Le chinois BAIC rachèterait Baolong Auto pour entrer en Bourse

 |   |  178  mots
Le cinquième constructeur automobile de Chine devrait annoncer prochainement le rachat de son concurrent pour entrer à la Bourse de Shanghai.

Beijing Automotive Industry Holdings (BAIC) envisage de lancer une offre de rachat sur son concurrent Baolong Auto dans le cadre de son projet d'introduction à la Bourse de Shanghai, rapporte ce mardi le China Business News, citant des sources anonymes chez Baic.

Le cinquième constructeur automobile chinois fera une annonce détaillée au sujet de ce plan dans les prochains jours, ajoute le journal. BAIC prévoit d'intégrer ses activités de production de voitures particulières à celles de Baolong Auto, déficitaire, une fois le rachat achevé.

BAIC, qui construit des véhicules en partenariat avec Daimler et Hyundai Motor, compte lever des fonds pour financer son développement et accroître sa production. En mai dernier, le patron de BAIC, Wang Dazong, déclarait être entré en discussion avec des banques d'investissement pour l'introduction en Bourse de son unité de production de véhicules pour particuliers.

En 2009, BAIC avait déboursé 200 millions de dollars pour reprendre les technologies de Saab, alors encore filiale de General Motors, en matière de plates-formes et de moteurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :