Christian Estrosi réunit les acteurs du dossier Heuliez

Selon Christian Estrosi, ministre chargé de l'Industrie, le président de BKC "n'est toujours pas en mesure d'apporter la preuve de l'apport en fonds propres de 16 millions d'euros au capital d'Heuliez Véhicules électriques".

1 mn

(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Christian Estrosi, ministre chargé de l'Industrie, a annoncé hier qu'il réunit ce mardi 22 décembre, à 10h15 à Bercy, l'ensemble des parties prenantes au dossier de reprise d'Heuliez, le FSI (Fonds stratgéique d'investissement, lié à la Caisse des dépôts, la CDC), la présidente de la Région Poitou-Charentes la socialiste Ségolène Royal et Louis Petiet, le président de BKC, Bernard Krief Consulting. Mais ce dernier a indiqué à l'AFP (Agence France Presse) qu'il n'y assisterait.

Il est d'ailleurs mis en cause par le ministre qui souligne que le président de BKC "n'est toujours pas en mesure d'apporter la preuve de l'apport en fonds propres de 16 millions d'euros au capital d'Heuliez Véhicules électriques". Du coup, le ministre entend mettre "l'ensemble des acteurs autour de la table afin de débloquer la situation".

Christian Estrosi souligne qu'à ses yeux, "la reprise de cette entreprise innovante et l'avenir de ses 600 salariés exigent de la part des futurs actionnaires une attitude plus que jamais responsable et non les vaines déclarations et les paroles sans fondement concret qui ont été entendues ces dernières semaines (...) sur ce dossier délicat de reprise industrielle."

Le FSI a procédé à la demande de Bercy au versement de 10 millions d'euros d'apport au capital d'Heuliez Véhicules électriques mais les a placés sur un compte sous séquestre dans l'attente des pièces faisant la preuve de l'apport en fonds propres de BKC. Une preuve qui apparemment manque encore aujourd'hui.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.