Ferrari champion des marges, Maserati patine

 |   |  522  mots
Copyright Ferrari
Copyright Ferrari
Une belle marge de 15% pour Ferrari compense, au sein du groupe Fiat, la piètre performance de la marque soeur, Maserati (1%). Mais les deux marques, surtout Maserati, sont en croissance. Et ce sont les gros investissements qui expliquent la médiocre marge de ce dernier.

15% de marge opérationnelle dans l'automobile? Pas mal. Ferrari n'est battu que par Porsche. Ce résultat pour le premier semestre s'est amélioré en un an, puisque, sur les six premiers mois de 2012, il atteignait 13%. Sur l'ensemble de 2012, la marge s'affichait à 14,4%. Pourtant, les ventes de la célèbre marque de Maranello ne se sont accrues que de 3% au premier semestre à  3.767 unités. Mais cette petite croissance a essentiellement concerné les modèles à douze cylindres, les plus chers  (+14%). 

Les Etats-Unis demeurent le premier débouché de la marque au cheval cabré (+10% à 937). Au Moyen-Orient, la progression atteint carrément les 40%. En revanche, les volumes chutent en France (-17%) et en Italie (-38%). Pas de crise globale cependant pour des véhicules allant de 185.000 à 270.000 euros pièce (modèles de série uniquement, car il y a des Ferrari d'exception encore plus chères), hyper-puissants (660 chevaux pour une FF) et véloces (rien de moins que 315 kilomètres à l'heure en pointe)!

Petite marge pour Maserati

Malheureusement pour la maison-mère Fiat, les beaux profits de Ferrari sont en quelque sorte compensés par les faibles marges de la marque soeur Maserati. Paradoxe: les ventes de la firme de Modène progressent, elles, de 14% à 3.595 unités sur le premier semestre. Mais, les marges du label au trident n'atteignent que... 1%. En effet, Maserati, qui n'a jamais été très rentable de toutes façons, a énormément investi dans une rafale de nouveautés, qui obèrent d'autant les bénéfices. Le constructeur vient de lancer ainsi la super limousine Quattroporte (à partir de 109.500 euros). Et il commercialisera en septembre une luxueuse berline sportive, la Ghibli. Pour la première fois, une version diesel (de 275 chevaux) est prévue.

La firme escompte au total 20.000 ventes de Ghibli par an (à partir de 66.500 euros). En 2014, un 4x4 de prestige sur base du Jeep Grand Cherokee est également attendu  (Jeep appartient à Chrysler, contrôlé par Fiat). Ce 4x4 baptisé Levante devrait être fabriqué outre-Atlantique à hauteur également de 20.000 unités par an. Du coup, comptabilisées ensemble, les deux marques de prestige du consortium turinois affichent une marge de "seulement" 11,5%. Soit tout de même le niveau d'Audi ou BMW. Pas si mal.

Perte de Fiat sans Chrysler

Ce mardi, le groupe Fiat a affiché des résultats semestriels dans son ensemble honorables. En 2009, Fiat avait sauvé Chrysler quand personne ne misait sur l'avenir du groupe auto américain alors sous protection de  la loi sur les faillites (Chapitre XI). Aujourd'hui, juste retour des choses, c'est Chrysler qui rend les comptes du constructeur italien présentables!  La firme turinoise, qui devrait bientôt monter à 68,5% du capital de la firme du Michigan, affiche sur le premier semestre un bénéfice net de 466 millions d'euros, en recul de 7%. (le même que l'an dernier sur la même période). Sans Chrysler, les résultats se traduiraient par une perte de 482 millions d'euros mais toutefois un bénéfice d'exploitation positif de 1,3 milliard (3,85 milliards avec l'américain). En dépit d'une perte de 185 millions en Europe. Cette perte opérationnelle a toutefois été divisée par deux en un an.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/07/2013 à 13:40 :
Le reve cela n'a pas de prix, donc les marges sont elles aussi au niveau du ciel...
a écrit le 31/07/2013 à 13:37 :
En occasion ok, mais dépenser des centaines de milliers d'euros pour des engins du passé, pas pour moi.
Les électriques relèguent au temps des diligences tout ces joujoux thermiques obsolètes.
Réponse de le 01/08/2013 à 16:07 :
D'accord avec vous. Par contre, il me semble que les véhicules électriques sont assez proches des diligences avec des relais de 100 km puis une pause de 4h pour nourrir les chevaux ou la batterie, voire un changement de chevaux si le relais est équipé.
Ceci dit, rouler en Maserati même d'occasion est une expérience inoubliable, beaucoup de véhicules y compris allemands paraissent ensuite bien fades.
A noter que Maserati fait aussi des véhicules hybrides ainsi que Ferrari, mais uniquement dans le but de respecter les normes d'émission de CO2 !
a écrit le 31/07/2013 à 11:43 :
C'est vrai qu'entre Ferrari/Maserati et Audi mon coeur ne balance pas non plus, les italiennnes : l'essence même, non la quintessence de la voiture de rêve...
Réponse de le 31/07/2013 à 13:31 :
Faut acheter une Lamborghini, c'est la synthèse des deux !
Réponse de le 31/07/2013 à 14:21 :
JB surtout pas! Lamborghini c'est Audi et Audi c'est allemand. Godrev ne touche jamais a un produit qui de prés ou de loin a pu etre fait par des allemands. Il deteste ce pays.
Réponse de le 31/07/2013 à 18:52 :
@jb
Vous avez presque raison, je m'interdis à de rares occasions d'acheter allemand, les eux dernières fois, je vous cite, sur les mauvais conseils de mon chauffagiste, j'ai choisi des panneaux solaires thermo dynamiques WHEISHAUPT pour un gîte, hou là là, 5 ans on vient de tout changer sous garantie... Les panneaux corrodés fuyaient dans la maison, dans la chambre et sur la tête des clients... Sur le solaire photovoltaïque de ma maison perso, on vient de remplacer l'onduleur DELTA allemand, pour un pb de relais à deux balles fabriqué en Chine, perte de production d'une semaine... Vous comprenez mieux que ces approximations s'ajoutant à mon expérience professionnelle de 25 ans à côtoyer l'automobile allemande et à la comparer aux françaises, je sois stérilisé contre la production Hallemande ?
Réponse de le 31/07/2013 à 21:43 :
votre mauvaise expérience ne justifie pas la tenu de vos propos. Que vous n'aimiez pas les produits allemand c est votre droit mais ça ne vous autorise pas un insulter tout un peuple. Par moment vos propos sont franchement limites. A propos nous pouvons nous passer de vos blagues lourdingues de commercial avec le h a allemand. Ça fait peut être rire dans les show room de chez Peugeot mai ici ça fait pitié genre je déballe ma frustration et je crois être drôle. Ps Je suis français et fier de l être.
Réponse de le 01/08/2013 à 11:11 :
@jean
Que vous n'aimiez pas ma prose m'indiffère absolument, je récuse toute germanophobie, je suis juste hostile aux produits quand nous faisons la même chose au plan national, voire mieux, nombre de mes amis sont allemands voire même prof d'allemand et pour vous éclairer davantage, j'ai fait allemand deuxième langue, je circule en touriste en Allemagne, je reçois des allemands dans mon business de tourisme etc... Ma position -et celle de tant d'autres- répond tout juste au fait qu'une presse automobile aux ordres tient depuis longtemps des propos dithyrambiques sur l'auto allemande et passe son temps à démolir nos marques nationales. Pour votre information, j'ai la même position, encore plus dure avec les produits américains et je nourris à leur égard un antiaméricanisme éclairé dont je peux vous faire part lors d'un prochain échange...
a écrit le 31/07/2013 à 10:55 :
Aujourd'hui les marges de Maserati sont réduites, mais au vu de ce qu'ils ont présenté : berline Ghibli, futur Kubang, je pense que le futur se présente pas mal pour cette marque. Ras le bol des allemandes et leur dégradé de gris.
a écrit le 30/07/2013 à 21:47 :
Entre une Maserati et une Audi, mon coeur ne balance pas longtemps... Je me réjouis du redressement de la firme italienne.
Réponse de le 31/07/2013 à 9:54 :
La presse nous a vendu des intérieurs sinistres et noirs sans gouts comme étant la panacée , alors oui entre une belle italienne et son intérieur de bon gout et une sinistre laide Audi il n'y a pas photo .. Une qui nous dit "Que Bella !" et l'autre qui veut dire :"Mon portefeuille est confortable...et en plus je fait fes économies en y mettant des pièces Skoda"..
Réponse de le 31/07/2013 à 10:54 :
Cela dit, je n'ai les moyens pour aucune des 2, alors je me contenterai de mon A1 qui me donne entière satisfaction. D'ailleurs je viens d'étendre mon aire de développement en la dotant de roues de 19 pouces. Je posterais bien une photo mais, malheureusement, ce n'est pas possible. A tous ceux qui me trouvent arrogants, je réponds qu'il ne faut pas développer son aire d'extension maximale.
Réponse de le 31/07/2013 à 11:18 :
Avant sur ma Clio diesel, j'avais enlevé le logo Renault pour mettre le logo Ford et RS a la place. Elle avait succés fou auprés surtout avec les jantes 19 pouces et l'aileron. Tous les wesh wesh en 206 la voulait.
Réponse de le 31/07/2013 à 11:42 :
Je me réjouis du redressement de la firme italienne. C'est mérité.
Réponse de le 31/07/2013 à 14:18 :
un logo ford sur une clio ???
c'est dommage que vs ne puissiez poster de photo ... si ca le fait je suis curieux la !
Réponse de le 31/07/2013 à 15:57 :
Trop facile suffit de bazarder la calandre. On bricole 2 3 truc et ca marche. Et oui c'est ca le tunning! Tiens mon pote Régis lui il a mis l'autocollant BMW power sur la vitre arrière de sa 206 et bah c'est pas du tunning.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :