Le haut de gamme de Renault quitte Sandouville pour Douai

 |   |  142  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les futurs Espace et Laguna seront fabriqués dans le Nord. Le site normand sera relégué à la fabrication d'utilitaires.

Les futurs véhicules haut de gamme de la marque Renault (remplaçants d'Espace et de Laguna) seront "produits à partir de 2014 dans l'usine de Douai". Une bonne nouvelle pour l'usine du Nord-Pas-de-Calais ! Et ce, "sur la base d'une plateforme commune avec Nissan. Cette nouvelle plateforme permettra aux deux entreprises d'accéder à des économies d'échelle très significatives".

C'est ce qu' annoncé le constructeur au losange. Douai, qui produit aujourd'hui les monospaces Scénic et Grand Scénic, est donc assuré de son avenir.

En revanche, le site normand de Sandouville, qui fabrique aujourd'hui les Laguna III et actuel Espace, après avoir arrêté la Vel Satis, ne sera plus qu'un producteur d'utilitaires. Triste destin. L'usine, qui devrait suspendre sa production jusqu'à 70 jours cette année, faute de commandes, ne compte plus que 2.300 personnes, moitié moins qu'il y a six ans !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2011 à 7:36 :
Projet de construction usine Renault-Nissan-Dacia au Maroc en 2012 : de manière général, l'accord d'association entre l'Union Européenne et le Maroc entré en vigueur en mars 2000 se traduit par un droit de douane moyen non pondéré de 17.87% depuis mars 2004, qui diminuera jusqu'à 0.05% en 2012, aboutissant ainsi de fait à une zone de libre échange en 2012 (donc l'année prochaine...).

Et oui, l'UE l'a fait, on élargit le marché commun européen au Maroc avec un accord de libre échange, les clio, laguna et autres voitures de marques "françaises" bientôt produites au Maroc avec 0.05% seulement de droits de douane a l'entrée dans l'UE. Magnifique, et après les politiciens français feignent de se lamenter sur la désindustrialisation inéxorable de la France alors que ce sont les MEMES qui ont créé ces accords de libre échange avec des pays a bas coût de production où les entreprises délocalisent massivement. Cherchez l'erreur ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :