Michelin s'envole en Bourse après de bons résultats au premier trimestre

 |   |  518  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe français de pneumatiques a annoncé lundi une hausse de 5% de son chiffre d'affaires du premier trimestre à 5,3 milliards d'euros et a confirmé ses objectifs de ventes pour 2012. A 9h15, le titre était en hausse de 6,02% à 53,66%.

Les investisseurs saluaient ce matin, les bonnes performances de Michelon au premier trimestre. Le groupe français de pneumatiques bondissait de 6,02% mardi en début de matinée à la Bourse de Paris, dans un marché qui salue ses résultats trimestriels et ses perspectives ainsi que le relèvement de sa recommandation par HSBC à "surpondérer" contre "neutre" auparavant.  A 09h15, le titre valait 53,66 euros et affichait la plus forte hausse du CAC 40 qui au même moment gagnait 0,45%.

Au premier trimestre 2012, Michelin a enregistré une hausse de 5% de son chiffre d'affaires à 5,3 milliards d'euros et confirmé "son objectif de stabilité des volumes vendus" pour l'année en cours, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué. Le groupe précise qu'il maintient son objectif de ventes "dans un environnement de marchés plus incertains en Europe, résistants en Amérique du Nord et plus allants dans les zones de croissance".

Compenser le renchérissement des matières premières

Il explique ses ventes nettes sur les trois premiers mois de l'année par l'effet de plusieurs facteurs, au premier rang desquels "le retrait attendu (-9,6%) des volumes compte tenu des bases de comparaison élevées au 1er trimestre 2011 et du déstockage en cours des réseaux de distribution". Michelin avait enregistré un bond de 28,1% de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2011, grâce à des ventes "historiquement élevées". Parmi des facteurs favorables à ses ventes en ce début d'année, Michelin avance un "effet prix-mix en forte augmentation (+13,8%)", résultat d'une politique de prix visant à compenser l'effet du renchérissement des matières premières.

Le fabricant évoque également "l'impact positif" (+2,2%) des parités de change résultant "des évolutions favorables du dollar américain et du yuan chinois principalement, par rapport à l'euro". Hormis la branche "Poids-lourd", en léger recul de 0,1% à 1,6 milliard d'euros, les autres activités voient leurs ventes progresser ce trimestre: +2,9% pour "Tourisme camionnette" à 2,7 milliards d'euros, +23,8% pour les activités de spécialités (génie civil, agricole, deux-roues, avion) à 940 millions d'euros.

Maintien de l'objectif de bénéfice de 2,5 milliards d'euros en 2015

Michelin renouvelle également "son objectif pour 2012 d'un résultat opérationnel en nette croissance et de génération de cash flow libre positif, avant impact de la cession de l'immeuble de Paris". Début février, la firme de Clermont-Ferrand avait annoncé un bénéfice 2011 en très forte hausse (+39%), à 1,46 milliard d'euros, et fixé des objectifs de croissance ambitieux, avec une hausse de 25% du chiffre d'affaires d'ici 2015 et un bénéfice opérationnel de 2,5 milliards cette année-là. L'an passé, les ventes ont atteint 20,7 milliards d'euros, en hausse de 15%.

L'agence de notation Standard and Poor's (SP) a relevé d'un cran le mois dernier, de "BBB" à "BBB+" (avec perspective stable), la note de Michelin en raison de l'amélioration de sa situation financière et de sa capacité à renouveler ses bons résultats. Le groupe doit changer de numéro un dans les tout prochains jours, Michel Rollier devant passer le relais à Jean-Dominique Senard, actuel gérant associé commandité du groupe, lors de l'assemblée générale du 11 mai.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/04/2012 à 10:50 :
Encore une entreprise française qui fait des bénéfices. Ce n'est pas bien. il faut la taxer afin qu'elle disparaisse...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :