Warren Buffett achète les piles Duracell pour 4,7 milliards de dollars

 |   |  226  mots
La transaction, qui devrait être finalisée au deuxième trimestre de l'exercice fiscal 2014/2015 de Procter & Gamble après le feu vert des autorités de la concurrence, va l'obliger à revoir ses comptes passés.
La transaction, qui devrait être finalisée au deuxième trimestre de l'exercice fiscal 2014/2015 de Procter & Gamble après le feu vert des autorités de la concurrence, va l'obliger à revoir ses comptes passés. (Crédits : reuters.com)
Berkshire Hathaway, la holding du milliardaire américain, va racheter Duracell en rendant à Procter & Gamble les actions qu'il détient dans le groupe. P&G s'est engagé de son côté à recapitaliser sa filiale en y injectant 1,8 milliard de dollars en numéraire.

Les piles Duracell changent de main. Le groupe américain de produits de consommation Procter & Gamble a annoncé jeudi avoir conclu un accord avec Berkshire Hathaway, propriété de Warren Buffett, afin de lui vendre cette activité pour 6,5 milliards de dollars (5,21 milliards d'euros).

"Je suis convaincu que cette nouvelle structure fournira un appui solide pour les plans de croissance futurs de Duracell", a déclaré le PDG de P&G A.G. Lafley.

En pleine réorganisation de son portefeuille, le fabricant des rasoirs Gillette envisageait en octobre une introduction en Bourse de cette activité en la dissociant du reste du groupe.

P&G va recapitaliser sa filiale

Berkshire Hathaway va racheter Duracell en rendant à Procter & Gamble les actions qu'il détient dans le groupe. Celles-ci sont évaluées à 4,7 milliards de dollars, d'après le communiqué. P&G s'est engagé de son côté à recapitaliser sa filiale en y injectant 1,8 milliard de dollars en numéraire.

La transaction, qui devrait être finalisée au deuxième trimestre de l'exercice fiscal 2014/2015 de Procter & Gamble après le feu vert des autorités de la concurrence, va l'obliger à revoir ses comptes passés.

P&G, qui a réaffirmé ses prévisions annuelles, indique également avoir finalisé la cession à un groupe chinois de sa participation dans une coentreprise fabriquant des piles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/11/2014 à 18:09 :
waren hesitait entre ' durs a selles' et ' dragees fuca'
a écrit le 13/11/2014 à 17:05 :
Lui au moins il dure vraiment longtemps

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :