfumeur américain Coty a remporté la mise aux enchères organisée par son compatriote Procter & Gamble pour la vente de plusieurs lignes de produits de beauté, pour un total de 12 milliards de dollars (10,6 milliards d'euros), affirme mardi 16 juin le quotidien américain New York Post.

D'après des sources proches du dossier, la fixation définitive des conditions du rachat pourrait prendre au moins deux semaines.

Coty, bientôt nouveau numéro un mondial des parfums ?

Les activités concernées recouvrent des marques de cosmétiques comme Max Factor et CoverGirl, de parfums et de soins pour les cheveux comme les shampoings Wella, indique le journal sur son site Internet en citant des sources proches du dossier. Les licences pour les parfums Gucci, Hugo Boss et Dolce & Gabbana seraient également concernées.

Si elle se confirme, cette opération serait la plus importante transaction réalisée depuis au moins une décennie dans le secteur des cosmétiques. Selon les cabinets Dealogic et Euromonitor, elle permettrait au groupe Coty, valorisé 9,4 milliards de dollars à la Bourse de New York, de devenir numéro un mondial des parfums, devant L'Oréal.

Procter & Gamble veut réaliser 10 milliards de dollars d'économies

Le directeur général de Procter & Gamble, A.G. Lafley a rompu l'an dernier avec la tradition d'expansion de la multinationale américaine en décidant de se séparer de ses marques non stratégiques ou peu rentables.

Le groupe, embarqué depuis plus de trois ans dans un programme d'économies de 10 milliards de dollars, a déjà cédé l'an dernier ses piles Duracell à Berkshire Hathaway pour 4,7 milliards de dollars et vendu par ailleurs certaines de ses marques de savon à Unilever.

À la fermeture de Wall Street, mardi soir, l'action Coty s'envolait de 19,31%, à 31,08 dollars, alors que le titre P&H gagnait à 1,25%, à 79,10 dollars.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/06/2015 à 16:51 :
Chanel dispose de près de 5% de Coty et certainement d'un accord plus ample. Coty devra céder des marques comme Gucci. Il est peu probable que le groupe sans grande expérience de la grande distribution puisse concurrencer fortement L'Oréal. Par contre J&J est un acteur des plus importants. Procter pour sa part se concentre sur les lessives.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :