PSA inaugure une troisième usine en Chine, où il fait enfin une percée

 |   |  403  mots
Alors que les ventes chutent en Europe, PSA inaugure sa troisième usine en Chine, où sera fabriquée la nouvelle Citroën C-Elysée. Copyright PSA
Alors que les ventes chutent en Europe, PSA inaugure sa troisième usine en Chine, où sera fabriquée la nouvelle Citroën C-Elysée. Copyright PSA
PSA Peugeot Citroën inaugure ce mardi le site de Wuhan III dans le centre de la Chine. A la rentrée, il ouvrira son usine de Shenzhen, dédiée aux DS. Ses ventes ont crû de 33% en Chine au premier semestre.

La Chine au moins, ça marche! Alors que ses ventes chutent en Europe où il se débat dans des surcapacités structurelles, PSA ouvre sa troisième usine chinoise. Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot Citroën, a inauguré ce mardi le site de Wuhan III (dans le centre du pays), opéré par DPCA, la co-entreprise locale du groupe, qui permettra de porter sa capacité de production de 450.000 à 600.000 véhicules par an dès cette année, avant d?atteindre les 750.000 véhicules par an en 2015. PSA produit à Wuhan depuis les années 90, associé au puissant groupe Dongfeng.

Industrialisation de l'entrée de gamme

L?inauguration de cette usine permet le lancement industriel de la nouvelle Citroën C-Elysée, une petite voiture d'entrée de gamme simplifiée à quatre portes et coffre séparé pour pays émergents - sur une plate-forme de Peugeot 208. Sa soeur jumelle, la  Peugeot 301, sera également fabriquée sur place à partir de la fin de l?année. Grâce notamment au Peugeot 3008, un véhicule restylé dans un style (faux) 4x4 dont la commercialisation a démarré en début d'année, et à la Citroën C4L, une berline compacte rallongée, PSA a vendu sur les six premiers mois de l?année près de 277.000 véhicules en Chine, soit une hausse d'un tiers par rapport à la même période de 2012. Le rythme de croissance est le double de celui du marché lui-même.

Nouvelle co-entreprise

Par ailleurs, PSA Peugeot Citroën débutera sa deuxième co-entreprise locale, CAPSA, avec le groupe Changan, dédiée à la gamme DS de Citroën. Celle-ci démarrera en septembre-octobre 2013 la production dans la nouvelle usine de Shenzhen, laquelle fabriquera dans un premier temps la DS5. Le potentiel atteindra à terme une capacité de production de 200.000 véhicules.

Nouveautés en 2013-2014

Le groupe multiplie plusieurs nouveautés sur place. Viendront en 2014 la Peugeot 2008 et une DS compacte inédite,  puis un « Crossover » toujours chez DS. En 2015 ou 2016 arrivera même une grande berline de prestige. Ceci dit, après avoir fait oeuvre de pionnier dès les années 80, PSA est encore à la traîne par rapport à ses grands concurrents Volkswagen, GM, Nissan, Hyundai-Kia, avec une pénétration certes en hausse mais qui demeure aux alentours de 4%. C'est peu. L'objectif est de doubler à moyen terme avec l'appoint de CAPSA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/07/2013 à 14:28 :
J'ai toujours trouvé que PSA faisait de jolies voitures. Dans le coin de Suisse où j'habite, les voitures françaises sont nombreuses. Comme les Helvètes ont les moyens de s'offrir les véhicules qu'ils désirent, et qu'ils ne souffrent d'aucun complexe vis à vis de l'Allemagne ou de la France, cet intérêt pour les Peugeot, les Renault et les Citroën est encourageant pour les marques françaises.
Réponse de le 02/07/2013 à 16:40 :
Parts de marché en Suisse en 2010: Volkswagen 11,5%, Renault 5,8%, Audi 5,7%, Opel 5,5%, BMW 5,5%, Ford 5,4%, Peugeot 5,1%, Skoda 4,9%, Toyota 4,7%, Citroën 4,5%, Mercedes 4,1%. Je vous laisse faire la somme pour conclure si les Suisses préfèrent les marques allemandes ou françaises.
Réponse de le 02/07/2013 à 18:15 :
Je n'ai pas dit que les Allemands vendaient moins de voitures que les Français, j'ai dit que si les Suisses, qui ont les moyens de se payer de bonnes voitures, achètent tout de même des voitures françaises, c'est qu'elles ne doivent pas être si mauvaises... Je vous signale, en outre, que certaines marques de grosses berlines germaniques, qui semblent particulièrement impressionner nombre de lecteurs de La Tribune, sont réputées, en Suisse, être les voitures de prédilection des demandeurs d'asile politique pensionnés en mal de reconnaissance sociale.
a écrit le 02/07/2013 à 13:30 :
Bravo peugeot
croissance en chine
victoire historique à Pikes Peak avec Loeb
Bravo pour avancer sans entendre ce bouffon de Ministre de la régression industrielle
Réponse de le 02/07/2013 à 13:52 :
En effet, et surtout sans entendre les commentaires des français qui n'aiment pas leur pays, à titre d'exemple une majorité des commentateurs de Latribune.
Réponse de le 02/07/2013 à 16:09 :
Ces frustres sont une honte à leur pays . Peut-on encore appeler français des propriétaures de VAG ? Telle est la question .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :