Comme Ford, Chrysler réembauche... aux Etats-Unis

 |   |  297  mots
Je Jeep 4x4 Grand Cherokee Copyright Jeep (Chrysler)
Je Jeep 4x4 Grand Cherokee Copyright Jeep (Chrysler)
Chrysler va créer 1.250 emplois dans l'Indiana. Ford avait récemment annoncé 2.350 embauches dans le Michigan.

Chrysler embauche... aux Etats-Unis. Le constructeur automobile contrôlé par Fiat a annoncé jeudi qu'il allait investir 374 millions de dollars dans une usine de Kokomo (Indiana), avec 1.250 embauches à la clé. Le groupe d'Auburn Hills veut y doper sa production, ce qui en fera "le deuxième plus gros site de transmissions au monde", d'après un communiqué. Chrysler emploie 6.100 personnes à Kokomo. Le groupe rappelle avoir déjà ajouté 8.000 personnes à ses effectifs aux Etats-Unis depuis 2009, année où il s'était placé sous la protection de la loi sur les faillites (Chapitre XI). Le constructeur omet soigneusement de préciser qu'il avait alors fermé plusieurs usines et supprimé des dizaines de milliers d'emplois ! Ford a aussi annoncé  fin 2012  773 millions de dollars (580 millions d'euros) d'investissements outre-Atlantique, pour accroître ses capacités dans le Michigan. Avec 2.350 nouveaux emplois.

Benéfice net substantiel

Chrysler, dont le groupe transalpin détiendra bientôt  65,17% des parts, a effectué un spectaculaire redressement, avec un bénéfice net de 2,45 milliards  d'euros (aux normes comptables européennes dans les comptes de Fiat, chiffres de 2011 non comparables). Sans sa branche du Michigan, Fiat seul perdait plus d'un milliard. Chrysler, qui génère 60% du chiffre d'affaires du consortium, affichait un résultat opérationnel (EBIT) de 3,47 milliards d'euros, contre 204 millions à peine pour les seules actvités de Fiat.

Forte progression des ventes

Le plus petit des ancien "Big Three" de Detroit avait enregistré une progression de ses ventes de 21% aux  Etats-Unis l'an dernier à 1,65 million de véhicules. Les cinq marques de la filiale du groupe italien ont toutes enregistré des progressions de leurs ventes en 2012, avec même un record mondial historique pour Jeep, le célèbre spécialiste du 4x4. Belle revanche pour Chrysler, qui  affichait son 33ème mois consécutif de croissance.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2013 à 17:39 :
il y a deux raisons a cette situation, le premiere tres negative, c'est en profitant de la situation economique et du chomage qui fait baisser les salaires de l'ordre de 20%, en France nous y sommes presque, l'autre positif que nous devrions suivre c'est la mentalité des Americains qui ont un sursaut de patriotisme et qui achétent plus leurs produits. Nous devrions faire de même en France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :