Vers un déblocage de la participation salariale pour l'achat d'une voiture ?

 |   |  213  mots
Des automobiles. Copyright Reuters
Des automobiles. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA) vient de proposer au ministère du Redressement productif d'autoriser le déblocage de la participation salariale pour l'achat d'une voiture neuve peu polluante, indique le quotidien économique Les Echos lundi.

Pour relancer les ventes d'automobiles, pourquoi ne pas aller piocher dans l'épargne salariale ? Selon les Echos, le Conseil national de l'automobile (CNPA), qui représente notamment les concessionnaires français, aurait émi l'idée auprès du ministère du Redressement productif.

Il s'agirait d'autoriser le déblocage de la participation salariale - habituellement bloquée pour cinq ans pour être exonéré des cotisations sociales et de l'impôt sur le revenu - pour l'achat d'une voiture neuve peu polluante. Cette participation peut déjà être débloquée en cas d'achat d'un appartement, d'un mariage ou encore de la naissance d'un enfant. Ces possibilités de déblocage se sont diversifiées.

4,8 milliards d'euros

Selon les Echos, environ 4,8 milliards d'euros étaient placés, à fin 2011, sur des comptes d'épargne salariale. "A la base, l'épargne salariale n'est pas un outil de relance. Mais vise à encourager la constitution d'une épargne de long terme chez les Français", rapelle le journal.

Une source ministérielle a indiqué au journal que le gouvernement regardait cette proposition, qui pourrait éventuellement être associée avec la prime de conversion des vieux véhicules diesels, encore étudiée par l'exécutif.

>> 10 choses essentielles à savoir pour (tenter de) comprendre la polémique sur le diesel

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2013 à 14:21 :
Et après ils vendront leurs voitures pour avoir une retraite... Le comble de l'absurdité politique des gouvernements français, qui n'ont aucune culture économique sérieuse. Gérer c'est prévoir. La cigale et la fourmi...
a écrit le 26/03/2013 à 11:08 :
Cette épargne de longue durée est faites pour constituer un apport de retraite puisque celles-ci sont en voie de disparition, pas pour acheter une voiture. L' état n' a qu' à faire de vraies économies et baisser les taxes sur les voitures neuves.
a écrit le 26/03/2013 à 10:08 :
Apres avoir siphoné l'epargne salariale, il s'attaquerons au livret A et autres assurances vie ??
Ils n'ont qu'a baisser le prix de leurs produits et ils verront que la reaction ne se fera pas attendre !
a écrit le 26/03/2013 à 8:21 :
Qu'est ce qu'une voiture peu polluante en France ? un diesel bien sur....
a écrit le 25/03/2013 à 21:34 :
la france s'enfonce dans la recession on n'a mangé le pain blanc bientôt le pain noir s'il y en a; l'ETHIOPIE va chanter pour la France !!!
a écrit le 25/03/2013 à 20:51 :
pas de tunes pas de fleche, pas un radis pas de flouse
ma petite yaris 270000km j'en prends soin pour la faire durer
longtemps , longtemps , longtemps
a écrit le 25/03/2013 à 20:34 :
Immense stupidité que les plans d'épargne qui n'en sont pas mais des salaires "déchargés" comme d'autres avantages ils plombent les caisses. La dérive en appelant d'autres on envient à vouloir utiliser cet argent pour des achats de court terme... pourquoi pas pour une machine à laver ou un bain à remous ?
a écrit le 25/03/2013 à 20:27 :
a moins d avoir des bonus chapeau c est pas les salaires de chômeurs qui vont faire redresser les ventes de voitures et ceux qui n ont pas les moyens d acheter du neuf ne vont pas changer d avis a 17 000 euros la clio 4 !!!!!!!
a écrit le 25/03/2013 à 19:44 :
Les gens achÚtent plus de voitures par manque de tunes. Ils en ont marre detre taxe et autres radars!
Ils ont rien compris!
a écrit le 25/03/2013 à 19:07 :
Si le marché automobile va mal en France, c'est parce qu'il a été artificiellement boosté pendant des années par des primes à la casse etc.... Il met donc beaucoup de temps à retrouver son niveau normal une fois ces stimulations épuisées. Niveau normal qui n'est de toutes façons que le simple besoin de renouvellement, ce marché étant saturé de chez saturé depuis au moins vingt ans.
C'est aussi simple que cela.
Si les constructeurs français, en plus, n'ont pas les bons modèles, qu'ils ne s'en prennent qu'à eux-mêmes. Et qu'ils arrêtent de pleurnicher auprès du gouvernement pour avoir des mesures de soutien toutes aussi tordues les unes que les autres : çà ne les grandit pas.
On aimerait tellement les revoir dynamiques et créatifs, comme au bon vieux temps.
a écrit le 25/03/2013 à 18:05 :
que ne feraient pas ou ne demanderaient ils pas ces constructeur , tout cela juste pour gonfler leur portemonnaie et vider celui du client , ils sont désespéré a ce point ou quoi
en attendant c'est pas demain la veille que le marché automobile va redémarrer avec un pouvoir d'achat en perpétuel baisse pas besoin d?être économiste pour savoir cela
Réponse de le 25/03/2013 à 19:38 :
Je partage votre point de vue mais ils peuvent obtenir gain de cause de la part d'un gouvernement qui n'a pas encore un an et qui pourtant semble déjà aux abois.
Réponse de le 29/03/2013 à 16:58 :
l'idée est bonne-mais dans la conjoncture actuelle,les français retraités ou travailleurs vont déja garder une poire pour l'avenir-ils vont pas tout de suite manger des topinanbours

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :