PSA va supprimer 1500 postes supplémentaires en France

 |   |  353  mots
Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot Citroën. Copyright Reuters
Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot Citroën. Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le constructeur auto en crise a annoncé que 1500 départs naturels ne seraient pas remplacés. Ces suppressions de postes s'ajoutent aux 8000 déjà annoncées.

PSA devrait procéder en France à plus de 1500 suppressions de postes à travers des départs non remplacés d'ici à 2014, outre les 8000 déjà annoncées, selon les syndicats. La direction du groupe automobile français a précisé, lors d'un comité central d'entreprise extraordinaire, que, au total 11.214 suppressions d'emplois étaient envisagées entre mai 2012 et mi-2014 en incluant également un certain nombre de départs liés à un plan sur la base du volontariat engagé en 2012, ont rapporté les syndicalistes présents à la réunion ce mardi.

200 millions de cash

PSA brûle 200 millions d'euros de cash par mois, de l'aveu même de Philippe Varin. Le constructeur doit trouver des solutions d'urgence. Au premier semestre, le groupe avait enregistré une perte nette de 819 millions d'euros. La perte opérationnelle courante de la division automobile s'élevait à 662 millions, avec une marge négative de 3,3% par rapport au chiffre d'affaires. Déjà, le consortium a dû faire appel à l'Etat français pour se porter au secours de sa filiale Banque PSA Finance! L'Etat s'est porté garant du refinancement pour des émissions obligataires nouvelles de la Banque PSA Finance, jusqu'à un montant de 7 milliards d'euros.

Syndicats pour un reformatage

En juillet dernier, PSA avait annoncé un grand plan de suppression de 8000 emplois avec à la clé, la fermeture du site d'Aulnay, provoquant une levée de boucliers politico-médatique. Les syndicats de PSA ont rejeté ce mardi la restructuration envisagée. Ils réclament un reformatage du plan. Même si PSA a promis "zéro licenciement". Les syndicats s'appuient sur les conclusions du cabinet d'expertise Secafi, désigné à l'unanimité en juillet par les élus du CCE pour ausculter les finances du constructeur français et qui a détaillé son rapport. Les experts reconnaissent que PSA traverse une crise  et doit réduire la voilure, mais critiquent le manque de clarté stratégique et estiment qu'environ 500 postes pourraient être épargnés à Rennes. Ils mettent en garde contre des "réductions d'effectifs et coupes budgétaires (qui) entraînent l'entreprise dans une spirale de décroissance (effectifs, capacités, plan produits) dont l'issue n'est pas certaine".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2012 à 11:51 :
ne vous inquité pas l'algérie elle va venir au secours de psa un accord va etre signer le 19 de ce mois entre l'algérie et la france
Réponse de le 04/03/2013 à 9:29 :
PTDRRRRRRRRRRRRRRRRRRR
Réponse de le 04/03/2013 à 9:35 :
bledard.org
a écrit le 12/12/2012 à 9:26 :
Cela est la conséquence de décisions prises il y a 10 ou 12 ans par Jean Martin Folz alors pdg de Psa .
En effet fin des années 90 il avait fait des prévisions à l'horizon 2006 de produire 4 millions de véhicules /an .Il a donc investi et recruté en conséquence.A l'échéance prévue l'objectif n'était pas atteint ( 3,6 millions de véhicules) et c'est à partir de là que les ennuis ont commencé compte tenu du poids des charges fixes trop lourdes à supporter au regard de la production .
a écrit le 12/12/2012 à 7:19 :
Ah bon ? Vu la qualité des chaussures ou vélos made un china, ce n'est pas demain la veille que je roulerai chinois ! Sinon je suis partisan qu'on vous paye votre retraite aux standards chinois vu que la votre en France est subventionnée et gagée par des dettes ...
Réponse de le 12/12/2012 à 9:05 :
Vous téléphonez "chinois" sans le savoir....
a écrit le 11/12/2012 à 23:52 :
Varin se compte dans les 1500 suppressions ? Ça m'étonnerait qu'il soit encore en poste mi 2014 dés qu'il aura fini d'accomplir le sale boulot ...
a écrit le 11/12/2012 à 21:42 :
malheureusement PSA a pris du retard et s'est mal positionné quant à la mondialisation, et en pâtissent maintenant, en plus de la situation économique morose en Europe... (trop dépendant)
a écrit le 11/12/2012 à 21:30 :
Triste pour nous mais le monde peut fonctionner aussi sans Renault et PSA .La concurrence est rude les avancees technologiques sont inexistantes chez nos constructeurs, leurs erreurs sont lourdes de consequences et ils vont disparaitre . Qoros le chinois est annonce sur le marche europeen d'ici peu et ils nous assenerons le coup de grace.
Réponse de le 11/12/2012 à 22:05 :
Le coup de grâce a déjà été donné par hyundai/Kia !
a écrit le 11/12/2012 à 21:06 :
Il faut dans ce cas augmenter le salaire du DG car il faut beaucoup de courage pour licencier en ces temps difficiles.
a écrit le 11/12/2012 à 20:08 :
Ce n'est pas grave, bientôt, l'U.E. aura fait venir le constructeur chinois Qoros. Il est évident qu'ensuite, PSA ira mieux, non ? Sinon, pourquoi notre brochette de clowns les auraient invités ?
Réponse de le 11/12/2012 à 21:52 :
Si les voitures qoros sont meilleures et/ ou moins chères que psa ou Renault, pourquoi en priver les français ? Interdire les voitures qoros reviendrait a interdire aux français d'acheter moins cher ou mieux. Ce serait ne entrave justifié inquiètent pour conserver des empois. Mais il il s'agirait d'emploi subventionné de fait par des tarifs excessifs par rapport à la occurrence.
Réponse de le 12/12/2012 à 9:04 :
@ Pouvoir d achat: pour acheter moins cher ET mieux, vous avez déjà Hyundai/Kia. N'attendez pas les chinois !
a écrit le 11/12/2012 à 19:54 :
Pourquoi est-ce qu'on apelle nouvelles si il'ya rien de nouveau?

Je cherche des infos sur PSA mais ou?
a écrit le 11/12/2012 à 19:26 :
MONTEBOURG IL FAUT NATIONALISER
Réponse de le 12/12/2012 à 10:01 :
LIRE le mal FRANCAIS
a écrit le 11/12/2012 à 19:15 :
un concours et FONCTIONNAIRES ..salaire a vie .
Réponse de le 11/12/2012 à 20:08 :
Heu, quel est le lien avec l'article ? S'il pleut, c'est aussi la faute aux fonctionnaires ?
Réponse de le 11/12/2012 à 22:04 :
Les fonctionnaires sont coupables de tout. Des qu'il n'y en aura plus il n'y aura plus de problème en France : plus de chômage, plus de pauvres, plus d impôts, tout le monde sera riche.
Chaque époque à eu besoin de ces boucs émissaires. Supporter ses misères est plus facile quand on a un bouc émissaire. Aujourd'hui il semble que ce soit les fonctionnaires et les immigrés....pour ceux que cela intéresse je vous conseille lire ou relire la définition du Luc émissaire et son rôle dans une société

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :