Vente de pneus en ligne : la grosse faim du "bonhomme" Michelin

 |   |  215  mots
Le fabricant français, dont les ventes en volume ont moins augmenté que prévu en 2014 (+0,7%), tente ainsi d'accroître son offre digitale et sa présence commerciale
Le fabricant français, dont les ventes en volume ont moins augmenté que prévu en 2014 (+0,7%), tente ainsi d'accroître "son offre digitale et sa présence commerciale (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
Le groupe clermontois a acquis le numéro un britannique de la vente de pneumatiques sur Internet. Il y a trois semaines, Michelin prenait 40% du capital du numéro un français, Allopneus.

Michelin accélère dans la vente de pneus sur Internet. Le groupe français a annoncé mercredi 6 mai le rachat de Blackcircles.com, numéro un de la vente de pneumatiques sur Internet au Royaume-Uni pour 50 millions de livres (67 millions d'euros).

"L'acquisition de Blackcircles.com va permettre à Michelin de rendre plus performant son mix de canaux de distribution au Royaume-Uni, et en particulier de développer des synergies avec son distributeur traditionnel ATS Euromaster", assure Michelin.

Ce rachat est orienté par "l'essor de l'e-business au Royaume-Uni", explique le groupe clermontois, qui compte s'appuyer sur la croissance importante de sa nouvelle acquisition (+ 34% au premier trimestre 2015, par rapport à la même période en 2014).

Michelin numéro un en France et au Royaume-Uni

Il s'agit de la deuxième annonce de rachat d'une société de distribution de pneus sur Internet en trois semaines. Le 14 avril, le groupe clermontois avait annoncé prendre 40% du capital d'Allopneus, leader de la vente de pneus en France. Ce groupe détient en effet 7% des parts de marché de l'Hexagone.

Le fabricant français, dont les ventes en volume ont moins augmenté que prévu en 2014 (+0,7%), tente ainsi d'accroître "son offre digitale et sa présence commerciale" et de capter la minorité d'automobilistes qui "concrétisent leur achat en ligne".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/05/2015 à 12:57 :
pour changer ses pneus soi-même, le plus dur c'est de les "decoller" un simple fendeur de buche pneumatique ou un cric pneumatique le font très bien, ensuite avec 3 démontes pneus et du liquide vaisselle, on met 15 min pour enlever et mettre un pneu neuf. L'équilibrage, un attrape nigaud, même si parfois ca vibre un peu au début, après 1000km ça disparait
a écrit le 07/05/2015 à 19:11 :
Comment Michelin vas justifier l'écart de prix conséquent entre euromaster (internet) et allopneus. En magasin après discussion je suis quasiment au même prix, et cela depuis des années.
a écrit le 07/05/2015 à 15:00 :
L' économie internet c' est extraordinaire quand même.
OK admettons : on recoit donc le pneu a la maison ou au bureau- Qui fait le montage équilibrage des pneus ? Faut il aller au garage quand même avec son pneu ?
Pourquoi pas vendre des pots d' échappement en ligne ? Des blocs moteurs ? (peut etre un peu encombrant pour la réceptionniste au bureau)
Réponse de le 07/05/2015 à 18:20 :
Ces sites de vente en ligne ont des contrats avec des garages. Ceux-ci, à défaut de vendre les pneus, préfèrent récupérer le chiffre d'affaire du montage au détriment des garages sans accords. C'est du gagnant/gagnant entre le site et le garage.
Réponse de le 07/05/2015 à 19:08 :
Pour le consommateur lambda: On le reçoit chez soi! Même mieux le camion atelier les a et viens chez vous les monter! Mais au bureau en général c'est interdit, on est sensé travailler. Si on est en vacance on fait le devis sur internet, on l'imprime et on va au magasin du coin habituel avec et o miracle on a le même prix et on est sur que le monteur habituel, dont on sait qu'il vous monte vos pneus comme il faut. A titre d'info on peut commander toutes les pièces automobiles sur internet, les garagistes le font.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :