16,5% : c'est l'ampleur de la chute des ventes de PSA en 2012, plombées par l'Europe

Le groupe PSA Peugeot Citroën enregistre une baisse totale de ses ventes (véhicules montés et pièces détachées) de 16,5% pour 2012. Une contre-performance qui s'expliquent surtout par le marasme du marché en Europe. La baisse des ventes totales du groupe devrait se poursuivre en 2013.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'année qui s'est achevée s'est révélée particulièrement mauvaise pour PSA. Le constructeur automobile enregistre une baisse des ventes mondiales de 16,5% en 2012 soit un chiffre de 2,97 millions d'unités montées et détachées vendues. En ce qui concerne plus particulièrement les véhicules montés, la baisse atteint 8,8% (2,8 millions d'unités).

Ces chiffres, publiés ce mercredi, tombent alors que le groupe a officiellement reconnu que sa filiale PSA Finance avait bénéficié d'aides de l'Etat. Conséquence possible de cette révélation: Bruxelles pourrait exiger un droit de regard sur le plan social annoncé par le groupe en juillet et qui prévoit la suppression de 8.000 emplois. 

L'Europe plombe PSA

"Le groupe subit de plein fouet la chute durable des marchés européens", commente dans un communiqué Frédéric Saint-Geours, directeur général des marques. En France, les immatriculations de voitures neuves produites par PSA Peugeot Citroën ont ainsi chuté de 17,5% l'an dernier. Sur ses 30 principaux marchés européens, la part de marché de PSA est de 12,7%.

+38% hors d'Europe

En revanche, hors d'Europe, les ventes ont progressé de 38% l'an dernier contre 33% en 2011. En Chine en particulier, le constructeur se félicite de la bonne tenue de ses affaires avec une croissance supérieure à celle du marché (9,2% de croissance pour les ventes de PSA dans l'ex-Empire du Milieu, où PSA estime que le marché automobile a progressé de 7,2% l'an dernier, toutes marques confondues). Le groupe fait observer qu'il a suspendu ses activités de ventes de pièces détachées en Iran en février dans le cadre des sanctions internationales.

3 à 5% de baisse des ventes en prévision cette année

Pour redresser la barre en 2013, les marques Peugeot et Citroën entendent "renforcer leur offensive commerciale", couplée à "poursuite de la montée en gamme". Au menu cette année, 17 lancements de nouveaux véhicules dont 9 en Europe, notamment le "faux" 4x4 2008 dévoilé lundi. L'âge moyen de la gamme du groupe devrait ainsi être abaissé à un niveau de 3,5 ans. Malgré ces efforts, PSA Peugeot Citroën s'attend à enregistrer une nouvelle baisse de ses ventes sur l'année 2013, de l'ordre de 3 à 5%.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 10/01/2013 à 9:07
Signaler
"Une contre-performance qui s'expliquent", il y a comme une grosse faute...

à écrit le 09/01/2013 à 11:27
Signaler
tour cela n'est pas grave puisque les concessionnaires se rattrapent sur l'après vente avec leurs marges énormes sur les pièces détachées et sur la main d'oeuvre

le 09/01/2013 à 13:00
Signaler
80 euros pour changer une ampoule de phare avant dans une concession VW. L'ampoule vaut 5 euros ....

le 09/01/2013 à 13:22
Signaler
Faites le vous même et gagnez 75 euros !

le 09/01/2013 à 13:38
Signaler
J'ai eu le même problème sur ma Clio I (17 ans d'âge), çà m'a couté 5 euros l'ampoule (et je trouve déjà çà cher !), je l'ai changé moi-même en moins de 2 mn. Inutile de vous dire que je ne suis pas près de changer de voiture !

à écrit le 09/01/2013 à 10:56
Signaler
A la question : qui plombe PSA ? La famille Peugeot et les équipes de bras cassés de Varin ne peuvent pas faire leur méaculpa ni reconnaître leur amateurisme, ni reconnaître leurs erreurs de stratégies brouilonnes avec moultes autres constructeurs qu...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.