Les familles Porsche et Piëch renforcent leur contrôle sur... Volkswagen

Le fonds souverain Qatar Holding vend ses 10% de Porsche Automobil Holding SE, désormais totalement verrouillé par les familles fondatrices Porsche et Piëch. Or, cette holding contrôle plus de 50% du groupe Volkswagen.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le fonds souverain de l'émirat du Qatar, Qatar Holding, annonce ce lundi avoir vendu sa part de 10% dans la Porsche Automobil Holding SE (Porsche SE). Ce sont les familles actionnaires fondatrices Porsche et Piëch, qui ont repris ces 10%. Elle contrôlent désormais complètement cette holding. Mais cette reprise renforce par ricochet le contrôle par les familles Porsche et Piëch de? Volkswagen. Car Porsche Automobil Holding SE, verrouillé totalement par les actionnaires historiques, détient plus de 50% des droits de vote du premier groupe automobile européen, même si la marque de voitures de sport Porsche elle-même fait partie de Volkswagen! Les deux familles historiques sont le premier actionnaire, et de loin, de Volkswagen, devant le Land de Basse-Saxe (20%) et l?émirat du Qatar qui conserve ses 17%.

La Commission contre la "loi Volkswagen"

Cette minorité de blocage de l?Etat de Basse-Saxe, dans lequel sont implantés le siège et l?usine géante de Wolfsburg, provoque d?ailleurs régulièrement la colère de Bruxelles. La Commission européenne demande en effet d'imposer des sanctions pécuniaires à l'Allemagne en raison d'une loi de 1960, dite "loi Volkswagen", qui protège le constructeur automobile contre des tentatives de rachat. Gendarme de la concurrence dans l'Union, la Commission reproche à l'Allemagne de ne pas s'être pliée à une précédente décision de la Cour, datant de 2007, jugeant illégale la minorité de blocage du Land de Basse-Saxe dans le capital de Volkswagen. Bruxelles estime en effet que cette disposition, qui accorde une minorité de blocage à un actionnaire détenant 20% du capital de l'entreprise constitue une entrave à la libre circulation des capitaux dans l'Union. L'avocat général de la Cour européenne de justice (CEJ) s?est toutefois prononcé fin mai contre une sanction à l'encontre de l?Allemagne. La Cour doit trancher dans quelques mois.

Risques limités

Quand bien même la CEJ trancherait en faveur de la Commission et donc de l?obligation de supprimer la « loi Volkswagen » sous peine de sanctions, les conséquences seraient très limitées pour Volkswagen, puisque près de 90% des droits de vote du groupe sont aux mains de trois actionnaires: Porsche SE, la Basse-Saxe et le fonds souverain du Qatar. Rien que les deux actionnaires allemands en détiennent 70%. Ferdinand Porsche avait créé la Coccinelle du Troisième Reich à la demande d?Adolf Hitler, cette voiture qui a fait le succès de Volkswagen après la guerre. Par ailleurs, son fils Ferry a créé la marque Porsche après-guerre sur des mécaniques Volkswagen.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 17/06/2013 à 23:23
Signaler
François HOLLANDE, mon très courageux ami, va acheter une Volkswagen selon moi.

le 18/06/2013 à 9:00
Signaler
avec l'article ?

à écrit le 17/06/2013 à 15:15
Signaler
de très bons managers,stratèges et visionnaires.Une seule reproche:Mme Piech roule en Ferrari....(mais pas en Allemagne)

à écrit le 17/06/2013 à 14:55
Signaler
même le moteur de la 2 cv nous leur devons!!!!!

à écrit le 17/06/2013 à 13:39
Signaler
Malgré les inepties lues ici et ailleurs , c'est toujours Porsche qui a dominé et racheté WV ... la holding qui chapeautait le tout s'est toujours appelée Porsche ..

le 17/06/2013 à 14:00
Signaler
Il n'y a pas eu d'ineptie, les familles Piech et Porsche sont en compétition à l'intérieur de Porsche SE ... c'est plutôt la victoire du stratège ingénieur industriel Ferdinand Piech sur les héritiers Porsche

le 19/06/2013 à 13:58
Signaler
Porsche qui a racheté VW? tient en voilà une nouvelle. Je ne savais pas qu'une entreprise en faillite était capable de racheter un groupe de plusieurs milliards... chacun ses inepties apparemment ;-). Achat de Porsche par VW en 2009 (et non pas l'inv...

le 25/01/2014 à 20:22
Signaler
Exact c est plutôt vw qui a racheter porche et non l inverse .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.