Le marché automobile français dynamique en mars

 |   |  212  mots
(Crédits : Fabian Bimmer)
Bonne nouvelle pour les constructeurs. 231.110 voitures neuves ont été vendues sur le marché français en hausse de 2,2% en mars sur un an avec une forte progression des marques tricolores.

Le marché automobile français a augmenté de 2,2% en mars sur un an, grâce aux bonnes ventes de PSA et en particulier de ses marques DS et Opel, selon les statistiques publiées dimanche par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).
En mars 2018 par rapport à mars 2017, le groupe français PSA progresse de 14,35% à 72.008 voitures neuves vendues, aidé par les bonnes ventes de DS, en hausse de 14,78%, pour un total de 2.540 véhicules commercialisés.
Depuis août 2017, l'intégration de sa filiale Opel, qui était auparavant dans le giron de General Motors, continue à favoriser le constructeur. La marque allemande a écoulé 7.363 voitures neuves.

Dacia en tête

Après celle de DS, la plus forte progression des immatriculations le mois dernier revient à Dacia (groupe Renault), avec une hausse de ses ventes de 14,42%, tandis que Citroën stagne (-0,10%). Avec 63.119 unités, le groupe Renault progresse de son côté de 3,86%, grâce à sa filiale roumaine Dacia, qui affiche 13.921 ventes, là où la marque au losange ne gagne que 1,16% avec 49.171 voitures vendues.
Les groupes tricolores progressent de 9,20% sur l'ensemble du marché, dont ils détiennent 58,48%, tandis que les constructeurs étrangers baissent de 6,26% à 41,52% de parts de marché. Le mois dernier, 231.110 voitures neuves ont ainsi été vendues sur le marché français.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2018 à 16:01 :
Tous ces chiffres d'un mois sur l'autre c'est comme pour le chômage cela ne veut rien dire. Un très grand constructeur avec des ventes en baisse au mois de mars annonce un niveau de commandes record sur le mois de mars avec 13 900 unités, soit un record mensuel absolu et une progression de 32 % par rapport à mars 2017.
a écrit le 02/04/2018 à 17:46 :
55,3. Il s’agit de l’âge moyen des acheteurs d’une voiture neuve en France en 2014. Selon une enquête intitulée NCBS (pour New Car Buyer Survey), cet âge moyen n’a cessé d’augmenter durant les 20 dernières années. On est ainsi passé de 43,7 ans en 1991 à près de 50 ans en 2005 et à 55 ans et plus aujourd’hui. Plus impressionnant encore, les acheteurs de plus de 66 ans représentent près de 26% des acheteurs de véhicules neufs en France.les plus de 50 ans aiment les constructeurs français. En effet, ils sont environ 70% à acheter des véhicules tricolores, contre seulement 52% pour le reste de la population. la moyenne d’âge des véhicules des Français de plus de 50 ans est de 6,9 ans. Pour mieux appréhender ce chiffre, sachez que le parc automobile de l’ensemble de la population française est âgé de 8,3 ans en moyenne.
Bien qu’ils aiment les véhicules neufs et récents, les seniors sont loin d’être de grands rouleurs. Pour preuve, environ 50% d’entre eux effectuent moins de 10 000 kilomètres chaque année.
a écrit le 02/04/2018 à 14:21 :
C'est Hidalgo qui doit être contente, elle qui souhaite chasser la voiture de la ville. Bon, tout le monde n'habite pas Paris ou sa région ou une très grande ville, donc, il faut et il faudra encore longtemps un véhicule individuel pour se déplacer.
a écrit le 02/04/2018 à 9:55 :
tout ca pour dire quoi?
a écrit le 01/04/2018 à 15:09 :
Je ne vois pas bien le rapport entre acheter neuf ou d'occasion et la limitation à 80km/h ou le prix du carburant...
Mais enfin, comme bien des français, ça doit vous faire du bien de râler...
a écrit le 01/04/2018 à 14:47 :
Faut croire que les malus en tout genre, les hausses sur les carburants, la limitation à 80 km/h, ne décourage pas les acheteurs....l'état aurait alors tort de se priver, non? Moi je n’achèterai jamais de voiture neuve. Pourquoi donner tout cet argent à l'état? Une bonne occasion fait l'affaire. A force de décourager l'acheteur, le retour de bâton finira par arriver. Mais bon, le français achète de la petite bagnole faite à l'étranger ( Renault fabrique ses clio en Turquie) ou des Dacia ....alors que nos voisins roulent en belle voiture pas plus polluantes que les nôtres mais tellement plus belles. Hormis la 3008, 5008, et quelques petites voitures sympa comme les Citroën, le haut de gamme français n'existera jamais car pour exister il faut un marché et ce marché n'existe pas...c'est quoi le prix moyen de la voiture achetée en France? autour de 18ooo,- € je crois....pour ce prix là, ni Audi, ni BMW, ni Mercedes, ni aucune voiture plaisir...rien que du petit pas cher importé de Turquie, Roumanie, etc....Joyeuses pâques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :