Fiat licencie en Pologne, dans l'usine qui fabrique l'emblématique 500

 |   |  353  mots
Copyright Fiat
Copyright Fiat
Fiat va licencier 1.500 personnes sur le site polonais de Tychy, sa plus grosse usine européenne qui produit la 500. C'est la première fois que l'Europe de l'est à bas coûts est touchée.

Aïe. Fiat annonce 1.500 suppressions d'emplois dans sa première usine europénne, celle de Tychy (Pologne), pourtant réputée pour être la plus compétitive du groupe turinois sur le Vieux continent. Pourtant, s'il y a bien un site emblématique, c'est celui-là, puisqu'il fabrique les... 500. Le constructeur auto italien explique ces suppressions de postes par les difficultés sur le marché européen. La situation "très négative" sur le marché de l'automobile "provoque un suremploi de 1.500 salariés et oblige la société à lancer à partir d'aujourd'hui la procédure de licenciements collectifs prévus par la loi",  affirme le communiqué de Fiat Auto Poland suite à une une réunion avec les syndicats. La crise commence donc à frapper les usines à bas coûts d'Europe de l'est. Une première. Ces sites sont en effet traditionnellement préservés, face à ceux d'Europe occidentale réputés plus coûteux. 

Production divisée par deux

La production de l'usine de Tychy a baissé de 600.000 véhicules en 2009 (soit le plus gros volume des usines auto d'Europe de l'est) à moins de 350.000 cette année, assure le consortium piémontais. Elle pourrait descendre en dessous de 300.000 l'an prochain. Soit une chute de 50% en quatre ans. Inquiétant, la 500 étant le véhicule le plus populaire avec la Panda de la gamme Fiat. Il est vrai que, au 1er janvier, Tychy arrêtera la production du modèle Panda II. La nouvelle Panda III, elle, est produite à Pomigliano, dans le sud de l'Italie. Le site de Tychy continuera toutefois la production du modèle 500, ainsi que de Lancia Ypsilon et de la Ford Ka aux termes des accords avec l'américain.

Europe de l'est, paradis des usines auto

En Europe orientale, Fiat dispose aussi de l'usine serbe de Kragujevac. PSA, Volkswagen et le coréen Hyundai-Kia fabriquent en Slovaquie et en République tchèque. Ford et Renault produisent en Roumanie, la firme au losange assemblant aussi les Twingo en Slovénie. Mercedes et Audi ont une production en Hongrie, tout comme le japonais Suzuki. Toyota produit aussi des composants mécaniques en Pologne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/12/2012 à 2:44 :
Bonjour l'ambiance!
Pour l'instant les riches continuent d'exploiter les pauvres...mais beaucoup sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis.
Les riches ont intérêt a se méfier de ceux qui n'ont plus rien a perdre!
Pour l'instant il y a encore des affaires a faire quand les riches se bouffent le nez entre eux! Chez les constructeurs automobiles c'est de plus en plus le cas.
Réponse de le 09/12/2012 à 11:50 :
Toujours et encore cette fascination pathologique pour les "riches".
Vous oubliez que vous aussi vous êtes "riche" avec votre ordinateur, et que vivant dans un pays développé, vous êtes déjà dans les 1% les plus riches.
S'il est clair que l'OMC nous a joué un sale tour en supprimant toute protection contre les pays à très bas coût de production, la responsabilité de la crise revient aux gouvernements successifs qui ont empilé les taxes au nom d'une solidarité qui ruinera tout le monde.
Et n'oubliez pas que les chasses aux riches se sont toujours mal terminées, et ont au final coûté très cher au peuple et à la classe moyenne.
Ce renouveau de la lutte des classes n'est là que pour nous faire oublier les turpitudes de la classe politique, et on peut dire que vous êtes tombé dans le piège.
a écrit le 08/12/2012 à 16:29 :
De toute façon, le système économique est tombé dans un cercle vicieux.
Toujours plus de bénéfice pour les actionnaires...
A force de toujours chercher le coût le moins cher, donc la main d??uvre la moins chère, ils appauvrissent inexorablement leurs propres clients. Et à partir de cet instant, ils ne peuvent plus acheter vos produits.
Voila la boucle est bouclée.
Une fois que la majorité de la masse d'argent est entre quelques mains, il ne faut pas espérer que le reste du monde continu de vous enrichir.
Sans partage des richesses, pas d'avenir. Ce n'est pas plus compliqué que cela.
Réponse de le 09/12/2012 à 11:59 :
Toujours plus pour les actionnaires? Ça c'est du grand comique!
Regardons le graphe des actions sur les 15 dernières années.
Tiens, en 1998 le CAC était à 3942 (source Wikipedia), et il est aujourd'hui à 3600.
On peut faire la même analyse sur les autres indices.
Bien vu à Frank pour son humour décalé et son analyse perçante qui m'aura fait passer un moment agréable.
a écrit le 08/12/2012 à 15:31 :
Où qu'il soit un salarié coûtera toujours trop cher. Le problème c'est que les esclaves faut quand même les nourrir un peu. Et oui souvent sur ce forum les personnes traitent les travailleurs de fainéants de profiteurs essaient de monter les uns contre les autres. Mais comme l'a dit Warenn Buffet ( la lutte des classes existe, et c?est la mienne, celle des riches, qui la mène et qui est en train de la gagner). Alors sachez que même les miettes vous ne les aurez pas.
Réponse de le 09/12/2012 à 12:04 :
J'ai plus souvent vu sur les forums des gens comme vous essayer de monter les gens contre les "riches" que le contraire.
La glorieuse lutte des classes aux résultats incomparables (sauf peut être le nazisme) a la vie dure.
Et, si les travers de la mondialisation sont bien réels, ceux de la collectivisation de la société française le sont encore plus.
N'oubliez pas : 57% du PIB pour l'état dans notre pays "néolibéral" et où les riches actionnaires prennent tout.
a écrit le 08/12/2012 à 10:10 :
Meme Fiat ne produit pas en Italie ces 500. Triste.
a écrit le 08/12/2012 à 9:30 :
FIAT voulait avec sa FIAT 500 envahir le marché Américain .. très propice à ce genre de voiture !
Réponse de le 08/12/2012 à 13:55 :
Les 500 américaines se vendent bien mais sont fabriquées au Mexique et non en Pologne! raison logique de taxes et de transport
a écrit le 08/12/2012 à 4:40 :
Alors on nationalise Fiat où pas? La faute à la famille Fiat?
Réponse de le 08/12/2012 à 12:47 :
Non c'est la faute à ces faineants de salariés polonais bien trop payes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :