L'Américain Titan abandonne l'usine picarde de Goodyear

 |   |  366  mots
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a fait savoir à l'AFP s'être entretenu avec le patron de Titan, Maurice Taylor, et avoir convenu avec lui d'examiner ensemble les obstacles à cette reprise.
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a fait savoir à l'AFP s'être entretenu avec le patron de Titan, Maurice Taylor, et avoir convenu avec lui "d'examiner ensemble les obstacles à cette reprise". (Crédits : reuters.com)
Le directeur des ressources humaines de Goodyear a expliqué, dans un entretien exclusif avec le Courrier Picard, que les discussions pour la reprise de l'usine d'Amiens-Nord ont récemment échoué avec l'équipementier américain Titan, qui s'est longtemps dit intéressé par la reprise de l'activité pneus agraires du site.

"Toute discussion avec un repreneur potentiel, y compris Titan, est terminée". Le directeur des ressources humaines de Goodyear Dunlop Tires France, Jean-Philippe Cavaillé, l'a affirmé clairement jeudi 27 novembre sur les pages du Courrier Picard: l'usine de pneumatiques Goodyear d'Amiens-Nord qui a fermé en janvier, avec 1.143 pertes d'emplois à la clef, n'aura donc pas de repreneur.

Titan jette l'éponge

La décision, selon lui "définitive" et "irrévocable", concerne en premier lieu Titan, l'équipementier américain, qui s'est longtemps dit intéressé par la reprise de l'activité pneus agraires du site. Indiquant que l'échec final des discussions engagées était très récent, Jean-Philippe Cavaillé a expliqué:

"Il y a deux ans, on a travaillé sur un projet de reprise de l'activité agricole. Ce projet a été rejeté par la CGT. Ces derniers mois, on s'est à nouveau approché du groupe Titan pour essayer, une nouvelle et ultime fois, de trouver une solution pour le site d'Amiens-Nord, dans un contexte économique difficile".

Près de 330 salariés étaient susceptibles d'être embauchés par Titan et son PDG, Maurice Taylor. Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, s'est entretenu avec Maurice Taylor et a convenu avec lui "d'examiner ensemble les obstacles à cette reprise", a fait savoir à l'AFP l'entourage du ministre dans la nuit de jeudi à vendredi.

1.008 ex-salariés en congé de reclassement

Désormais, après la fin des discussions en vue de trouver une repreneur, "nous devons concentrer toute notre énergie pour trouver une solution pour chaque salarié", a déclaré le DRH. Emmanuel Macron doit prendre contact vendredi avec les dirigeants de Goodyear, ajoute l'AFP.

Aujourd'hui, 1.008 ex-salariés sont concernés par le congé de reclassement qui se termine en février 2015 alors qu'il y a quelques semaines, l'inspection du travail a invalidé le licenciement des 42 élus du personnel.

Deux procédures en cours

La CGT a par ailleurs lancé plusieurs procédures juridiques: une action prud'homale pour invalider le motif de licenciement économique -audience le 22 janvier à Amiens- et une action de groupe aux Etats-Unis concernant les maladies professionnelles. Mais Goodyear ne souhaite pas communiquer à ce sujet.

Lire aussi : Pourquoi la France plaît de moins en moins aux investisseurs américains

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/12/2014 à 10:41 :
L'industrie du caoutchouc dont je sors est sinistrée, elle est totalement dépendante de l'énergie électrique dont pourtant nous sommes les plus actifs avec moult centrales atomiques.
Dans chaque objet en caoutchouc, la main d'oeuvre est d'environ 10%, ce qui est très modeste, mais 46% de courant électrique.
Chaque licenciement ou non création d'emplois est de la faute du gouvernement français qui préfère brader le kwh aux Anglais à 4 centimes.
A 4 centimes 20000 emplois reviennent en France çar dans la fabrication de moules, de filières, de presses à injection, de vis d'extrusion, nous avons un personnel technique de très haut niveau que n'ont même pas les Allemands. (nous avions fermé notre usine Allemande).
Nous risquons nos vies tous les jours avec nos centrales relou, pour nous remercier l'état nous vend du chômage et de la misère.
a écrit le 30/11/2014 à 9:21 :
Il faudrait mettre la CGT en redressement judiciaire.
a écrit le 29/11/2014 à 11:46 :
Bravo la décision de Titan il faut les laisser ds leur mrd Bye bye la CGT and co Ho ho ^_^
a écrit le 29/11/2014 à 10:00 :
Merci la CGT. Tout un PAON de notre économie est en train de partir en déliquescence.
a écrit le 28/11/2014 à 22:20 :
Ce qui est un échec économique et social, ne serait-il pas un succès pour la CGT qui n'a d'autre ambition que de détruire les entreprises ?
a écrit le 28/11/2014 à 19:36 :
Ce PDG a fait son calcul Hollande + CGT = faillite
Au fait j ai toujours mon appart a rénové ainsi que mon bureau je vous moin que les 150000€ et 62000 € je fais un prix spécial CGT
Hollande démission c est maintenant !
a écrit le 28/11/2014 à 17:27 :
Merci la CGT
a écrit le 28/11/2014 à 17:15 :
Ce pdg américain est une brute capitaliste qui n'a que faire des peuples et même du sien.
Ca c'est une évidence.
Il n'empêche que les manifestation se trompent d'ennemi.
Ca ne sert a rien de montrer du doigt ces PDG, eux ne font qu'appliquer les règles du jeu.
Tous les gouvernements successifs s'agenouillent depuis des années devant les règles que nous impose l'europe et l'emperium américain.
Si le Général était la, c'est lui qui fixerait les règles.
Nous avons vendu nos entreprises à des capitaux mondialisés qui n'ont ni frontière, ni patrie, ni éthique ou respect pour les peuples.
Les fleurons Français crées par De Gaulle et Pompidou s'effondrent les uns a la suite des autres...
Et ce n'est pas prêt de s'arrêter..
Réponse de le 28/11/2014 à 19:21 :
100% en accord avec vous. Si il reviendrait, le Général, en cette France actuelle, il enverrait tout ce beau monde en prison, en Guyane, j'en suis sûr. Et peut-être qu'il allait même recommencer à aiguiser la guillotine, pour quelques-uns….
a écrit le 28/11/2014 à 16:40 :
Goodyear Amiens , SNCM , port de Marseille, Florange....etc : résultat
Réponse de le 28/11/2014 à 17:12 :
En février ce sera STX Europe à St-Nazaire qui va demander dépôt de bilan.
a écrit le 28/11/2014 à 15:21 :
Il fallait etre aussi IDIOT que MONTEBOURG et la CGT pour croire un seul instant qu'un américain allait investir un seul dollar dans notre pays où ne règne que l'INSTABILITE FISCALE, SOCIALE, LEGALE et REGLEMENTAIRE...
Montebourg est d'ailleurs, depuis, parti suivre une formation "GRANDE CLASSE" sur la marche de l'entreprise luis qui pour vanter le MADE IN FRANCE portait une marinière de chez ARMOR LUX et donc de provenance ETRANGERE ...
Pour ce qui est de la CGT ils étaient plus occupée à engraisser Bernard THIBAULT et à préparer les "cocons" de Thierry LEPAON.
Il suffit de vérifier l'évolution de la silhouette du premier pour se dire que le second passera plus de temps dans son bureau à "faire la roue" que sur le terrain à se battre pour le travailleurs....
A suivre.
a écrit le 28/11/2014 à 15:05 :
c'est le moment CAMARADES ...de vider vos caisses noires et de liquider votre immobilier ....
a écrit le 28/11/2014 à 14:12 :
C'etait bien la peine de nous faire toute cette comédie que l'on a eue entre Arnaud Montebourg et Maurice Taylor le patron de Titan ... Ces deux là, nous couteraient moins cher à jouer les comiques dans un café théatre.
a écrit le 28/11/2014 à 14:08 :
Facile de critiquer les syndicats, mais sans eux nous serions restés au XIXéme siècle, esclavage et travail des enfants dans les mines compris. Pour faire de l'argent, il n'y a pas mieux que cette époque bénie des capitalistes, des maitres de forges et des mines, des esclavagistes du textile. Je constate que beaucoup de commentaires sont dans le regret de cette époque bénie pour les affaires et les profits colossaux, que les autres "on s'en fout",de tous ces feignants, ces assistés qui n'ont qu'à se dé.....der. Le jour où il n'y aura plus de syndicats, ce ne seront plus des grèves, mais la révolution, l'anarchie, plus de démocratie et beaucoup de vrais morts.
Réponse de le 28/11/2014 à 14:39 :
en Allemagne, le taux de syndicalisation est plus élevé, et ça semble ne pas poser de problème . Les syndicats US ne sont pas tendres non plus. Mais ils sont ,eux passe au 20eme puis au 21 eme siècle. les nôtres semblent effectivement en être resté au 19eme...C’est ce décalage qui leur ôte aujourd'hui crédibilité , et surtout, efficacité :elle est fermée cette usine, et plus de 1000 personnes sont en rade..
Réponse de le 28/11/2014 à 14:51 :
JB, n'avez-vous pas le sentiment de dater un peu ?
Réponse de le 28/11/2014 à 17:13 :
Tu parles, les syndicalistes tous les même dans les entreprises, ils servent à rien, ne pensent qu'à leurs petits avantages, et eux arrivent tjs plus facilement que les autres à grimper les échelons.

Le modèle de syndicats à la Française ne rime à rien, tout est à revoir.

Enfin bravo à la CGT, une fois de plus, au moins au lieu de 300 personnes qui auraient pu garder un emploi, il n'y en aura pas une, rien à redire, une efficacité qui fait froid dans le dos !
a écrit le 28/11/2014 à 12:10 :
Et on dit merci qui? Merci la CGT.
Réponse de le 28/11/2014 à 13:50 :
Et on fait quoi avec la CGT maintenant ? C'est quoi la solution sinon que les gens ne votent plus pour elle dans les élections professionnelles ou autrement ils n'ont que ce qu'ils méritent.
Réponse de le 29/11/2014 à 11:37 :
Il faut interdire la CGT. La CGT c'est comme la drogue, c'est génial sur le moment, la CGT te fait réver d'un monde merveilleux, mais le réveil est douloureux, alors vite j'en reprends pour retourner dans un monde vituel et bienheureux. Mais à la fin tu te retrouves toujours dans la misère. Cependant les permanents se portent bien, et profitent de tes cotisation (adhérents et contribuable
a écrit le 28/11/2014 à 12:07 :
A. Montebourg d'un coté et la CGT de l'autre ont fait ployer le "Titan" !
a écrit le 28/11/2014 à 12:02 :
Bravo la cgt, une petite coupe de champagne pour fêter ça ! Ne vous gênez pas, vu le nombre d'entreprises qui coulent grâce a vos bons soins vous devez être bourrés du matin au soir !
a écrit le 28/11/2014 à 11:44 :
Appel aux investisseurs (repreneurs) Algériens
a écrit le 28/11/2014 à 11:42 :
Titan proposait 300 emplois,la CGT en exigeait 600. Au final c'est zéro...Le communisme a encore frappé.Quant à l'image renvoyée aux investisseurs étrangers...
a écrit le 28/11/2014 à 11:38 :
Pour quoi pas un repreneur Algérien ?
a écrit le 28/11/2014 à 11:34 :
La reprise de l'entreprise est un échec, c'est les organisations subventionnées par l'Etat et non représentatives qui exercent une dictature à la Loubianka et à la Stasi avec le découragement des chômeurs par radiation arbitraire et exploitation corporatiste et dévoyée des salariés précaires par les rentiers de la fonction publique alors que les riches sont défiscalisés.
aux USA c'est pareil la présidence est désavouée car le QE engraisse les riches au détriment de la société dont les revenus baissent. Seulement ils font de la croissance alors que l'Europe est un boulet pour le monde et la France plombe la zone. C'est le malthusianisme économique qui fait de la France un pays à faible densité de peuplement, la moitié de nos voisins et à PIB par tête inférieur à nos voisins... c'est le paupérisme économique imposé par l'Etat.
Nous avons affaire à des tyrans chômagistes anti jeunes et anti croissance, les boomers sont des sauterelles qui dévastent l'économie alors qu'il n'y a pas de fonds de retraites. 265 sites de production ont été fermés par l'Etat qui continue de fabriquer le chômage et la précarité par sa politique de Terreur en subventionnant des associations aux activités terroristes. C'est un Etat de non droit qui s'attaque à la société, qui prend les familles et les jeunes pour cible et on annonce des gels de salaires, la suppression d'allocations sociales, confer l'accueil jeune enfant et la maltraitance sociale des jeunes en difficulté alors que la France a été sanctionnée par l'Europe. C'est un Etat faux social, social menteur et contre performant. On s'acharne administrativement parlant avec rage et passion à démolir l'économie alors qu'on attendrait une croissance mondiale qui existe. C'est un Etat Moloch qui pousse les français à l'auto destruction et à l'abandon du travail par l'incitation à la paresse alors que 60% des français sont contre les lois paresse des 35h... alors qu'on fait deux poids deux mesures alors que des fonctionnaires absentéistes et en sécurité d'emploi posent des arrêts maladie comme des jours de congé.
Nous sommes en dictature d'institutions non représentatives et les salariés sont opprimés, on s'attaque aux livrets et à l'épargne salariale alors qu'on défiscalise les fortunes. En Espagne les salaires des fonctionnaires ont baissé de 12%... voila les politiciens de la dévastation économique qui détruisent la société et s'enrichissent personnellement. On parle de dévaluation interne, pourquoi ne parle-t-on pas de croissance par la compétitivité. Les USA sont premiers... nous sommes des cancres classés 23èmes, voila du vrai faux gaullisme! La France grande nation industrielle, on est morts de rire!
On subventionne le bois et des films sans client, on fait des emplois cons et on laisse 50% des diplômés en exclusion, on fait 10 points de dette pour aucune croissance. Quel est le but d'une société? L'appauvrissement par la dette et l'austérité et la non croissance? La démolition du bâtiment, les normes qui renchérissent les loyers?
Les taxetout à l'œuvre pour augmenter les tarifs des autoroutes, dérembourser les médicaments, diminuer la consommation... on s'attaque au genre humain et les jeunes sont sans droits avant 25 ans. Ce système parfaitement foireux est un non sens.
Pour qui la France Fiotte, à l'école classée 28ème, avec des professeurs de vacances et de pédégogie est-elle un modèle avec 40 ans de croissance sous la moyenne?
Pourtant les entreprises et les fonds de retraite sont reconnus d'utilité publique. Pouvez-vous commenter la presse publiée: les fonctionnaires contre l'Etat?
En France on parle fort, mais on dit beaucoup de bétises. Pourquoi avons nous moitié moins d'ETI que les anglais, le tiers des Allemands, une industrie sans robots, pas de grandes entreprises modernes? Que fait-on quand notre PIB par tête est inférieur à nos voisins dans une Europe qui cocotte le chômage et l'incroissance, alors que celui des anglais avance depuis plusieurs décennies de plus d'un point, que les Allemands ont augmenté de 20 millions, que faisons-nous?
C'est la répueblique des paroles, des traités aux oubliettes, des rapports croissance enterrés, des vampires sociaux déterrés!
La relance à la française, c'est des paroles, on ment, on nie le déclin, on se dédie...
On joue à l'énargot de croissance? A quand un énarthon! Comment carapate-t-on un escargot en sauce à l'aïl? On lui casse la coquille!
Pour la croissance, rajoutez des énarques ou bien essayez la magie!
Réponse de le 28/11/2014 à 18:37 :
"En France on parle fort, mais on dit beaucoup de bêtises"
Fort peut être pas, mais beaucoup comme vous, oui...
a écrit le 28/11/2014 à 11:25 :
Qui a détruit cette entreprise et fait construire un palace pour plus de 150 000 euros à son Secrétaire Général !

Et ces gens là continuent à prétendre défendre les salariés... Triste France.
a écrit le 28/11/2014 à 10:48 :
Le patron de Titan juge la France «trop communiste». Ce n'est pas la première fois qu'on entend de tels propos en venant d'un patron américain. Il y a quelques années, lors d'une discussion houleuse au sein d'une entreprise américaine en France (maintenant délocalisée) j'ai entendu un des directeurs américains dire que "c'est plus opérationnel d'implanter une entreprise US en Russie qu'en France". Bon, c'était avant les événements de Maïdan, mais la mentalité américaine du "Il ne vaut pas la peine d'investir en France" persiste et signe, paraît-il.
Réponse de le 28/11/2014 à 11:18 :
La France est factuellement un pays de coco. Observez les différences de souplesse du marché du travail entre le monde anglo saxon, et la France. Observez les différences de prélèvement obligatoire, et les niveaux de redistribution. Observez également les limitations de liberté individuelle en France. Enfin observez le niveau de dogmatisme dans les politiques publics. Puis concluez. La France est un pays de coco.
Réponse de le 28/11/2014 à 12:01 :
Ne généralisez pas, General Electric viens bien de mettre son siège européen en France. Et c'est une société autrement plus importante que Titan.
a écrit le 28/11/2014 à 10:46 :
Encore un beau et grand gâchis comme on les aime en France. Il est probable que jamais Titan n'a eu sérieusement l'intention de reprendre l'usine dans des conditions acceptables, pour ces socialistes de Français, et de l'autre que jamais la CGT n'a eu l'intention de faire les concessions nécessaires et suffisantes pour rendre les choses possibles. Les victimes de ce jeu de dupes seront une fois de plus les salariés, mais qui s'en soucie ?
a écrit le 28/11/2014 à 10:37 :
Regardez moi cette bande de veaux qui sans connaitre quoi que ce soit du dossier viennent cracher leur bile dans les commentaires. Peut être faudrait-il savoir pourquoi la CGT a refuser le projet ? Pourquoi Titan a mis fin unilatéralement aux discussions ? En gros prendre le temps de la réflexion et arreter de polluer les commentaires avec des textes insultants, irrespectueux, démago, hors sujet et/ou digne d'un enfant de 6 ans. Le jour où les commentaires de ce site seront écris majoritairement par des gens dotés de cerveaux en état de marche, tout le monde s'en portera mieux.
Réponse de le 28/11/2014 à 10:45 :
+1
Réponse de le 28/11/2014 à 10:45 :
Et bien dans ce cas, pourquoi la CGT ne demontre t elle pas que ce monsieur a Tord en reprenant l'usine et 650 Salarié, mais sur ses fonds propres bien entendu ! Ella mlieu de raler, qu'elle passe à l'action
Réponse de le 28/11/2014 à 10:50 :
Hé, Chich ! il ne faut pas être arrogant ni donneur de leçons comme vos patrons, restez un peu plus simple, plus poli, cela fera du bien aussi à votre santé. Bonne journée ! :-)
Réponse de le 28/11/2014 à 11:03 :
et vous pensez que votre commentaire fait avancer le débat ? par ailleurs, avez vous une solution concrète à nous proposer ? nous attendons avec impatience votre réponse.
Réponse de le 28/11/2014 à 11:12 :
En refusant le projet, la CGT a coulé Goodyear et mis ses employés au chômage... Mais l'honneur est sauf. Pour le reste de votre diatribe, vous êtes tellement aveuglé par la haine, je pense qu'il n'est même pas nécessaire d'essayer de vous expliquer pourquoi vous avez tort, et pourquoi vous devriez vous taire. Au moins vous faites marrer tout le monde, et en ces temps de crise, c'est toujours ça de pris.
Réponse de le 28/11/2014 à 11:34 :
On peut toujours discuter des subtilités du dossier mais in fine n'est ce pas le résultat qui compte ? C'est à dire plus d'usine et plus de salariés pour travailler dedans.
Réponse de le 28/11/2014 à 11:36 :
Certainement, mais que propose la CGT? Comment compte-t-elle trouver quelqu'un qui accepte ses conditions? Quels sacrifices est-elle prête à accepter pour sauver ce qui peut l'être? Et trouvez-vous normal que tout se déroule comme si, en définitive, c'est la CGT qui dirige?
Réponse de le 28/11/2014 à 11:43 :
ben un chose est certaine : quelles que soient ses raisons, ce monsieur assez grossier dans ses propos décider de ne pas investir. Le résultat de "la lutte", c'tes donc 100% des salaries sur le carreau.Ve falloir commencer a comprendre que le problème du chômage, ca ,'et spa temps d'éviter que les usines ferment, mais d’arrêter de d’échouer à les reprendre. Reprise pour laquelle le point de vue du repreneur le seul qui compte..
Réponse de le 28/11/2014 à 12:15 :
L'arrogance est le propre des communistes. Si on reprend l'historique, good year souhaitait juste revoir les horaires, pas fermer l'usine. Donc l'abandon unilateral tel que décrit par chich est une foutaise. Libre aux entreprises d'investir ou non dans un outil de production.
Réponse de le 28/11/2014 à 13:26 :
POUAH !!!!!
a écrit le 28/11/2014 à 10:32 :
la cgt n'a qu'a revendre ses chateaux et l'appartement de lepaon pour racheter goodyear! ca ca serait un bon investissement ' pas rentable' pour tous
a écrit le 28/11/2014 à 9:56 :
Vive la France Prolétarienne d'après Guerre, en 70 ans en France rien ne change ni le PCF ni la CGT, vieux dinosaures bolcheviques toujours en activité, comme les vieux volcans et les vieux slogans.
a écrit le 28/11/2014 à 9:54 :
Pas de Qatari ou de Saoudien pour la reprendre ? ….
a écrit le 28/11/2014 à 9:37 :
L'intransigeance de la CGT a rencontré celle tout aussi peu constructive de Titan et ses volontés de considérer le facteur humain comme simple variable d'ajustement, au même titre que les matières premières, illustrées par les propos caricaturaux de son boss. La confrontation de deux intransigeances aboutissant à... rien.
a écrit le 28/11/2014 à 9:35 :
la CGT A TUE CETTE ENTREPRISE
Quand en france va t on retablir la DEMOCRATIE dans les entreprises en donnant le pouvoir de decision aUx salariés PAR A LA DICTATURE DES SYNDICATS ;POURQUOI ont ils l'exclusivite dans les entreprises alors qu'ils ne representent de 3 ou 4%
Réponse de le 28/11/2014 à 10:31 :
Oula monsieur met des majuscules, monsieur est pas content
Réponse de le 28/11/2014 à 13:33 :
@ Chich
MATHEO A RAISON. DICTATURE !
a écrit le 28/11/2014 à 9:33 :
Merci à la CGT
a écrit le 28/11/2014 à 9:32 :
"La cgt va lancer plusieurs procédures dont une action de groupe aux Etats-Unis concernant les maladies professionnelles": comme ça ça va inciter good year à fermer ses autres usines ... La suite au prochain épisode de "quand la cgt détruit l'industrie française".
a écrit le 28/11/2014 à 9:25 :
Merci Hollande et merci à la cgt

Les salariés auront le temps de manifester
Il n y a que 2 solutions

Soit on ferme les frontières
Soit on s'adapte à la mondialisation
Réponse de le 28/11/2014 à 9:40 :
Si on ferme les frontières, on ferme aussi les usines....
Réponse de le 28/11/2014 à 10:45 :
Donc on est d'accord on doit s'adapter à la mondialisation avant de devenir la disney work compagnie avec 10 millions de rmiste
a écrit le 28/11/2014 à 9:16 :
Bravo Titan ! La France doit d'abord sombrer sous son socialisme puis peut-être pourra-t-elle remonter la pente ? Il lui faut encore dégringoler pendant au moins 5 ans. Je vote socialiste en 2017. Que le socialisme se disqualifie lui-même pour 1000 ans. Les cadres socialistes devraient-ils être poursuivis par la justice du peuple et punis ? Ce serait juste !
Réponse de le 28/11/2014 à 9:35 :
astucieux !
il faut aussi éradiquer le syndicalisme à la française.....aussi improductif que prétentieux
a écrit le 28/11/2014 à 9:05 :
Pourquoi l'état ne reprend pas cette société? Cela lui permettrait, sous la responsabilité du CEO Montebourg de fabriquer des pneus qu'il pourrait fournir gratuitement à tout les fonctionnaires de France. Belle exemple de solidarité.
a écrit le 28/11/2014 à 8:56 :
Les délégués de ce syndicat, en refusant par son intransigeance tous les plans de relance proposés , ne méritent, ni indemnité, ni chômage, ce n'est pas à la collectivité de prendre en charge leur folie suicidaire.
a écrit le 28/11/2014 à 8:50 :
un vrai succès syndical...
il faudrait être cinglé pour reprendre ce genre de boite minée par les communistes !
envoyez donc 6 mois tous ces types de la CGT en Corée du Nord, qu'ils voient ce que peut être leur paradis de l'ouvrier (prenez avec ceux de la SNCM).
a écrit le 28/11/2014 à 8:46 :
L'obstacle c'est la CGT comme partout ailleurs. Ne reste plus qu'à hisser le drapeau de ce syndicat sur le site. Originaire d'Amiens, Macron va sans doute tout arranger...
a écrit le 28/11/2014 à 8:44 :
Il serait intéressant d'établir une comparaison des charges et plus particulièrement des cotisations de retraites pour ces entreprises confrontées à la concurrence internationale: Air France, SNCM, Titan....
a écrit le 28/11/2014 à 8:31 :
Ils ont bien raison plus rien a faire dans ce pays communiste et de paresseux et d'assistés!
a écrit le 28/11/2014 à 8:30 :
Voilà l'opportunité pour la CGT de montrer qu'ils sauront mieux faire que les grands méchants capitalistes. Allez les gars, reprenez votre usine en mains, faites de l'autogestion et réussissez ou .... coulez à pic avec perte de tous vos biens personnels.

Personnellement je pense qu'ils vont tout faire tout de leur possible, sauf envisager la première solution.
a écrit le 28/11/2014 à 8:15 :
La C.G.T. à encore gagné, 1 de moins, continuez
a écrit le 28/11/2014 à 8:03 :
Comment peut-on encore payer sa cotisation à ce syndicat ?...
a écrit le 28/11/2014 à 7:56 :
Merci la CGT.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :