PSA espère concurrencer BMW ou Volvo en lançant la production de ses DS en Chine

 |   |  557  mots
Concept DS Wild Rubis. Un Crossover doit être produit fin 2014 à Shenzhen.
Concept DS "Wild Rubis. Un "Crossover" doit être produit fin 2014 à Shenzhen.
Samedi, PSA inaugure son usine chinoise de Shenzhen, dédiée à ses DS "Premium". Avec une gamme qui va vite s'élargir, le groupe français mise sur 200.000 DS en Chine par an.

Ce vendredi,  la marque DS fait un pas décisif en Chine avec la commercialisation de son premier véhicule "made in China". Le site dédié de Shenzhen sera inauguré officiellement samedi 28 septembre. Avec des capacités de 200.000 unités annuelles.

Marque à part entière en Chine, alors qu'elle n'est qu'une simple label "premium" au sein de Citroën ailleurs, DS fait l'objet d'une co-entreprise spécifique en Chine entre PSA Peugeot Citroën et le groupe local Changan. Premier modèle fabriqué localement: la DS5 était jusqu'ici importée au compte-gouttes du site français de Sochaux.

Toute une gamme DS prévue

Quasi-identique à la version européenne, avec des lignes très particulières, étriquée à l'arrière alors que les chinois exigent de l'espace intérieur, la DS5 n'est certainement pas l'idéal pour la clientèle chinoise. Et, chez PSA, on en est conscient.

Mais ce n'est qu'un premier jalon. Après, viendra "au premier semestre 2014 une berline compacte à quatre portes et coffre séparé (ndlr : une silhouette plus traditionnelle prisée en Chine). Fin 2014, arrivera un "Crossover" (ndlr: 4x4 préfiguré par le concept DS "Wild Rubis")", nous expliquait Frédéric Banzet, patron de la marque Citroën, à la mi-septembre, au salon de l'auto de Francfort. En 2015, devrait survenir une berline compacte "bi-corps" (à cinq portes).

Enfin, pour 2015 ou 2016 est attendue une limousine haut de gamme. Vaste programme. Ces véhicules "made in China" ne devraient pas être exportés vers l'Europe a priori.

Cela signifie donc que la Chine produira les DS pour l'Asie. DS devrait disposer en fin d'année de 50 "DS Stores" (halls d'exposition) dans une quarantaine de villes chinoises. Le " DS World" inauguré au printemps dernier sur la Nanjing Road, avenue la plus prestigieuse de Shanghai, représente la première vitrine institutionnelle de DS.

Cette marque compte atteindre sur place les 130 points de ventes en 2014, 170 en 2015.  "Nous visons 70.000 DS en 2014 et 200.000 à terme", nous indiquait en avril dernier, en marge du salon de Shanghai, Arnaud Ribault, Directeur général de DS en Chine.

Un beau pari, pour toucher une clientèle inconnue jusqu'alors de PSA. La DS5 vise carrément celle des "Volvo S60 ou BMW X1".

Progression de 33% des ventes

Après un long marasme, PSA, qui avait pourtant fait oeuvre de pionnier en Chine en s'implantant industriellement dès les années 80 (usine de Peugeot à Canton), décolle enfin en Chine. Ses ventes dans le pays ont progressé en effet de 33%, deux fois plus vite que le marché total, au premier semestre.

Le groupe y a écoulé 278.000 unités, grâce notamment aux lancements du Peugeot 3008 (plus de 25.000 facturations en six mois)  et de la Citroën C4L  (20.000). PSA avait inauguré au début de l'été un troisième site de production à Wuhan (centre de la Chine).

A Wuhan, sa capacité de production atteint aujourd'hui les 600.000 véhicules par an, avant de friser les 750.000 véhicules par an en 2015. Ces activités, opérées en association avec le puissant groupe Dongfeng, n'ont rien à voir avec la nouvelle co-entreprise concernant DS avec Changan.

L'expansion est donc réelle. Malheureusement, la part de marché de PSA  demeure encore faible en Chine (3,8%). C'est peu, par rapport aux grands concurrents Volkswagen, GM, Nissan, Hyundai-Kia, ces trois derniers ayant pourtant débarqué bien après PSA.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2013 à 12:53 :
ligne 11: " DS fait l'objet d'une co-entreprise spécifique en Chine entre PSA Peugeot Citroën et le groupe local Changan", le lien n'est pas cliquable. Savez vous ou je peux trouver l'article? Merci
a écrit le 21/10/2013 à 20:50 :
Shenzhen très moderne a une courte mais incroyable histoire, un article récent: résume bien la ville de Shenzhen http://noodledrip.com/shenzhen-ce-petit-village-de-pecheurs-de-quelques-millions-dhabitants/
a écrit le 30/09/2013 à 1:01 :
Les chinois commencent à en avoir plus qu'assez des avaries à répétition des Volkswagen au point de consacrer des émissions de grande ecoute à la tv sur ce fleau.

Aux autres marques dont psa d'en profiter avec des produits de meilleures qualités
Réponse de le 09/10/2013 à 13:48 :
des preuves svp
a écrit le 29/09/2013 à 11:08 :
L'action Peugeot a pris + 130% en 6 mois ! Elle en prendra autant durant les prochains. https://www.google.com/finance?q=EPA:UG
a écrit le 29/09/2013 à 10:59 :
Souhaitons à PSA une belle réussite, tout d'abord pour sa propre croissance mais également pour la qualité des produits français sa réussite aura un impact positif sur PSA France. De nombreuses entreprises industrielles françaises sont implantées en Chine avec de beaux succès pas les plus médiatiques souvent mais celles qui ont une compétence industrielle reconnue. L'automobile est un marché grand public et important mais ne pas oublier la compétence des s/traitants qui pour bon nombre sont également fournisseurs des véhicules allemands ou autres.
a écrit le 28/09/2013 à 18:43 :
Oulala, ca doit trembler chez les concurrents!
Réponse de le 28/09/2013 à 21:12 :
Si seulement vous saviez le prestige dont la France beneficit en Chine, vous n'oserez pas écrire un commentaire pareil. En plus le Wild Rubis est un véritable bijoux comme son nom l'indique.
Réponse de le 29/09/2013 à 10:47 :
sacré prestige, 4% de pdm, c'est la classe internationale.......Imaginez 30s qu'elles aient un prestige partout, elles se vendraient alors?Resultat, des nains, et en plus aux pieds d'argile.....
Réponse de le 29/09/2013 à 19:33 :
On verra l'ami, si PSA n'a que 4% PDM cela est plus due a la mauvaise strategie des dirigeants de l?époque mais croyez-moi, vous changerez de disque tres vite comme tous les fatalistes français d'ailleurs. La vérité d'aujourd'hui n'est pas celle de demain!
Réponse de le 29/09/2013 à 23:55 :
Encore faudrait il que psa existe encore, DEMAIN.......
Réponse de le 30/09/2013 à 0:01 :
On verra, mais mon petit doigt me dit que mon disque risque de rayé à force de tourner!
a écrit le 27/09/2013 à 17:56 :
au niveau mondial enfin, asiatique , un beau pari.
par contre qui en Europe souhaite acheter une auto haut de gamme made in china??? au prix d'une BM made in germany?
moi pas !et meme si les chinois ne font pas que de la m..de cf Iphone.
Si Citroën veut jouer la carte du luxe a la Française , il faudra produire en Europe pour l'Europe.
Réponse de le 29/09/2013 à 12:31 :
Non, pas du toutr, je préfère acheter une marque Française produite correctement en Chine d'une marque Allemande qui coute la peau des fesses en entretien et dont la réputation est surfaite
a écrit le 27/09/2013 à 17:39 :
Il n'y a qu'en Europe que PSA souffre, ailleurs il gagne de l'argent. C'est sans doute parce que les Français sont des gens irresponsables, à la vue courte. Ils suivent la mode et leur humeur sans penser aux conséquences sociales. Résultat on trouve n'importe qu'elle marque ici, souvent de piètre qualité. Et comme celà a pour conséquence d'aggraver le chômage, les Français doivent payer toujours plus d'impôts et de taxes. Ce qu'ils n'ont pas compris, c'est qu'en achetant des voitures étrangères, ils seront toujours perdant, puisqu'il faut financer le chômage, la retraite et la sécu.... Mais allez leur expliquer ces évidences...
Réponse de le 27/09/2013 à 19:05 :
Si tout le monde appliquait votre raisonnement, Peugeot ne vendait des voitures qu'en France: faillite assurée.
Réponse de le 28/09/2013 à 18:41 :
En même temps, en dehors d'une pdm ridicule en chine, PSA ne vend qu'en europe.........Partant de là, ils sont dans le rouge!Des nains de l'automobile, produisant peu, et le peu n'est pas foutu d'être fiable.......
Réponse de le 29/09/2013 à 9:07 :
Je crois que ça doit faire un moment que vous n'avez pas acheté de voitures chez PSA pour écrive cela. Restez donc dans votre mythe VW et consorts.
Réponse de le 29/09/2013 à 10:48 :
l'automobile,c'est mon métier, c'est bien pour cela que vous ne verrez jamais mettre les pieds chez psa ou Renault, question de professionalisme........
Réponse de le 29/09/2013 à 12:59 :
Quittez la France pauvre diable
Réponse de le 29/09/2013 à 13:30 :
Comment un pro de l'automobile peut écrire des idioties pareilles ??? Les auto PSA ont exactement la même qualité que les autos allemandes : mêmes fournisseurs (valeo, bosh, delphi,...), mêmes process de fabrication... Globalement, elles se valent toutes... Après c'est juste une histoire de goût.
Réponse de le 29/09/2013 à 14:41 :
Justement, un pro de l'automobile sait que même fournisseur ne veut pas dire même qualité.....Quant au process de fabrication, laissez moi rire, les françaises ont 15 ans de retards sur les allemandes, et je ne parle même pas des japonaises!Globalement, les différences de fiabilité et de construction sont énormes d'une marque à l'autre.C'est bien pour cela qu'elles ne se vendent pas sur la planète, un produit de qualité traverse les frontières et réussit partout........Quant à l'idiot qui me dit de quitter la France, j'ai envie de lui demander le rapport??
Réponse de le 29/09/2013 à 15:16 :
Si seulement être un professionnel voulait systématiquement dire être compétent!!! Merci de le confirmer. Les dirigeants de Peugeot Chine depuis des années alors qu'ils étaient dans les premiers étaient eux aussi des professionnels, les vendeurs qui connaissent à peine leurs véhicules et pas du tout la concurrence sont aussi des professionnels.
Mais il est désormais indéniable que PSA à enfin une politique qui va sortir le groupe du trou où il se trouve. Mais cela va être encore long
Réponse de le 29/09/2013 à 16:08 :
@snock

Je suis ingénieur dans l'automobile (à l'etranger) et je confirme que les méthodes de travail des français sont ridicules comparé à celles des allemands et japonais!

L'énergie qu'ils investissent dans le paraître et dans leur arrogance leur manque pour faire de la technique et de l'innovation de quantité.

Pour le projet de psa, il ont compris qu'il faut être présent partout dans le monde. Mais pour ça il faut avoir des arguments (qualité, fiabilité , etc...) que je ne leur connais plus depuis une bonne dizaine d'annees. Il faut qu'il arrêtent de vouloir faire du cash à court terme.

@ Éric : une allemande n'est pas plus chère ni en Conso, ni en entretien qu'une française.
Réponse de le 29/09/2013 à 21:15 :
@tous les rigolos et soit disant ingénieurs, professionnels et autres, les enquêtes Harbour classent les usines de PSA et Renault parmis les meilleures en Europe.
L'usine PSA de Kaluga en Russie fait même office de benchmark en ration capacité de production surface développée. Son partenaire japonais Mitsubishi en est même bluffé tout comme le voisin de Kaluga VAG!
Je tiens à vous rappeler que Toyota a confié pour la première fois de son histoire la fabircation d'un véhicule à un tiers (PSA) sur l'usine de Sevel Nord. C'est le Toyota Pro Ace. Pour que le N° 1 Mondial Toyota confie une production à un tiers c'est qu'il ne doit pas être si mauvais en conception et en production...
JD Power classe Peugeot et Citroen sur le podium des constructeur généralistes en Chine.
En Europe , la fiabilité des Peugeot ,Citroen et Renault est même dans le premier quartile.
Quand à la fiabilité des moteurs dans l'enquête interconstructeur QAS Europe, PSA est deuxième dernière BMW, VAG ( si adoré des lecteurs de la tribune) est en milieu de tableau et bien derrière FIAT et le dernier du classement est Mercedes.
C'est ce que l'on appelle le mythe de la deutch qualitat.
Quand tous ces français auront compris que ce ne sont pas les ouvriers allemands qui paieront vos retraites et encore moins vos impôts cela ira effectivement mieux en France.

Réponse de le 29/09/2013 à 21:17 :
" je confirme que les méthodes de travail des français sont ridicules comparé à celles des allemands et japonais! " c'est la blague du jour de Toto. Si Toyota achète à PSA le Pro Ace (première fois dans son histoire que Toyota achète une voiture à un tiers), c'est qu'à mon avis ils ont un intérêt!
Réponse de le 29/09/2013 à 23:06 :
Vous illustrez bien l'arrogance dont je parlais dans mon premier post. Pseudo élite à la française , qui sait tout sur tout mais n'arrive elle même à rien.

A vous entendre , tout le monde nous envie nos voitures.... Mais personne les achete!!!? (Hors italiens et espagnols qui ont plus de sous, ce qui est la raison première des difficultés de psa et Renault).

Vous vous remettrez bien en question un jour!

Et maintenant vous aller expliquer que l'avenir de Toyota passe par psa! Ridicule...

Perso je parle en connaissance de cause. Libre a vous de vous rassurer comme vous le pouvez!



Réponse de le 30/09/2013 à 0:00 :
Arrêtez de vous palucher,Toyota n'a rien confié du tout a psa!Psa sevelnord a mendié un peu partout(aidé par Montebourg), et Toyota a accepté que sevelnord lui fournisse des utilitaires au lieu de les importer du japon!Ne vous inquiétez pas, ils ont une gamme 30 fois plus complete que psa!les utilitaires ils les ont, mais quitte à en vendre 15 par an en France, pourquoi s'embeter à les importer du japon!pas rentable!
Réponse de le 30/09/2013 à 12:00 :
Pas du tout Toyota était à la recherche d'une production non dépendante du Yen pour produire des VUL en Europe. Il a choisit son partenaire PSA avec qui il travaille depuis 2004.
Toto vous êtes le roi de la blague en tout cas je suis sûr que vosu êtes de ces français qui se plaignent contre les impôts et le chômage!
Quand à la qualité allemande c'est bel et bien un mythe les chinois en ont ras le bol des pannes de VAG.
Réponse de le 30/09/2013 à 15:47 :
Ben oui, c'est ce que je vous dis pour les VU!Pour le reste, ca doit etre un maladie de chauvins de tjs tout ramener à VW!!Si les chinois en ont marre des pannes de dsg(a juste titre d'ailleurs), et bien ils vont etre servis avec les psa et les Renault!
Réponse de le 30/09/2013 à 18:20 :
J'ai bossé pour à peu près toutes les marques du marché européen, mais je n'ai sans doute pas votre légitimité ....

Quand on veut faire du premium, mais on n'est pas capable de peindre l'arriere du capot moteur, encore moins de lui mettre un vérin, ni de mettre une isolation phonique digne de ce nom (ds3) alors qu'un duster a tous ces équipements (entre autres) je reste sur ma position: psa ferait mieux d'investir un peu plus dans sa qualité avant de s'attaquer au marché mondial! Surtout en visant le haut de gamme.

Mais c'est vrai : nous sommes les meilleurs et allons apprendre aux chinois ce qu'est une voiture. Et aux allemands aussi! Il n'y a plus qu'a .... Trouver des clients! (On parle du succès des vel satis , avantime, c6, etc...?)

Personne je suis contre le chômage, mais à vous lire, vous devez plutôt être pour!


a écrit le 27/09/2013 à 17:36 :
article incroyable : un groupe indistriel se lance pour se redéployer et gagner des parts de marché et on en arrive à une conclusion négative . Mais c'est normale, ce groupe est français et il est de bon ton de pratiquer du french bashing dans cette rubrique. Pitoyable AGV, comme d'hab serais-je, malheureusemet, tenté d'écrire....
Réponse de le 29/09/2013 à 21:32 :
+10000000 mais bon AGV=VAG!
a écrit le 27/09/2013 à 16:40 :
Bon, c'est déjà bien d'essayer. Les seules batailles qu'on est certain de perdre sont celles qu'on ne livre pas...
a écrit le 27/09/2013 à 16:27 :
Bravo Citroen , vite importez en France ...:)
a écrit le 27/09/2013 à 16:05 :
Bravo citroen
enfin des voitures Française comme à la belle époque ...
Réponse de le 27/09/2013 à 19:15 :
ne pas oublié que pendant la 2 eme guerre mondiale, les allemands étaient tres fort pour la propagande et l'intox- on dirait que cela marche toujours- dommage pour nos constructeurs auto-
je croiai que les calandres des ds ne devaient plus avoir les chevrons mais l'insigne " DS "-
EN TOUT CAS BONNE CHANCE A CITROEN POUR CES DS EN CHINE

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :