La révolte des salariés de Volkswagen... dans le Tennessee

Les salariés du site américain de Volkswagen à Chattanooga réclament des délégués du personnel. Les autorités de l'Etat du Tennessee ne veulent pas entendre parler de représentation syndicale. Du coup, le syndicat allemand IG Metall monte au créneau et menace de s'opposer à tout nouvel investissement aux Etats-Unis, en solidarité...
Copyright Volkswagen
Copyright Volkswagen

Un vent de fronde, menaces, pressions ? Chez PSA à l'usine d'Aulnay vouée à la fermeture? Pas du tout. Chez Volkswagen, aux Etats-Unis! Les salariés américains de cette nouvelle usine du sud des Etats-Unis réclament tout simplement la mise en place de représentants du personnel... Et les employés de l'usine du Tennessee ont le soutien du puissant Comité de groupe à Wolfsburg - et du syndicat IG Metall allemand - , annonce le site spécialisé Automobilwoche.

Le Comité de groupe menace du coup de s'opposer à tout nouvel investissement sur ce site de Chattanooga. Histoire de faire pression sur la  direction du groupe Volkswagen, afin qu'elle autorise cette présence syndicale, quitte à se mettre à dos les élus républicains de l'Etat du Tennessee vent debout contre toute intrusion syndicale dans  les usines...

Syndicat ou pas?

Le syndicat de l'automobile américain UAW veut depuis longtemps pénétrer dans les nouvelles usines du sud des Etats-Unis, où les constructeurs comme Volkswagen, mais aussi BMW, Mercedes, Nissan, se sont implantés, en particulier grâce aux bas salaires et à l'absence de syndicat! D'un point de vue juridique, il faut qu'il y ait un syndicat pour qu'il y  ait un comité d'entreprise, explique le site spécialisé. Bref, la pression monte, au moment où Volkswagen doit décider où il compte produire son futur 4x4, dont un concept a été dévoilé en début d'année au salon de Detroit. 

Volkswagen est aussi très implanté au Mexique. De quoi inquiéter les élus du Tennessee, qui pourraient voir une nouvelle manne  leur passer sous le nez. Même si une production à Chattanooga serait plus logique, le site ayant de la place disponible et se vouant aux véhicules de gamme moyenne supérieure. Chacune des cent usines de Volkswagen dans le monde  a son comité d'entreprise, seule le site américain y échappe, assure l'IG Metall. 

250.000 Passat

Volkswagen vient de produire la 250.000 ème Passat sur le site américain.  La première voiture de série était tombée de chaîne à Chattanooga en avril 2011. Après des années de présence industrielle aux Etats-Unis, Volkswagen avait fermé à la fin des années 80 son usine de Westmoreland (Pennsylvanie), pour se replier sur le Mexique. Mais, à l'exemple de ses compatriotes BMW et Mercedes, le consortium d'outre-Rhin a décidé à la fin de la précédente décennie de construire une usine de 2.400 personnes aujourd'hui.

«Nous comptons revenir à l'équilibre financier cette année dans nos opérations» outre-Atlantique, soulignait  en janvier 2013  le président du directoire de Volkswagen Martin Winterkorn, qui y vise «plus de 600.000 ventes». Le groupe de Wolfsburg a vu ses ventes augmenter de 30,6% l'an passé à 580.286 unités, battant son record de... 1970, au temps de la Coccinelle! Un joli succès alors que le groupe y était à l'agonie il y a encore quelques années. Les décennies 1980, 1990 et 2000 ont été catastrophiques, avec des pertes récurrentes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 26/06/2013 à 1:29
Signaler
Au yeux des américains, Volkswagen représente la voiture pas fiable, laide, qu'on aime moquer telle une Lada chez nous. Ah si seulement en Europe on pouvait être aussi moqueur de Volkswagen. Une histoire des plus sombres, des voitures au design fa...

à écrit le 21/06/2013 à 19:22
Signaler
On savait les Etats du Sud Racistes mais en plus ils veulent rester esclavagistes ! PS : Comme trop souvent ça a l'air d'être un nouveau sujet mais ils ont quand même eu le temps de construire 250 000 PASSAT !

à écrit le 21/06/2013 à 13:26
Signaler
Et l'on nous parle de la fabrication Allemande ! Moi j'ai eu des produits Allemand fiabilité 0

à écrit le 21/06/2013 à 11:36
Signaler
Renault et Peugeot ont bien eu raison de ne pas s'implanter aux USA !!!

le 21/06/2013 à 16:12
Signaler
Renault est présent aux USA via Nissan. Ses ventes représentent pour 2012 plus de 7,9% en hausse d'un marché US de 14,5 millions de véhicules contre 17,9 % pour GM et 15,5 pour Ford, tous les deux en baisse. VW pour sa part est à moins de 4%. L'objec...

à écrit le 21/06/2013 à 8:03
Signaler
si la premiere voiture est tombée en sortant de la chaine elle ne devait pas etre vendable !

le 22/06/2013 à 9:25
Signaler
Commentaire nul.

le 22/06/2013 à 12:52
Signaler
j'ai un doute vw a 100 usines dans le monde plus que gm et toy...y a pas 1 erreur

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.