Audi : une longue ascension vers le haut de gamme automobile

 |   |  794  mots
AUDI RS 7 Sportback au Salon de Genève
AUDI RS 7 Sportback au Salon de Genève
La marque haut de gamme de Volkswagen annonce un profit historique et une super marge opérationnelle de 11%. Et Audi compte faire encore mieux. Une réussite exceptionnelle, fruit d'une stratégie à long terme entamée au milieu des année 60.

C'est vrai que cela peut finir par agacer. Alors que PSA, Fiat (sans Chrysler), Ford Europe, GM Europe, se débattent dans des pertes abyssales, les marques allemandes de haut de gamme alignent des records insolents, qui ridiculisent la concurrence. Audi a ainsi dépassé les objectifs fixés pour l'exercice 2012. Malgré les impacts de la crise de la dette dans certains Etats et la chute globale du marché auto en Europe, la marque "premium" de Volkswagen a annoncé ce mardi des niveaux historiques de production, ventes, chiffre d'affaires et résultat.

Le constructeur d'Ingolstadt a écoulé l'an dernier 1.455.123 unités, en hausse de 11,7%, soit  152.500 clients nouveaux dénichés en un an. La firme aux anneaux a augmenté son chiffre d'affaires de 10,6% à 48,77 milliards d'euros et son résultat opérationnel de 0,6% à 5,38 milliards d'euros. Sur l'année, la marge opérationnelle atteignait un beau score de 11%, certes en retrait sur les 12,1% de 2011, mais qui figure parmi les plus élevés de l'industrie auto mondiale. Du coup, les salariés des sites allemands bénéficient d'une participation au bénéfice de 8.030 euros en moyenne.

Progression même en Europe

Audi a vendu l'année passée 739.000 véhicules en Europe, améliorant son résultat de 1,8% par rapport à 2011. Et ce, alors que le marché total a fléchi de 8,6% en 2012 sur le Vieux continent. Aux Etats-Unis, le label a battu un nouveau record. Il demeure aussi en tête du segment haut de gamme en Chine, où Audi a été la première marque "premium" à s"installer, dans foulée de son actionnaire Volkswagen.

Poursuite de la croissance

Pour 2013, la célèbre firme compte  "poursuivre sa croissance", selon le communiqué.  Sur les exercices 2013 et 2014, Audi escompte "une légère progression de son chiffre d'affaires. L'évolution du résultat profitera à la fois de la hausse visée des ventes et des améliorations régulières de la productivité et des processus engagées par le passé". Malgré "des frais plus élevés pour de nouveaux produits et technologies", la marque "attend une rentabilité opérationnelle sur chiffre d'affaires située en haut de la fourchette stratégique visée de huit à dix pour cent". La firme prévoit d'ailleurs cette année de "recruter environ 1.500 nouveaux collaborateurs rien qu'en Allemagne et propose une formation en alternance à 700 jeunes".

Acquisition en 1965

Le succès d'Audi est le résultat d'une stratégie à long terme obstinée, impulsée dès le milieu des années 60. C'est au 1er janvier 1965 que Volkswagen acquiert (d'abord à hauteur de 50,3%) Auto Union, qui regroupait avant guerre Audi, mais aussi DKW, Wanderer et Horch dans le très haut de gamme. La firme devient une filiale à part entière de Volkswagen en 1966. Le fabricant des Coccinelle décide alors de mettre en avant la marque Audi, oubliée depuis la Seconde guerre mondiale. Le groupe de Wolfsburg lance en 1969 l'Audi 100, une grande et belle berline pour l'époque. En 1972, l'Audi 80, plus petite que la 100, se veut une berline de gamme moyenne plus raffinée que ses rivales. Elle donnera d'ailleurs naissance à un dérivé promis à un bel avenir, la Volkswagen Passat. La petite Audi 50 servira aussi de base à la première Volkswagen Polo. Audi est le vivier technologie du groupe de Basse-Saxe.

Le diesel TDi, une invention majeure

L'Audi 200, commercialisée en 1979, marque toutefois le vrai début de la longue marche d'Audi pour rivaliser pleinement avec BMW et Mercedes. L'Audi à quatre roues motrices Quattro, en 1980, fait beaucoup pour l'image "high tech". Le modèle se taillera d'ailleurs un vrai succès en championnat du monde des rallyes.  En 1988,  Audi annonce la V8, une 200 hyper-luxueuse et dotée d'un gros moteur. Mais les concurrents allemands ne prennent pas encore la firme d'Ingolstadt au sérieux. En 1989, celle-ci présente son premier TDi, inaugurant la technique du diesel à injection directe qui jouera un rôle considérable dans la renommée du consortium Volkswagen. En 1991, Audi dépasse les 450.000 ventes annuelles. Une toute nouvelle limousine A8 avec carrosserie en aluminium créé l'événement. au début des années 90.  En 1998, Audi acquert l'italien Lamborghini. 

Audi vend plus que Mercedes

Aujourd'hui, Audi est pleinement reconnu comme une marque haut de gamme. Le pari est gagné. Audi  vend d'ailleurs plus que Mercedes. Il produit en Allemagne, Belgique, Espagne, Chine, Inde. A partir de 2016, il fabriquera aussi des véhicules en Amérique du nord, démarrant par la prochaine génération de  4x4 Q5, dans sa nouvelle usine de San José Chiapa au Mexique. Et va aussi bientôt s'implanter au Brésil.

____

Audi 100 S Coupé (1969)


 

Première Audi 80 (1972)


Audi Quattro (1980)


 

Concept car de l'Audi A8 en aluminium (lancée en 1994)


Audi A3 (1996)


 

Audi Q7 (2006)

 

Audi R8 (2007)


 

Audi RS6 (2013)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2013 à 22:08 :
Les culasses poreuse étaient propres au 2.0 tdi 140ch injecteur pompe... Depuis 2008 Audi et VW sont passés au Commun Rail, comme tous les constructeurs auto... De la à dire qu'Audi n'est pas fiable... Il n'y a qu'un pas que je ne franchirais pas... Bmw a connu des problèmes de turbo sur ses moteurs diesel... Ainsi que des problèmes de chaîne de distribution... Seul Mercedes est exempt de tout reproches depuis 2005 ( après avoir réglé les problèmes dû à l'électronique )
Je peux te garantir que la concurrence se fait déjà des soucis...
a écrit le 13/03/2013 à 21:46 :
Le jour où les Audi, comme les VW, deviendront fiables, les autres constructeurs auront réellement des soucis.
Audi, comme VW, pièces communes obligent, doivent bien gérer leurs problèmes de culasses poreuses, ou DSG7 (cf arrêt TI Paris de janvier 2013).
Malgré cela, les ventes continuent pour flatter les egos..
a écrit le 13/03/2013 à 14:26 :
On n'a certainement pas le même plaisir de conduite dans une Audi que dans une BMW ou encore une Mercedes. Mais qu'il n'en déplaise, cette marque reste un exemple et un modèle de réussite dans le monde automobile. Même s'ill y a encore du chemin à parcourir jusqu'au sommet du prenium, il faut se rendre à l'évidence : hier c'était Mercedes, aujourd'hui c'est BMW et demain ce sera Audi. Et veuillez arrêter les comparaisons entre nos chers constructeurs nationaux et ces bijoux allemands : ce ne sont pas les mêmes clients qui sont visés.
a écrit le 13/03/2013 à 10:28 :
Autre que la gamme de voitures que PSA / Renault proposent ne donnent pas vraiment envie, il y a des sérieux trous dans la gamme. Qu'est-ce que nos fabricants français proposent en face des Q3, Q5, Q7, A5, A6, A7, A8 et ne parlons même pas des déclinaisons S er RS et surtout pas d'une R8. Tous ces modèles ne sont certainement aussi important en terme de ventes individuelles mais c'est la cohérence de la gamme qui fait que quand un acheteur entre chez un concessionnaire Audi qu'il y trouve quelque chose à son gout et ses besoins et que ce n'est même pas la peine d'aller voir chez PSA/Renault car il n'y a rien en face. Si c'est trop cher chez Audi, le vendeur porra toujours parler ces cousins VW, Seat, Skoda ou dans le cas inverse les envoyer chez Porsche, Lamborghini ou Bentley. A la fin, quand les ventes sont comptabilisées, Audi à su capturer des clients sans devoir se faire le moindre soucis que ce client pourrait hésiter avec le modèle concurrent d'une marque française. C'est d'ailleurs la raison pourquoi Mercedes et BMW essaient d'offrir une alternative à chaque niveau de la gamme et qu'eux aussi il s'en sortent.
Réponse de le 22/03/2013 à 16:22 :
vive la france
a écrit le 13/03/2013 à 8:59 :
Audi dispose aussi d' excellents moteurs à essence.L' audi A4 ,par ex ,dispose d' un moteur essence de 170ch doté d' un couple de diesel ( 320nm).Même avec la boite auto multitronic,il n' y a pas de malus (134g de CO2),et la consommation est très raisonnable !
C' est plus écolo que le diesel.
On aimerait tant que les constructeurs français offrent la même chose.
Réponse de le 13/03/2013 à 11:02 :
Eh oui ! J'ai choisi récemment de prendre la motorisation 2.0 TFSI couplé à une boite S-Tronic (DSG 7 rapports). Quel plaisir, ce moteur dans une A5 Sportback. Ce moteur donne 211CH et 380NM, la souplesse dans les bas régimes et la puissance dans les hauts tours et tout ça pour 159g de CO2 et une consommation très raisonable. Ce n'est pas une voiture de sport mais une voiture qui me donne amplement la place pour ma famille tout en me procurant un réel plaisir de conduire (sans être dans l'illégalité . . . pas nécessaire de venir avec le discours "avec tous ces radars on ne peut plus conduire de toute façon)
a écrit le 13/03/2013 à 7:42 :
Résidents marocains, on va bien entendu s'acheter avec mamy une Renault made in Casablanca. En revanche quand je suis en France, je roule allemand car je n'en ai rien à foutre du patriotisme. Les lois fiscales francaises m'ont obligé à prendre ma retraite dans un Ryad marocain plutôt qu'une villa à Ramatuelle. Bien entendu je concours au déclin de l'industrie en France mais je fais le pari que le pays ne s'effondrera pas d'un coup mais déclinera petit à petit. Je pourrai jouir jusqu'à la fin de ma retraite et de mes revenus locatifs. Les suivants ? Tant pis pour eux !
Réponse de le 13/03/2013 à 10:12 :
"revenus locatifs" Csg+impots fonciers+impots sur le revenu sans parler des frais de gestion et d'entretien au final il ne reste pas grand chose et bientot plus rien ( constat personnel) reste plus qu'à espérer une plus value si elle n'est pas trop taxée .......
Réponse de le 22/03/2013 à 16:24 :
bravo belle mantalité
a écrit le 13/03/2013 à 6:39 :
Vous auriez pu ajouter que derrière le succès d'Audi , il y a la volonté d'un homme - Ferdinand Piech - entouré de quelques autres, dont Martin Winterkorn . Sans Piech, qui a su développer mais aussi utiliser les ressources du groupe VW, Audi n'aurait probablement pas fait les choix techniques et le niveau de qualité de fabrication qui ont fait sa réussite.
Réponse de le 13/03/2013 à 7:04 :
mais philippe,vous le confirmé que chez Audi il y a Piech et Winterkorn et pas nos
mediocres de PSA,Renault,etc. tous des assistés et suceurs des ressources étatiques.
a écrit le 13/03/2013 à 6:04 :
voila encore des commentaires frustrés qui ne veulent reconnaitre que chez Audi on fait
les trous plus ronds et les PDG ne s'appelent pas Gohsn,Tavarez,Varin et Peugeot.
a écrit le 12/03/2013 à 19:10 :
Triste de voir qu'on a pas tout ça en France, avec une éducation nationale qui apprends a détester l'industrie dès le plus jeune âge et un gouvernement qui cogne sur les automobiliste a la première occasion pas difficile de comprendre que notre industrie decline et nous n'ayons pas de vision a long terme dans ce domaine .. et c'est ce qui a fait le succès d'audi qui il y a quelques années était la voiture des vieux en Allemagne ...
a écrit le 12/03/2013 à 18:48 :
éNORMES PROFiTS de 5,38 milliards d'euros pour AUDI, dans l'océan des éNORMES PROFiTS de 21,9 Milliards d'euro pour VW Group, c'est suffisant pour démontrer combien les constructeurs français sont plus que très mal gérés, gestion minable chez Renault depuis Schweitzer Ghosn Pelatta Tavarez ...et des frêres Peugeot affublés d'un Varin fossoyeur de Pechiney ...
a écrit le 12/03/2013 à 18:21 :
Mes différentes Audi m'ont toutes données satisfaction , avant (ça commence à dater) je roulais tricolore , y'avait toujours un truc qui déconnait , c'était la double peine : rouler dans un truc horrible avec plein d'emmerdes , maintenant c'est terminé ...
Réponse de le 12/03/2013 à 19:04 :
il y a 20 ans en arrière les voitures allemandes étaient meilleures en fiabilité et robustesse.
Aujourd'hui ce n'est plus le cas, il reste cette image positive pour les voitures allemandes, qu'ils facturent au prix fort.
Réponse de le 12/03/2013 à 20:09 :
Les Allemands, AUDI en tête sont des innovateurs, fins techiciens, et grands stratèges induetriels ... Depuis 10/12 ans les constructeurs français périclitent, c'est un problème de mauvais dirigeants qui n'ont jamais su ce qu'est une voiture à fortes valeurs ajoutées ... les dirigeants français de daciarenault et Peugeot tiennent plus des comédiens sans talents mais très bavards ... c'est dommage.
Réponse de le 12/03/2013 à 21:31 :
à part les feux leds, citez moi une innovation?
Réponse de le 12/03/2013 à 22:43 :
Les LEDS ne viennent pas de chez Audi mais c'est vrai qu'ils ont le mieux réussi à les utiliser comme un élément de design qui les rends immédiatement reconnaissables. Sinon, quelques innovations: Audi Space Frame (en Alu), le système quattro depuis son invention par Ferdinand Piech et ces évolutions jusqu'à aujourd'hui, E-Tron, TDI, TFSI, boite DSG (c'est chez Audi qu'elle a été développé, mais maintenant connu comme un produit VW car utilisé par d'autres marques du groupe). Bien sur aussi les moteurs V10 qu'on trouve aussi dans les Lamborghini (marque appartenant et sauvé par Audi).
Réponse de le 13/03/2013 à 0:52 :
Va falloir réviser, BT, AUCUNE des évolutions citées n'a été inventée par Audi...
Réponse de le 13/03/2013 à 14:16 :
@ pm. Bien sur, ils ont été inventés par vous je présume. Vous voulez nous faire croire que le système Quattro (pas du simple 4x4) n'a pas été inventé par F. Piech (petit fils de F. Porsche). Ce n'est pourtant pas difficile de vérifier cela? Et en effet ils n'ont pas inventé le moteur Diesel (c'est Mr. Diesel, un autre allemand, qui a fait ça) mais le fonctionnement TDI (à injection directe) est bien de chez Audi, comme l'article en fait d'ailleurs référence. Il existe d'autres boites à double embrayage, mais la DSG (qui marche le mieux) vient bien de chez Audi. Elle est aussi bien capable de gérer une Polo qu'une R8 V10. D'ailleurs dans une seule phrase vous parler d''évolution et "inventé". Pas la même chose qu'une innovation. Le moteur Diesel par Diesel est l'invention, le système TDI, comme la rampe commune sont bien des innovations. Comme à votre habitude pm, une petite réaction sans aucune argumentation.
Réponse de le 13/03/2013 à 17:24 :
L'injection directe diesel, ce n'est pas Audi mais Fiat en 1987. La techno a été revendue a Bosch.
Concernant les 4 roues motrices, Subaru l'a lancé environ 8 ans avant Audi (en 72)
Par contre la DSG Oui.
Enfin, je dis cela, je ne dis rien.
La gestion de la perception c'est l'essentiel
Réponse de le 13/03/2013 à 21:28 :
@ Ouaip. Dans les exemples que vous citez il s'agit de technologies "semblables" et encore . . que dans l'esprit. Audi a développé son système TDI justement parce qu'ils étaient insatisfait avec ce que Bosch proposait. Et le système "4x4" de Subaru n'a strictement rien à voir avec le Quattro d'Audi comme il n'a rien à voir avec le 4x4 de l'armée US sur leurs jeeps qui ont débarquées sur les plages de Normandie . . . Si vous voulez on pourra remonter à l'invention de la roue, il ne reste que les Audi sont parmi les voitures dites de "grande production" qui embarquent une technologie souvent plus avancée qu'on ne trouve pas ou peu chez les concurrents. Ils y mettent les moyens et sont gérés par des ingénieurs passionnés (et non pas que par des comptables). Je sur que les labos de PSA et Renault cachent bien quelques unes de ces magnifiques inventions/innovations. Par contre passer du labo à une ligne de production capable de sortir des voitures avec la qualité des Audi actuelles, c'est autre chose et que ça nous plaise ou pas, on ne peut que constater que les ingénieurs chez Audi maitrisent cette matière comme personne d'autre.
a écrit le 12/03/2013 à 17:03 :
Mon Raymond a insisté pour s'acheter une Audi A4. Tout ça pour faire le malin quand il va jouer à la belote avec ses copains du club et me ramener le pain de la boulangerie...
Réponse de le 12/03/2013 à 17:21 :
Il l'a acheté à crédit sur 60 mois et vous avez de la chance il lui reste de quoi mettre de l'essence .........et acheter du pain !
Réponse de le 12/03/2013 à 17:23 :
@ Josiane Ah, les hommes!!!!
Réponse de le 12/03/2013 à 17:32 :
Sur le parking du Super U, je préfère me garer vers le fond et loin de l'entrée pour pas me la faire rayer et ça fait râler Josiane qui n'aime pas marcher et pousser le caddie plein à rabord...
Réponse de le 12/03/2013 à 17:34 :
Raymond, il fait moins le malin quand il voit ma KIA Cee'd SW et sa garantie de 7 ans !
Réponse de le 12/03/2013 à 17:37 :
Dans le club de belote du 3ème âge, nous sommes, les seuls Raymond et moi, à avoir une retraite suffisante pour rouler en Audi. Il ne faudrait pas que le gel des retraites et l'augmentation de la CSG m'oblige à rouler en Pigeolt ou en Rinolt !
Réponse de le 13/03/2013 à 16:00 :
@ Josiane. Ton Raymond exagère. Ce matin il s'est garé avec son A4 devant la boulangerie et a exigé que dorénavant je vende des "brötchen" et plus ces malheureuses baguettes. Puis il est sorti et a tapé son pied dans la C15 en hurlant "qu'on me dégage cette poubelle". Ah oui il puait la bière . . . ce n'est pas son habitude (normalement il pue le vin)
a écrit le 12/03/2013 à 16:48 :
La marque Audi a commencé à faire parler d'elle avec l'Audi quattro , jusque là les séries 50 ou 80 ne sortaient pas du lot , l'Audi 200 avec son carbu double corps était une horloge que seuls quelques mécanos spécialistes savaient régler .
Rançon du succès , les concessionnaires n'ont pas tous les techniciens compétents pour intervenir sur ces engins !!
a écrit le 12/03/2013 à 15:57 :
Audi a toujours été une marque automobile, mettant en avant l?ingénierie et l'innovation ! c'est ca le succès de cette marque. Promouvoir l'automobile par l'innovation et la fiabilité. Il n'y a qu'à voir qu'elles ont été les différents acteurs de la marque et du groupe VW en général ?! Des amoureux de l'automobile, des ingénieurs et des personnes ayant une expertise automobile. En France malheureusement c'est un peu moins vrai !
Réponse de le 12/03/2013 à 16:53 :
question fiabilité, c'est faux, il y a des problèmes chez Audi et çà les bobos qui roulent avec n'ont pas le courage de le signaler.
Réponse de le 12/03/2013 à 17:07 :
Noximus " mettant en avant l'innovation..." Désolé mais les Audi 50 et 80 n'avaient rien d'extra ordinaire !!i
Réponse de le 12/03/2013 à 17:12 :
Non, non. Pas de soucis pour avouer que j'ai eu un problème avec le collecteur des gaz sur le turbo de mon Q5. Le problème a été réparé en 2 heures et je n'ai rien payé malgré que la voiture avait 4 ans et 100.000 km. D'ailleurs, Audi ne prétends pas (aucune marque le fait) que des problèmes ne se présenteront jamais, il s'agit de technique, technologie et mécanique après tout. Personnellement je n'ai pas eu particulièrement eu de soucis. En tout les cas pas plus que des amis qui roulent en marque française ou japonaise. Donc pour à peu près le même niveau de soucis que les autres, j'obtiens chez Audi un produit bien assemblé, avec des matériaux valorisant, un service impeccable et un design qui me plait, contrairement au produits PSA/Renault qui ne me font strictement rien. Je viens de changer mon Q5 pour une nouvelle . . . Audi.(plus SUV mais toujours 4x4 /Quattro) :-)
Réponse de le 12/03/2013 à 18:09 :
8 fois au garage en 13 mois. Pas forcément des trucs graves mais je n'accepterais pas cela de quelconque véhicule.
Un service après vente pas a la hauteur et pas aimable (quoi une panne ! non ce n'est pas possible sur nos voitures...). C'est une déception et dans mon cas il y a un décalage entre la communication sur le produit et la réalité. Et je suis toujours étonné par le boucan de leur diesel.
Donc c'était la première et ce sera la dernière ou alors je suis trop exigeant...
Par contre, très très bon marketing et en communication.
Réponse de le 12/03/2013 à 19:12 :
Par contre, très très bon marketing et en communication. = il excelle surtout dans ce domaine pour le reste, c'est pas très fiable comme marque.
a écrit le 12/03/2013 à 15:39 :
Eh oui.....finition 10/10, moteurs 1O/10, gamme et cohérence de cette gamme 10/10......PSA et Renault mais d'autres européens aussi savent ce qu'ils doivent faire.... ce n'est pas avec des Dacia Logan, jolie d'ailleurs, des CLIO 4, des Laguna môchissimes ou des 508 sans moteurs puissants que ces constructeurs y arriveront.
a écrit le 12/03/2013 à 15:37 :
La marque AUDI a tambouriné au fil des ans sur le même clou à savoir le design premium pour truster le segment supérieur de l'automobile. Le made in germany témoigne par ailleurs d'une fiabilité à l'instar des concurrents comme BMW et Mercedes. Les clients qui ont fait ces choix sont régulièrement conquis ad vitam aeternam.....
Réponse de le 12/03/2013 à 16:29 :
Euh concernant la fiabilité je ne suis pas du tout d'accord avec vous. Les différentes études qui sortent tous les ans le montre clairement : il n'y a pas 1 constructeur plus fiable que les autres (quelques un le sont clairement moins, je regarde vers l'Italie). Surtout concernant les diesels que les allemands ne maitrsent pas aussi bien que nous et qui sont régulièrement victime d'avarrie. Et je ne parle pas des rappels concernant l'électronique embarquée dans la voiture et dont les allemands se targuent d'être à la pointe. Et bien cela à un "cout". Les clients des "allemandes" sont souvent des cobayes qui permettront l'entrée de ses nouvelles technologies dans des voitures plus abordables.
Réponse de le 12/03/2013 à 17:08 :
Les françaises sont bien mieux finies, bien plus abouties, leurs moteurs diesel tellement plus modernes, et puis elles sont certainement aussi le modèle à suivre en matière de fiabilité... C'est pour toutes ces raisons que je roule en japonaise et avant en allemande après avoir essayé une renault et PSA: plus jamais :-)
Réponse de le 12/03/2013 à 17:46 :
Les rares avaries sur les diesels allemands concernent en réalité des pièces de sous-traitance, dont les problèmes se retrouvent partout : débitmètre, volant bi-masse, turbo etc... La seule chose qui fasse la différence, une fois le problème survenu, c'est la qualité du SAV à prendre en charge le pépin. Certains trainent des pieds, d'autres non. Sur ce point, Audi a fait de gros progrès ces dernières années.
a écrit le 12/03/2013 à 15:20 :
Manquent 2 lettres, à la fin: ""ME" font rêver" (moi, AGV).
Réponse de le 12/03/2013 à 15:57 :
"nous" font rêver !!! "nous" amoureux des très hautes valeurs ajoutées, "nous" amateurs des très hautes technologies, "nous" aficionados des très hauts profits, et "nous" admiratifs des leçons de stratégies industrielles données par VW Group AUDI et BMW aux piètres dirigeants minables qui ont massacré les constructeurs automobile français ...
Réponse de le 12/03/2013 à 16:11 :
@nous Ah oui,... les "followers"...
a écrit le 12/03/2013 à 15:19 :
article manquant d'information! Audi n'a décolé que depuis 15ans grace a la nouvelle A4 et son pic de prod a vraiment augmenter en etant les 1er à lancer une premium compact l'A3 (moins cher d'où de nouveaux client) avant Audi etait peu interessante (sauf qque modele type Audi Quattro). Mais il est vrai que le TDI l'a fait monté en puissance, par contre c'est avant une techno VW et non Audi! sans VW cette marque aurait surement disparue. en tout cas que de prouesses en si peu de temps.
a écrit le 12/03/2013 à 15:10 :
Pour la DEUXièME ANNéE consécutive les salariés des sites audi allemands bénéficient d'une participation au bénéfice de 8.030 euros en moyenne .. un exemple après ceux de VW, PORSCHE BMW ne vont pas tarder à annoncer leurs primes !!! et Daciarenault Peugeot, eux ils vont faire quoi ?
Réponse de le 12/03/2013 à 15:35 :
je m'en fiche, je n'ai pas contribué par mon porte-monnaie
Réponse de le 12/03/2013 à 16:21 :
annoncer des licenciements..
Réponse de le 12/03/2013 à 19:09 :
par contre, les salariés des autres sites Audi et VW en dehors d'Allemagne n'ont rien touchés. Espagne, Slovaquie etc.... Comme si eux n'avaient pas contribués aux bénéfices du groupe.
Réponse de le 10/04/2013 à 16:00 :
J'ignore ce qu'il en est des autres sites de production, mais Audi Bruxelles a également versé des primes substantielles à ses employés

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :