Le "low cost" est-il l'avenir de l'automobile ?

La fameuse gamme "Entry" à bas coût de Renault, inaugurée en 2004 par la Dacia Logan, génère 40 % des ventes du groupe tricolore... Avec de fortes marges. Modèle le plus vendu du constructeur, le 4x4 Duster bat même des records en la matière. Renault prépare, avec son allié Nissan, la voiture à 5.000 puis à 3.000 euros. Face à cette réussite, ses concurrents, qui se moquaient naguère de sa stratégie, développent aussi leurs propres véhicules à bas prix.

10 mn

La gamme Entry de Renault a été inaugurée en 2004 avec la Logan. Ici le nouveau break / DR
La gamme Entry de Renault a été inaugurée en 2004 avec la Logan. Ici le nouveau break / DR

Ca rapporte. Les marges tourneraient en moyenne autour de 10 %. Mieux: sur le 4x4  de la gamme, elles dépasseraient carrément les 15%! S'agit-il de BMW, Audi, Porsche, spécialistes allemands du haut de gamme? Pas du tout. C'est la rentabilité de la fameuse gamme "Entry" de Renault, commercialisée en Europe et en Afrique du nord sous le label roumain Dacia, ailleurs sous la  marque au losange elle-même. Eh oui! A propos, quelle est la  Renault la plus vendue dans le monde, la Clio, la Mégane, le Scénic ? Non. Le véhicule le plus populaire du constructeur français est le... Duster. Tout un symbole. Le fameux 4x4 à bas coût (155.729 unités vendues sur cinq mois, + 59 %) devance les Clio IV et autres Mégane. Le Duster illustre le formidable succès de cette fameuse gamme Entry à bas prix, inaugurée en 2004 par la fameuse Dacia Logan et qui génère aujourd'hui 40 % des ventes du groupe français. Cette année, Renault va carrément dépasser le million de ventes pour la gamme "Entry" (953.000 l'an dernier).

Cette réussite, bien des concurrents la jalousent ! Fiat avait bien tenté, dans les années 1990, de faire une « world car » (voiture mondiale) d'entrée de gamme. Ce fut la Palio, sortie en 1997 et suivie de ses dérivés Siena ou Strada (pick-up). Mais cette gamme n'a vraiment remporté de succès qu'en Amérique du Sud, avec une production au Brésil (470.000 unités l'an dernier). On est donc très loin du concept d'une gamme universelle comme l'"Entry" de Renault.

Fiat Palio

Le coréen Hyundai-Kia et le japonais Suzuki commercialisent aussi des modèles pas chers sur certains marchés comme l'Inde, mais ceux-ci n'ont pas non plus une vocation mondiale. Il s'agit d'ailleurs de véhicules souvent anciens. Les Toyota Etios et Honda City ne sont pas exactement des modèles à bas coût. De plus, à l'instar de leurs concurrents, ces véhicules restent cantonnés à quelques pays émergents spécifiques. Comme Skoda (Volkswagen), Chevrolet (GM) aligne certes une palette de véhicules moins chers que ceux des différents constructeurs généralistes. Mais ces modèles n'en sont pas moins nettement plus onéreux que les Dacia Logan et Sandero. Même chose pour les nouvelles Peugeot 301 et Citroën C-Élysée du groupe PSA, de petites berlines familiales sur plate-forme de 208 simplifiée et rallongée. Celles-ci coûtent 3.000 euros de plus au minimum qu'une Logan.

Toyota Etios

Volkswagen étudie activement la question

Ayant réussi la montée en gamme progressive du tchèque Skoda, Volkswagen songe, lui, à concurrencer bel et bien Dacia avec un nouveau label bas de gamme... « Nous travaillons sur un véhicule à bas prix, à des tarifs logiquement au-dessous de l'entrée de gamme actuelle de Volkswagen, soit moins de 80.000 yuans [environ 8.500 euros] en Chine. Avec une marque spécifique, confirmait fin avril 2013, au Salon de Shanghai, Christian Klingler, membre du directoire du groupe Volkswagen en charge des ventes. La priorité, c'est la Chine, mais avec des déclinaisons régionales en Russie, en Amérique du Sud ou ailleurs dans les pays émergents. » Cette marque viendra-t-elle en Europe de l'Ouest ? « Il ne faut jamais dire non. Mais ce n'est pas prévu a priori », soulignait le dirigeant du groupe allemand.

Volkswagen s'inspire-t-il de Renault ? « On regarde ce que l'on peut apprendre », reconnaissait laconiquement Christian Klingler, ajoutant : « Renault s'est très bien adapté avec les véhicules à bas coût. » Le futur véhicule low cost de Volkswagen ne devrait pas, toutefois, être lancé avant 2016, selon les récentes affirmations d'Ulrich Hackenberg, directeur de la recherche et du développement de Volkswagen passé aujourd'hui chez Audi. Bref, la gamme Entry de Renault a encore des beaux jours devant elle sans vraie concurrence...

Recettes simples a priori

Les recettes du « bas coût » à la Renault sont a priori simples. Mais c'est une telle alchimie que, jusqu'à présent, seul Renault a su vraiment trouver les bons dosages. En premier lieu, tous les véhicules réutilisent la fameuse plate-forme « B Zéro » - devenue « M Zéro » après quelques modifications - inaugurée par la première Logan. Du coup, les nouvelles Logan II et Sandero II ont « 50 % de composants communs en valeur avec leurs prédécesseurs », souligne Arnaud Deboeuf, directeur du programme Entry du groupe tricolore. Deuxième ingrédient clé : le partage d'un maximum de pièces entre actuels modèles de la gamme. « 80 % des pièces » des Logan II et Sandero II sont communes.

Dacia Sandero II

Troisième élément : un nombre de composants inférieur à celui d'une voiture traditionnelle. « Une Sandero II comporte 1.800 pièces, contre 2.300 dans une Clio. » Les coûts salariaux jouent également un rôle majeur. Entre le site de production roumain de Pitesti et une usine française, le rapport est de un à trois pour le salaire d'un opérateur de base. Enfin, tous ces véhicules sont voués à des séries extrêmement longues. D'où les énormes économies d'échelle. Pas moins de 3,5 millions de Logan et de Sandero ont été assemblées à ce jour au total.

Démarrage du concept en 1998

Le point de départ de cette extraordinaire aventure de la voiture à bas coût chez Renault remonte à... un voyage en Russie, à la fin des années 1990, de Louis Schweitzer, PDG de Renault à l'époque. Le dirigeant constate alors que le marché local est dominé par des véhicules pas chers, adaptés au pouvoir d'achat local, mais de conception obsolète et de fabrication pour le moins médiocre. Germe du coup dans son esprit l'idée de proposer une voiture moderne, simple, fiable, au prix de 5.000 dollars... qui deviendront 5.000 euros. C'est moitié moins qu'une Renault Clio à l'époque. Le prix de base en France d'une Dacia Logan aujourd'hui est de 7.700 euros. Quand Louis Schweitzer évoque ce véhicule en 1998, il se heurte au scepticisme général. Logique. L'idée tient de la quadrature du cercle. La plate-forme n'existe pas, l'usine pour fabriquer un tel modèle non plus.

Et c'est là que... Dacia intervient. Le groupe français a pris le contrôle en 1999 de ce constructeur roumain en déshérence avec son usine géante de Pitesti, à 120 kilomètres de Bucarest. Ça tombe bien : Dacia avait été créé dans les années 1960 par le dictateur communiste Nicolae Ceausescu pour produire des Renault sous licence (R8, puis R12). Depuis la fin des années 1970, la licence avait expiré et Dacia poursuivi seul la fabrication des R12 et dérivés très bon marché (4.000 euros en 2000) et à la qualité de fabrication épouvantable. Mais, même longtemps interrompues, des relations historiques continuaient d'exister.

Dacia 1300 (R12)

Quand Renault reprend Dacia, la gageure semble rude : ateliers vétustes, mauvais fournisseurs, productivité dérisoire, effectifs pléthoriques, corruption, vols de pièces, etc. Pour Renault, il s'agit à la fois de créer ex nihilo un nouveau type de véhicule totalement différent de ce que l'on connaissait jusque-là et de transformer de fond en comble un outil industriel vétuste. Pourtant, Renault est parvenu en quelques années à faire de Pitesti une usine ultracompétitive, capable de produire des véhicules de qualité. Et le Technocentre Renault de Guyancourt (Yvelines) a su concevoir une Logan au prix de revient en fabrication imbattable.

Un phénomène de société en France

Berline quatre portes aux lignes carrées, pas très belle, spartiate et dépourvue du moindre raffinement, mais adaptée aux mauvaises routes avec sa suspension à grands débattements, facilement réparable, fiable grâce à sa simplicité et au recours à des organes éprouvés depuis longtemps, la Logan a été saluée dès sa sortie comme un véhicule intelligent, voire avant-gardiste dans son mode de conception, pratique et efficace. Ce modèle unique s'est mué au fur et à mesure en gamme complète. Une version à cinq portes et hayon plus moderne, baptisée Sandero, a vu le jour en 2007, suivie du 4x4 Duster en 2010.

Renault Duster

Aujourd'hui, la gamme "Entry" se paie le luxe d'être l'une des plus jeunes de la production mondiale. Les Logan et Sandero ont été renouvelées entièrement l'hiver dernier, après les lancements successifs en 2012 du monospace Lodgy puis de la fourgonnette Dokker et de son dérivé « ludospace ». Et le programme ne s'arrêtera pas là. Renault étudie avec son partenaire japonais Nissan des véhicules à très bas coût, avec des modèles prévus à 5.000, puis autour de 3.000 euros ! Nissan a d'ailleurs annoncé le prochain lancement d'une marque spécifique (Datsun) pour produits d'entrée de gamme.

Vecteurs du développement de Renault à l'international, ces véhicules sont essentiellement destinés aux pays émergents. Grâce à eux, le Brésil et la Russie étaient les deuxième et troisième débouchés du constructeur tricolore, derrière la France, en 2012. Pour des raisons de coûts, mais aussi de marchés, ces véhicules de la gamme Entry sont tous assemblés hors d'Europe occidentale. À l'usine originelle de Pitesti se sont ajoutés les sites russe de Moscou, marocain de Casablanca, brésilien de Curitiba, colombien de Medellín, indien de Chennai, iranien de Téhéran (avec Iran Khodro et Pars Khodro). Début 2012 a démarré le site géant de Tanger (Maroc). Et l'usine russe de Togliatti, appartenant au constructeur Avtovaz (Lada), contrôlé par Renault, va bientôt commencer la fabrication de modèles de cette même gamme pour le compte du constructeur français. Ce site, à mille kilomètres de Moscou, fabrique déjà la Lada Largus, un étroit dérivé de la Logan break.

Renault Tondar iranienne

Lada Largus

 

Conçus pour les pays émergents, ces modèles d'entrée de gamme cartonnent aussi en Europe de l'Ouest, même s'ils n'avaient pas vocation à y être diffusés. Dacia est même le champion de la croissance dans l'Union européenne, toutes marques confondues ! Ses immatriculations y ont bondi de 17,7 % sur cinq mois (à 112 ! 900 unités). Dacia représente même aujourd'hui le quart des ventes en France du constructeur de Boulogne-Billancourt. Un véritable phénomène de société. En clair, si les Dacia sont les moins chères du marché, elles ne s'adressent pas seulement aux « pauvres ! Les clients « ne sont pas forcément des gens financièrement contraints, mais des consommateurs qui ont un niveau d'exigence pas trop élevé. Ce sont des gens qui veulent quelque chose de suffisant, sans plus, analyse Arnaud Deboeuf.

Les gens changent leur mode de consommation. C'est un mouvement de fond, une nouvelle attitude des consommateurs vis-à-vis de l'automobile. Et quand la crise sera finie, ce phénomène restera », explique le dirigeant. Un destin paradoxal pour cette brave Logan roumaine ! Problème : les Dacia finissent par concurrencer en Europe les... Renault.

______

1968 : Dacia lance la 1100, une R8 sous licence Renault.
1999 : Renault reprend 51 % du constructeur roumain Dacia.
2004 : Commercialisation de la Dacia Logan.
2005 : Début de la fabrication à l'usine Avtoframos de Moscou.
2007 : Lancement de la Sandero sous les marques Dacia et Renault (au Brésil).
2010 : Démarrage du premier 4x4 Dacia, le Duster
2012 : Inauguration de l'usine géante de Tanger, au Maroc.
 

10 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 80
à écrit le 15/07/2013 à 17:16
Signaler
Une simple question : qu'est ce qui a fait de Toyota le n°1 mondial ? Ses ventes au Japon et aux USA???? un peu, mais surtout, le fait qu'il y a des Toyotas partout dans le monde, car c'est bien Toyota qui a démocratisé ces véhicules low costs, pas ...

à écrit le 14/07/2013 à 23:16
Signaler
elle coûte combien à l'argus la largus ?

le 15/07/2013 à 16:56
Signaler
si t'as pas les moyens achète une R12

à écrit le 12/07/2013 à 11:17
Signaler
le gout des gens n'a pas change ,ils ont simplement plus les moyens ,redonner leur les moyens,ils acheteront de belles voitures. je n'ai jamais vu de gens rever devant une dacia . si les autres marques low cost n'ont pas marche,c'est simplement qu'el...

le 18/07/2013 à 4:11
Signaler
Quel est le pourcentage de "made in France" dans une Sandero ou dans une Clio IV ? Dans notre monde actuel, les choses sont devenues complexes... Rouler en Dacia est peut-etre plus "patriote" que ce que l'on peut imaginer... A titre personnel j'ai u...

à écrit le 12/07/2013 à 9:49
Signaler
pitié! pas le losange sur le duster!...pour une fois qu'une de leur voiture est sexy, ça gache tout!

le 12/07/2013 à 10:56
Signaler
Ca existe bien hors Europe et ca rend tres bien !

à écrit le 12/07/2013 à 7:43
Signaler
bercé par l'illusion du profit à court terme, argumenté par des chiffres de production, voilà le monde financier qui s'émeut de pouvoir tirer des bénéfices plantureux sur le dos du pauvre ouvrier. et dire que certaine personne loue cette pratique hon...

à écrit le 12/07/2013 à 7:13
Signaler
force est de constater que lorsque l'on dénonce réellement les faits qui mettent à mal le pays et certain pan de l'industrie automobile, on censure. bravo la démocratie celui-ci sera t-il concerné?

à écrit le 11/07/2013 à 20:20
Signaler
au regard de la situation économique de ce pays, c'est le marché de la trotinette qui risque d'exploser dans le futur....

le 11/07/2013 à 20:34
Signaler
au regard de la situation économique de ce pays, les français vont reprendre les tombereaux tirés par des boeufs comme en Roumanie dans les années 60/70.

à écrit le 11/07/2013 à 16:01
Signaler
bravo comme toujours les français appliquent aveuglement la méthode de l'autruche. sortez donc de votre trou, le monde change! les pôles des richesses également, bientôt l'Europe sera le tiers monde. dacia aujourd'hui et demain Maghreb pauvre fou! v...

le 11/07/2013 à 18:34
Signaler
réaction typiquement française de toujours tout dénigrer même les réussites ! Renault a bien sur commis quelques erreurs dont celle d'avoir laissé se dégrader pendant une bonne dizaine d'années la qualité au profit du prix de revient mais personne ne...

le 11/07/2013 à 18:59
Signaler
Ben non, il a raison. Le low cost quand on rogne sur les caractéristiques principales du produit (la sécurité entre autres), c'est bien un signe qu'on se destine à être le tiers monde de demain.

à écrit le 11/07/2013 à 15:18
Signaler
avec la politique de Hollande d'augmenter toutes les semaines un impot ou une taxe , heruesement que DACIA RENAULT est la pour permettre aux Francis de rouler en voiture neuve à prix accessible les Français ne risque plus de rouler en voiture de 50.0...

à écrit le 11/07/2013 à 15:14
Signaler
Fox : pour completer ,je suis client de Ryanair et j'en profite un MAX, vive le low cost , vive les circuits courts, stop aux faux progrés.

le 11/07/2013 à 16:29
Signaler
RyanAir est aussi a société qui ne paye son personnel que quand l'avion quitte la piste. Le reste du temps, le personnel travaille gratuitement. Donc ayez un peut de déontologie, svp,,,,un peut

à écrit le 11/07/2013 à 15:09
Signaler
Fox Volkswagen , une petite voiture simple sans electronique qui tombe en panne ,avec un moteur Diesel économique un confort pratique et volumineux , une voiture discrete qui peut dormir dans la rue avec un espace de stokage coffre vaste , plein de p...

à écrit le 11/07/2013 à 15:07
Signaler
Ce que ne dit pas cet article c'est que le succès de Dacia est aussi du à la grande fiabilité de ses modèles , car n'utilisant que des solutions techniques éprouvées. Le meilleurs rapport qualité du marché ,pour qui ne veut pas trop frimer , bien qu...

à écrit le 11/07/2013 à 14:25
Signaler
Que faire si les salaires venaient à augmenter en Roumanie (chose probable)? Que se passe t'il si les ventes venaient à chuter brusquement? Quelles en seront les conséquence en terme de coûts et de marge pour le groupe? Dépendre des prix et des écono...

le 11/07/2013 à 15:18
Signaler
"...les salaires...à augmenter en Roumanie" raison pour laquelle Dacia s'est installé au Maroc où les salaires sont 4 fois moins élevés qu'en Roumanie !!

le 11/07/2013 à 16:52
Signaler
Les salaires roumain ont connu aussi l'inflation, le salaire moyen aujourd'hui en Roumanie est de 600 a 700 euros. Un ouvrier Romain gagne en moyenne 400 euros par mois. Le salaire d'un ingénieur dans l'IT roumain est de 2000 euros. seulement en Roum...

le 11/07/2013 à 17:02
Signaler
7500 euros allient dans les poches de l'ETAT sous fourmes de TVA et taxes variés

à écrit le 11/07/2013 à 14:20
Signaler
Le lowcost à de l'avenir, les gens commencent à comprendre que mettre des sommes astronomiques dans quelquechose qui coûte cher à l'usage et qui termine à la casse n'est finalement qu'une aberation...

le 12/07/2013 à 10:54
Signaler
pas sur,quand on voit que les gens ne prennent plus que des tablettes,des smartphones......

à écrit le 11/07/2013 à 14:08
Signaler
au global, le bazarauto DaciaRenault est un bazar tueur dans l'âme ... tueur d'emplois en France et tueur des malheureux passagers de ces bazarautomobiles en retard de 10 ans sur la sécurité ...

le 11/07/2013 à 14:49
Signaler
concernant la securité peut-être... Concernant les emplois: pas d'accord. Sans Dacia, Renault aurait déjà disparu ou se serait fait racheté par un autre groupe. Dans ces deux cas précis, il y aurait eu beaucoup plus de perte d'emplois. Si la France a...

le 11/07/2013 à 15:22
Signaler
Si Renault avait été capable de développer du haut de gamme, Dacia n'existerai pas et Renault distribuerait des primes de 7 500 euro à 8 600 euro à ses salariés comme le font en allemagne en 2011 et 2012 VW, Audi, BMW, Porsche ... imaginez que chaque...

le 11/07/2013 à 18:47
Signaler
@Tueusesdansl'âme Les Dacia respectent toutes les normes de sécurité d'EuroNCAP. Elles tiennent bien la route et sont fiables.

le 12/07/2013 à 10:59
Signaler
C'est vrai que developper le haut de gamme, c'est tres simple. D'ailleurs PSA qui n'a pas de low cost, n'a pas reussi (ne parlez pas de DS svp).

à écrit le 11/07/2013 à 13:36
Signaler
Le succès de dacia fait penser à Panhard et Saab, une certaine naïveté automobile loin des concepts étriqués de l'époque et la réussite car c'est ce dont les clients rèvaient. Si la logan classique est un peu juste, mais le break 7 places est tout si...

à écrit le 11/07/2013 à 13:07
Signaler
le meilleur rapport-qualité prix

à écrit le 11/07/2013 à 13:05
Signaler
Avec un gouvernement qui n'arrête pas de nous faire des coups bas (explosion du nombre de radars, baisse de 10 km/h des limitations de vitesse qui se profile), le succès des voitures à bas coûts est assuré !

le 11/07/2013 à 14:29
Signaler
C'est clair qu'avec la repression galopante cela ne motive pas forcément les gens à acheter......Mais le changement de mentalité est plus profond, beaucoup ne cèdent plus aux sirènes du marketing et autres...et ont compris qu'on peut réussir sa vie e...

à écrit le 11/07/2013 à 11:42
Signaler
La voiture low cost , ce n'est pas si simple. La seule réussite est celle de Dacia. Les tentatives de voitures low cost n'ont jamais abouti jusqu'à présent, à l'exemple de la voiture mondiale low cost Fiat Palio , qui ...

le 11/07/2013 à 16:42
Signaler
A mon avis, la vraie voiture low-cost, c'est la voiture d'occasion récente.

le 15/07/2013 à 17:12
Signaler
la vraie low-cost c'est la première logan, en occasion

à écrit le 11/07/2013 à 11:40
Signaler
le pire est à venir, le meilleur est passé depuis des lustres. notre gouvernement est irresponsable, il est le fossoyeurs de notre pays. je suis français et je n'acquière que des biens fabriqués sur le sol français. responsabiliser les consommateurs ...

le 18/07/2013 à 4:24
Signaler
Je privilégie également le "made in France", quand je peux... si tu n'achètes vraiment que français tu dois vivre à l'année dans un camp de naturiste !!! Meme en ayant le budget et la volonté, pour le textile, c'est mission impossible. Pour l'inform...

à écrit le 11/07/2013 à 11:22
Signaler
Tout le monde dit que DACIA ce sont des voitures LowCost. Moi je dis que les DACIA sont des voitures simples et efficaces. La plupart de gens s'en foutent de toutes les options qui sont foutues dans les voitures, ce qu'ils veulent c'est une voiture f...

le 11/07/2013 à 13:57
Signaler
Les Dacia d'aujourd'ui sont les dignes descendantes des 2CV et 4L du passé : des voitures simples, solides , sans fioriture mais modernes quand même.

le 15/07/2013 à 17:13
Signaler
moi je ne vais pas de A vers B comme tous les gens qui répètent aveuglément cette expression de comptoir

à écrit le 11/07/2013 à 11:20
Signaler
Le "pas cher, c?est cher !" Le consommateur qui pensait faire des économies en achetant moins cher et ainsi investir dans d?autres biens s?est fait tromper. D?ailleurs, l?une des principales conséquences est que le consommateur final doit non seule...

le 11/07/2013 à 11:40
Signaler
Les modèles Dacia sont conçus en France, au Technocentre. Beaucoup des fournisseurs ont leur bureau d'étude en France...

le 11/07/2013 à 15:32
Signaler
Les Dacias conçues en France ? Il me semble que RenaultNissan a ouvert un centre d'ingeniérie en Roumanie.

à écrit le 11/07/2013 à 11:13
Signaler
la vrai question est comment arrive t'on a des tarifs low cost, avec un main d'?uvre peu qualifiée, avec des sous produits, en rognant sur la fiabilité. Le plus important c'est la question de la sécurité et sur ce point nos véhicules doivent disposer...

le 11/07/2013 à 11:34
Signaler
La gamme M0, c'est juste une gamme véhicule sans les superflus - avec ce que demande le client, sans fioriture et en limitant la diversité. La sécurité est là : Sandero a eu ses 4 étoiles EuroNcap au format 2013 La fiabilité est là : En Roumanie, le...

à écrit le 11/07/2013 à 10:49
Signaler
Une voiture reste grosso-modo 97% de son temps à l'arrêt quelque part. Bien souvent, elle sert pour aller travailler, soit par des voies surchargées (moyenne 10 km/h), soit avec tellement de limites de circulation que les options de circonstances lim...

le 11/07/2013 à 14:35
Signaler
Vitevu ton commentaire est excelent...et met en lumière un des plus gros problème de l'auto. C'est un moyen de déplacement mais la majeure partie du temps il est à l'arrêt ! et quand il roule, les vitesses sont ridicules..

à écrit le 11/07/2013 à 10:48
Signaler
Moi ! j'aimerai bien qu'ils conçoivent une voiture hybride à bas coup ! et même carrément une voiture électrique. Puisque les batteries sont chères mais! en locations. C'est la volonté qu'il faut pour ouvrir un marché Mondiale de la voiture électriq...

à écrit le 11/07/2013 à 10:41
Signaler
L?erreur des constructeurs français a été de barder leur bas de gamme de gadgets non désirés (et non utilisés), conduisant à des véhicules trop chers et trop lourds. Ils auraient mieux fait de travailler la fiabilité (combien de gadgets en panne). Pe...

le 11/07/2013 à 11:17
Signaler
Dans le années 90, on me disait tout le temps, les voitures françaises sont mal équipes.. Il faut savoir, bien équipes ou bien sans gadget...

à écrit le 11/07/2013 à 10:35
Signaler
Sortir de Polytechnique ou l'ENA n'est peut-être pas nécessaire au paysan du Danube pour comprendre que le haut de gamme est pour les plus riches et que le bas de gamme tout simple est pour les pauvres ou pour ceux infériorisés de la classe moyenne. ...

à écrit le 11/07/2013 à 10:10
Signaler
pure spéculation! nul ne saurait dire de quoi sera fait le lendemain et au vu des situations financières de chaque ménage, je suis persuadé que bon nombre ne sauront plus se payer la voiture à bas de gamme pour parler français. il ne restera que le v...

à écrit le 11/07/2013 à 10:08
Signaler
Effectivement "à bas coûts" est la traduction de "low cost"... Comme on dit "succès de librairie" au lieu de best seller...

à écrit le 11/07/2013 à 9:53
Signaler
Le low-cost n'est pas synonyme de d'innovation et de sécurité routière. Le lowcost dans les pays riches limitent les marges des entreprises et donc les investissements. Il faut équilibrer une production d'automobiles liés au pays émergents, en voie d...

le 15/07/2013 à 17:01
Signaler
"Le lowcost dans les pays riches limitent les marges des entreprises et donc les investissements. " Votre propos est faux.

à écrit le 11/07/2013 à 9:51
Signaler
devenu possesseur d'un duster 4WD un peu par hasard il y a 2 ans, 50.000 km plus tard j'en suis très très content . Ce n'est pas plus "low cost" qu'un autre véhicule . Tout dépend de l'usage du véhicule et de la finalité que vous en faites.Je précis...

le 11/07/2013 à 10:23
Signaler
Si vous ne voyez pas la différence de finition entre une Porsche et un Duster, soit vous êtes aveugle, soit vous n'avez pas de Porsche...

le 11/07/2013 à 19:05
Signaler
Mais bien sûr ... On m'a filé un Duster lors d'une loc et l'intérieur est équivalent à la twingo de base. Super ! Le confort est tout aussi sommaire, et le test de sécurité fait un peu peur. Mais sinon tout va bien.

à écrit le 11/07/2013 à 9:42
Signaler
Une voiture, c'est une voiture. Tout ce qu'on lui demande, c'est de démarrer le matin, de bien tenir la route, et de ne pas rouiller. L'automobile est une technologie complètement mature, avec une grosse innovation tous les 20 ans, la dernière étant ...

le 11/07/2013 à 10:25
Signaler
L'ABS (tout comme l'ESP) n'est une innovation que pour les handicapés du volant... Il suffit d'apprendre à freiner correctement pour que l'ABS deviennent plus gênant qu'autre chose. Idem pour l'ESP qui pour quelqu'un qui maitrise son véhicule est pl...

le 11/07/2013 à 11:37
Signaler
La tôle est toujours présente On veut des voitures avec un design fort...donc compliquée à fabriquer Quand à la liste des équipements... elle a bondi de puis 20 ans (Clim, Direction Assistée, Antidémarrage, Accès Main Libre, Radio/CD, GPS Tactile, R...

à écrit le 11/07/2013 à 9:35
Signaler
C'est un bon résumé. Il y a trois points développables selon moi. 1- La Logan est l'une des moins chères à l'achat, mais aussi à l'utilisation selon l'ADAC, la réputée association des automobilistes allemands : 0.29 cent/km. Dans sa version GPL - in...

le 15/07/2013 à 17:03
Signaler
"Dans sa version GPL - indisponible en France ou en Allemagne -" votre propos est faux

le 15/07/2013 à 17:06
Signaler
"confort et santé (du dos...)," --> une dacia ne nuit pas plus à la santé du dos qu'une renault.

le 15/07/2013 à 17:10
Signaler
"Le seul avenir de la voiture est celui de la voiture type google", c'est faux, car avec une cyberattaque, le trafic serait perturbé voire il y aurait même peut-être beaucoup d'accidents. La conduite d'un outil simple par l'être humain, c'est cela l'...

à écrit le 11/07/2013 à 9:30
Signaler
Oui il y a désormais deux types de consommateurs, qui en fonction de leurs moyens ou de leurs priorités vont choisir deux types de produits: le bas coût ou le haut de gamme. Je connais certaines personnes qui ont les moyens qui achètent des voitures...

à écrit le 11/07/2013 à 8:55
Signaler
L'avenir dans l'automobile et dans de nombreux domaines c'est low cost + premium. Le milieu de gamme va peu à peu disparaître, on le voit dans certains secteurs.

le 11/07/2013 à 10:40
Signaler
Et malheureusement, l'industrie française n'est pas bien placée, coincée entre Dacia et Mercedes. On s'évertue à dégouter les gens de la voiture (autophobie).

le 12/07/2013 à 10:51
Signaler
normal,il y aura soit des pauvres ou des riches,plus de classe moyenne,donc,voitures bas couts ou de luxe

à écrit le 11/07/2013 à 8:48
Signaler
Le low cost, c'est le sacrifice sur la sécurité des passagers ... c'est le sacrifice inadmissible sur la sécurité des enfants et des retraités transportés dans les brouetttes et tombereaux low cost very low sécurity ... les tombereaux low cost se tra...

le 11/07/2013 à 9:07
Signaler
Vous avez des statistiques précises sur ce que vous écrivez ou ce sont juste des élucubrations.

le 11/07/2013 à 9:27
Signaler
En effet, les carrioles low cost obtiennent de très mauvais test Euro NCAP ce qui est purement inadmissible car in finé les constructeurs comme DaciaRenault se comportent en discriminant et en méprisant les populations pauvres qui achètent ces voitur...

le 11/07/2013 à 9:39
Signaler
euroNcap réalise aussi des tests sur les dacia alors d'accord elles n'ont pas 5 étoiles, mais si on revient une poignée d'années en arrière, d'autres véhicules très connus de marque généralistes n'avaient pas un niveau de sécurité supérieur !

le 11/07/2013 à 9:50
Signaler
C'est bon de délirer, on dirait un cheminot expliquant pourquoi la réduction des effectifs pléthoriques de la SNCF met en danger les voyageurs.

le 11/07/2013 à 9:52
Signaler
L?échelle euroNCAP est volontairement resserrée autour des valeurs de sécurités hautes. Il est normal qu'il y ait des voitures en haut de l'échelle et d'autre en bas : ce n'est pas parce que l'on moins sûr, que l'on est dangereux. La plupart des acci...

le 11/07/2013 à 9:55
Signaler
Je partage l'avis de berti49. L?échelle euroNCAP est volontairement resserrée autour des valeurs de sécurités hautes. Il est normal qu'il y ait des voitures en haut de l'échelle et d'autre en bas : ce n'est pas parce que l'on moins sûr, que l'on est ...

le 11/07/2013 à 9:55
Signaler
Ayant rouler dans des voitures 100 % Iraniennes, Indiennes ou Chinoises je pense que le niveau de sécurité des Dacia est largement supérieur à celui des productions locales.

à écrit le 11/07/2013 à 8:00
Signaler
Bon article, la fin dit bien quel est l'avenir des constructeurs d'Europe de l'ouest: monter en gamme ou fermer les unités de production.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.