Volkswagen construit sept usines en Chine pour y produire 4 millions de véhicules

 |   |  535  mots
Volkswagen Santana chinoise. Copyright Reuters
Volkswagen Santana chinoise. Copyright Reuters
C'est pas moins de sept usines que Volkswagen bâtit actuellmement en Chine. Après 2,8 millions de ventes sur place en 2012, il vise plus de 4 millions. Le premier constructeur auto européen vise par ailleurs un bénéfice opérationnel record en 2014.

Volkswagen mise à fond sur la Chine. "Dans les années qui viennent, nous allons construire au moins dix nouvelles usines, dont sept rien qu'en Chine",  affirme ce jeudi Martin Winterkorn, Président du directoire du groupe Volkswagen, en présentant le bilan 2012 du numéro un automobile européen. "Le conseil de surveillance du groupe vient de décider d'en construire une de plus en Chine", a-t-il ajouté, précisant que, à partir de début 2016, jusqu'à 300.000 voitures y seraient produites chaque année. Le site devrait être situé dans la ville de Changsha, dans le sud du pays, a indiqué Jochem Heizmann, responsable de la Chine au sein du groupe. A l'heure actuelle, Volkswagen compte 12 usines en Chine, sur une centaine dans le monde.

Pionnier en Chine

D'ici à 2018, le consortium entend augmenter ses capacités de production dans l'ex-Empire du milieu pour y fabriquer plus de 4 millions de véhicules par an. Il y a livré 2,81 millions de véhicules en 2012 (+24,5%), dont 2,6 millions d'unités sont produites localement. Volkswagen a été le pionnier sur place (avec Peugeot). Il a démarré au milieu des années 80 la production à Shanghai de sa berline Santana (dérivée de la Passat de 1980). Martin  Winterkorn a par ailleurs confirmé son intention de proposer une voiture à bas coûts destinée à ce marché " entre 6.000 et 7.000 euros".

Nouveau bénéfice record prévu en 2014

Le groupe d'outre-Rhin a par ailleurs affirmé ce jeudi qu'il comptait  dégager un bénéfice opérationnel en hausse pour 2014. Soit un nouveau profit historique. Le consortium aux douze marques (Volkswagen, Volkswagen Véhicules commerciaux, Audi, Skoda, Porsche, Seat, Lamborghini, Bentley,  Bugatti, Ducati, Scania, MAN) a confirmé que, pour 2013, il tablait sur une hausse de son chiffre d'affaires et un bénéfice opérationnel stable par rapport à 2012.

Profit net faramineux

Le groupe a enregistré l'an passé un bénéfice net faramineux (21,9 milliards d'euros), qui représente cinq fois celui de Ford, douze fois celui de Renault.  Le profit du groupe germanique représente plus de quatre fois la perte nette de PSA l'an passé. Certes, c'est l'intégration de Porsche, marque de voitures sportives à forte marge, qui génère en partie ce résultat. Il n'empêche. Le consortium de Wolfsburg affiche quand même un bénéfice opérationnel historique de... 11,5 milliards d'euros. Soit une marge de 6%, honorable. La marque haut de gamme Audi atteint, elle, les 11%.  De tels profits donnent au groupe de Basse-Saxe un immense trésor de guerre. Malgré la crise, le consortium est parvenu l'an passé à accroître de 11,2% ses ventes, à 9,07 millions d'unités. Toutes les marques, sauf l'espagnole Seat, affichent des chiffres historiques.

50 milliards d'euros à investir en trois ans

Volkswagen ne se contente pas d'être devenu le troisième constructeur automobile mondial. Non, Martin Winterkorn, le président du directoire, martèle son objectif de devenir le numéro un mondial d'ici à 2018. Pour cela, le constructeur a provisionné la bagatelle de... plus de 50 milliards d'euros à investir sur trois ans, soit 16,7 milliards par an. Une somme colossale par rapport à la concurrence. PSA n'a investi pour sa part que 3,8 milliards l'an dernier (y compris 861 millions pour sa filiale équipementière Faurcia) et Renault 2,9 milliards.

 

 


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/03/2013 à 2:03 :
Les bénéfices réalisés par les entreprises allemandes dans les pays déficitaires de la Zone Euro, dont la France, sont en grande partie réinvestis en dehors de celle-ci, souvent dans les pays de l'ancien bloc soviétique ou en Chine, ce qui en fait n'est autre qu'une fuite de capitaux légale. Conséquence: le chômage des jeunes dans les pays déficitaires qui en découle (60% en Espagne, Portugal, Grèce) et qui oblige beaucoup de ces jeunes hautement qualifiées à chercher fortune sur d'autres continents, ce qui est non seulement une tragédie humaines mais équivaut à un drainage de cerveaux qui à long terme s'avérera tragique économiquement pour toute l'UE.
a écrit le 15/03/2013 à 1:19 :
Et les Chinois construisent des usines en Europe pour y produire des pousse-pousses dernier cri avec chômeurs français, espagnols, etc., comme moteur :-) Le moteur sera alimenté avec les surplus de pinard du languedoc-roussillon et le vin frelaté du bordelais :-)
Réponse de le 15/03/2013 à 16:19 :
@ Patrickb: le Languedoc Roussillon produit de très bons Corbières, Minervois et Côtes du Roussillon Villages ! OK pour le bordeaux...
a écrit le 14/03/2013 à 20:19 :
Gare lorsque le marché Chinois se retournera car produire 4 millions de voitures sur unseul marché! Le jour où il s'effondre cela fait très mal.
La folie des grandeur n'a jamais payé sur le lon terme. Le Reich VW le comprendra tôt ou tard!
a écrit le 14/03/2013 à 19:23 :
Investir , créer, innover , voilà le secret , bravo VW ..!
a écrit le 14/03/2013 à 17:17 :
Vous êtes payé par qui pour faire de la pub pour VAG comme cela ?
Pardon, la publicité.
VAG arrose bien, c'est bien.

Vous comptez reprendre votre travail de journaliste quand ?
a écrit le 14/03/2013 à 17:14 :
12 marques pour VAG !

Vous dites :
- Volkswagen
- Volkswagen véhicules commerciaux
...

Pour Renault, 12 marques aussi

Renault
Renault Sport
Alpine
Renault véhicules commerciaux
Renault ZE
Dacia
Dacia véhicules commerciaux
Lada
Lada véhicules commerciaux
Nissan
Nissan véhicules commerciaux
Datsun

+ 1 13ème marque à inventer : Renault DTC
Réponse de le 14/03/2013 à 17:51 :
VW, AUDI, PORSCHE, BENTHLEY, LAMBORGHINI, BUGATTI, SKODA, SEAT, SCANIA, MAN, ITAL DESIGN, DUCATI, plus 20% de SUZUKI ... plus KARMAN...
a écrit le 14/03/2013 à 16:08 :
@ AGV : Vous appliquez consciencieusement les standards de conception automobile en réutilisant au maximum vos précédentes productions. La moitié de votre article réutilise des paragraphes déjà publiés plusieurs (dizaines de) fois. Ca c'est de l'efficacité et de la rentabilité ! Pour l'intérêt du contenu au delà du premier paragraphe en revanche on repassera.
Réponse de le 14/03/2013 à 16:33 :
Il semble normal que les éléments intangibles et cyclique soient rappelés dans des articles concernant un sujet particulier ... dans ce sujet en question, expliquer que la stratégie gagnante d'expansion de VW Group est fondée sur des profits excepionnels est parfaitement justifié ... évedement, cela met en évidence les erreurs fondamentales des stratégies perdantes déployées par les piètres dirigeants de Renault avec Dacia et de Peugeot qui eux n'ont comme perspective que de déployer la pauvreté et la misère en France. c'est peut être frustrant pour les lecteurs piètres cadres de Renault et Peugeot mais il leur appartient de prendre leçon auprès des trèsremarquables dirigeants allemands
Réponse de le 15/03/2013 à 14:08 :
Je vous rappelle que PSA investit chaque année 1milliard d'euros dans ses usines française et participe de manière positive à hauteur de 10 milliards d'euros à la balance commerciale Française.
Enfin, dans un pays médiocre en R et D, PSA et Renault sont les premiers dépositaires de brevets du pays avec Aibus.
Par contre VAG n'investit pas un euro en France et ce ne sont pas ses ouvriers qui paieront votre retraite à 60 ans ( que je souhaite au passage courte!)
a écrit le 14/03/2013 à 15:58 :
L'alliance RN n'est pas ridicule avec 2 marques et plus de 8 millions de véhicules...
Réponse de le 14/03/2013 à 16:08 :
Ce qui compte ce sont les profits et la croissance ... La simpliste course des cadres bidochons de RN est stupide ... mais aussi sont ridicule la 3ème marque Dacia et la 4ème marque Lada qui plombent les comptes de RN ... les bénéfices de RN sont piteux a côté de VW Group AUDI et BMW
Réponse de le 14/03/2013 à 16:25 :
Dacia marge autant qu'Audi ou BMW alors arrêtez de raconter des salades et partez donc en Allemagne si la France vous dégoûte. Marre des français râleurs !
Réponse de le 14/03/2013 à 16:37 :
"toulu" vos ballivernes sont le contraire des bilans de Renault qui perd de l'argent !!! Daciarenault ne verse pas les primes de 7 200 euro à 8 600 euro que versent les groupe allemands !!! regardez la gamme de Renault, il ne reste plus rien c'est une friche ... les Dacia elles passent pas plus que 3 étoiles au crash test !!! la moindre Fiat 500 obtient 5 étoiles !!! et ou sont chez Renault les boites de vitesse Double embrayages 7 ou 8 vitesse qui font économiser du carburant et baisser les émissions CO2 ? Daciarenault est dépassé technologiquement...
Réponse de le 14/03/2013 à 17:07 :
De toute façon VW comme les autres se fera bouffé tout cru par les chinois, ce qu'une question de temps.
Réponse de le 15/03/2013 à 5:27 :
Vous avez tout à fait raison, comme Siemens l'a été avec son train pilote à Shanghai (celui qui fait du 417km/h pendant 20 s entre l'aéroport et Shanghaï) et dont il n'a jamais vendu un seul exemplaire; il y a d'autres exemples. Ca leur fera beaucoup plus mal qu'à ceux qui sont peu présents sur le marché chinois, c'est la seule différence

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :