Ford va investir massivement dans l'électrique

 |   |  229  mots
(Crédits : Christian Hartmann)
Le constructeur américain Ford a annoncé dimanche qu'il allait augmenter ses investissements dans les véhicules électriques à 11 milliards de dollars d'ici 2022, alors qu'il planifiait jusqu'ici 4,5 milliards jusqu'en 2020.

En marge d'une présentation au salon automobile de Detroit. Jim Farley, président du groupe pour les marchés internationaux, a annoncé que le deuxième constructeur américain voulait offrir dans sa gamme 40 véhicules électrifiés d'ici 2022, dont 16 dotés uniquement d'un moteur électrique, le reste étant constitué de modèles hybrides essence-électrique.

Un véhicule utilitaire électrique lancé en 2020

"Nous commençons à préciser nos projets dans l'électrique à travers le monde, et il s'agit d'électrifier nos modèles iconiques qui sont des véhicules aux prix élevés. Ce que nous avons compris du premier cycle d'électrification est que les gens veulent de beaux produits", a déclaré M. Farley.

Tous les grands constructeurs mondiaux rivalisent actuellement de plans ambitieux dans l'électrique, sous la pression des normes environnementales de plus en plus restrictives, notamment en Europe et en Asie.

Le numéro un américain General Motors (GM) avait annoncé en octobre une offensive dans l'électrique, avec le lancement d'une vingtaine de véhicules tout électriques d'ici 2023, dont deux nouveaux modèles d'ici 2019.

Ford a par ailleurs dévoilé dimanche des véhicules plus traditionnels: une nouvelle version de sa légendaire sportive Mustang, la Bullit, le retour sur le marché nord-américain de son pick-up Ranger et une version sportive de son SUV (4X4 urbain) Edge.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2018 à 7:37 :
Wahou il a découvert l’eau tiède, les « gens veulent de beaux produits », il pensait qu’un véhicule s’il était électrique pouvait être moche et quand même se vendre ???
Raisonnement à la mia (ex-heuliez) avec des voitures horribles invendables sauf aux collectivités, avec le soutien financier de la région poussée par Mme Royal

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :