Renault passe devant PSA, mais la suite s'annonce serrée...

 |   |  538  mots
Le nouveau Scénic va permettre d'amplifier la dynamique de vente de Renault en 2017.
Le nouveau Scénic va permettre d'amplifier la dynamique de vente de Renault en 2017. (Crédits : Renault)
Pour la première fois, le groupe Renault est passé devant PSA sur le marché européen. Sa dynamique produit explique en grande partie cette performance qui devrait s'amplifier encore en 2017 avec le renouvellement de la gamme Dacia. De son côté, PSA se prépare à une année 2017 plus forte avec l'arrivée de nouveaux et prometteurs modèles...

C'est un bon point pour Renault. Le groupe au losange a dépassé, pour la première fois, PSA en matière de part de marché en Europe. Avec des ventes en hausse de 12% sur onze mois, le groupe français qui regroupe les marques Renault et Dacia passe de 9,6% à 10% de parts de marché. De son côté, le groupe PSA chute à 9,9% (contre 10,5% un an auparavant), en raison d'une hausse limitée de 1,2% de ses ventes, soit beaucoup moins que la performance du marché (+7,1% sur onze mois).

Premier vendeur de voitures en Espagne

La performance du groupe emmené par Carlos Ghosn s'explique par les très bonnes ventes de la marque Renault. Celles-ci ont progressé de près de 13% depuis le début de l'année, et même de 20% sur le mois de novembre. Renault a profité de la dynamique du marché espagnol, où il a été le premier vendeur de voitures en novembre. Le marché français a également porté la marque au losange puisqu'il a vu ses ventes augmenter de 17% en novembre.

Mais, c'est également la dynamique de gamme qui a porté les ventes de Renault. En moins de trois ans, le groupe a entièrement renouvelé son catalogue, et l'année 2016 a vu les lancements d'un nouveau Scénic, Mégane et Koleos et Talisman. Ces nouveautés arrivées en cours d'année connaîtront une année pleine en 2017 ce qui devrait encore amplifier la tendance de la marque française.

L'année 2017 sera également l'année du renouvellement de la gamme Dacia, la filiale entrée de gamme de Renault. La marque d'origine roumaine commencera fort avec le renouvellement du Duster, son SUV, première vente de la marque, mais également voiture la plus vendue de Renault dans le monde puisqu'il est également commercialisé sous la marque au losange en Inde, en Amérique Latine et en Russie.

Trop bon démarrage du 3008 ?

De son côté, PSA souffre, lui, du vieillissement d'une partie de sa gamme, d'une part, et de l'amorce de son renouvellement, d'autres parts. Ainsi, Peugeot a lancé mi-octobre son nouveau et prometteur 3008. Sauf que la marque au lion rencontre déjà des problèmes d'approvisionnement puisqu'il n'a livré que 28.400 voitures pour 50.000 commandes. "80% des commandes sont faites sur des finitions de niveau 3 et 4, et avec des options et équipements dont nous attendons des réapprovisionnements auprès de nos fournisseurs", explique à La Tribune, un porte-parole de Peugeot. "Tout rentrera dans l'ordre dans les mois prochains, et nous sommes confiants sur nos résultats commerciaux pour l'année 2017, notamment avec l'arrivée du 5008", a-t-il ajouté.

Chez Citroën, on limite la casse avec une baisse de seulement 0,2% des ventes sur l'ensemble de l'année. La marque aux chevrons attend beaucoup de sa nouvelle C3. Lancée en novembre, la citadine de Citroën a déjà été vendue à 10.000 exemplaires en France, dont la moitié en finition Shine, la finition la plus haute, et les deux tiers en carrosserie bi-ton (une option).

DS, lui, gère la fin de vie de sa gamme. En attendant un premier modèle qui n'arrivera pas avant... 2018. Les ventes continuent de s'effondrer : -10% depuis le début de l'année et -35% en novembre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2016 à 11:27 :
Le succès de Renault montre l’importance du dessin: le remplacement du patron du design est le coup de la décennie dans l'automobile européenne...
a écrit le 16/12/2016 à 10:24 :
Plus remarquable encore est le grand bond en avant à nouveau opéré en novembre par les constructeurs français en Germanie, au détriment du généraliste local un peu à la traine..

http://bestsellingcarsblog.com/2016/12/germany-november-2016-mercedes-hits-high-point-at-10-3-share/
a écrit le 16/12/2016 à 9:44 :
la gamme DS a vraiment été complétement négligée, cela date de la crise de 2012 mais il ne faut pas s'étonner si cette marque va finir par mourir née...J'espère que le nouveau plan produit en 2018 permettra de lisser les nouveautés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :