Voiture électrique : La Zoé de Renault perd son titre de numéro 1 européen

Le groupe automobile français a publié des performances très mitigées au premier semestre sur ses ventes de voitures électriques. La Zoé affiche des ventes en baisse, sur un marché pourtant très dynamique. Le groupe, lui, fait plutôt valoir le franc succès de son offensive dans les voitures hybrides qui lui permettent de vendre une voiture sur quatre sur une motorisation électrifiée.
Nabil Bourassi

3 mn

(Crédits : Renault)

Renault perd-il la main sur la voiture électrique ? Le groupe automobile français qui avait défriché cette technologie dès 2009, soit une décennie avant qu'elle ne devienne la matrice de tout un secteur, accuse des performances mitigées sur ce segment. Sur le premier semestre 2021, les ventes de Zoé, la voiture électrique la plus vendue en Europe a baissé de 15%... Une véritable contre-performance sur un marché qui a progressé, lui, nettement plus vite.

Car, selon nos informations, les deux concurrents de la Zoé, l'ID.3 de Volkswagen et la Model 3 de Tesla, qui étaient l'an dernier aux coude-à-coude avec la voiture française, ont quant eux augmenté leurs ventes. Les chiffres n'ont pas encore été communiqués,  mais le niveau de hausse serait tel qu'au moins un des deux modèles concurrents de la Zoé, pour ne pas dire les deux, a dépassé la Zoé au cours du premier semestre. La Zoé perd donc son titre de numéro un en Europe et pourrait être reléguée à la troisième place du podium. Cela a déjà été le cas sur le seul mois de juin puisqu'en interne chez Volkswagen, on revendique la place de numéro 1 pour l'ID.3.

Lire aussi Voiture électrique : Renault se relance sans surenchérir sur Volkswagen

Chez Renault, on rappelle néanmoins que le total de ses ventes de voitures 100% électriques progresse puisqu'il faut désormais ajouter 11.500 Twingo. Sauf que la performance financière devra se partager sur deux modèles cette fois. Il faudra sans doute ajouter les Dacia Spring qui renforcent l'empreinte électrique du groupe. La petite électrique à bas coûts fabriquée en Chine dispose d'ores et déjà d'un carnet de commande conséquent.

E-Tech, franc succès

Fabrice Cambolive, directeur des ventes et des opérations du groupe Renault, fait également valoir qu'au contraire, il y a bien une forte dynamique en matière de voitures électrifiées. La marque française a effectivement déployé fin 2020 et début 2021 la technologie E-Tech sur ses Clio, Captur, Mégane et Arkana. Sur le premier semestre, 24% des ventes de Clio étaient équipées de la version hybride d'E-Tech, et 18% pour sa version hybride rechargeable sur Captur. Sur cette même technologie, Mégane atteint 27% de ses ventes en E-Tech, et 38% sur le nouvel Arkana, le prometteur SUV coupé de Renault. Sur le seul mois de juin, l'Arkana atteint un niveau de 57% d'équipement en E-Tech. Ainsi, quasiment une vente sur quatre (23%) de la marque Renault sont des voitures électrifiées. Pour Renault, la bonne dynamique sur les hybrides est une bonne nouvelle puisque les hybrides représentent davantage de volumes que les voitures électriques. En outre, cela lui permet de couvrir des segments de marché plus larges avec une gamme déjà existante.

Zoé, doyenne européenne des voitures électriques

Avec près de 12 ans d'âge, la Zoé est la doyenne des voitures électriques européennes. Ses principales concurrentes ont moins de deux ans d'existence. Les analystes, comme certains en interne, ont reproché à Renault de ne pas avoir anticipé ce renouvellement de marché en préparant une nouvelle gamme électrique. Luca de Meo, le patron du groupe, a bien annoncé une accélération sur la voiture électrique avec l'arrivée de nouveaux modèles à horizon 2025. Mais à court terme, l'agenda de Renault en la matière correspond au lancement de sa nouvelle Mégane, prévue à la fin de l'année et disponible en 100% électrique. Mais cette compacte n'est pas prévue pour faire autant de volumes qu'une Zoé (segment des citadines). Il faudra attendre 2023 pour que son successeur arrive: la nouvelle R5.

Nabil Bourassi

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 20/07/2021 à 6:15
Signaler
Le choix de Renault est le bon, un voiture électrique ne peut être aujourd’hui qu’uNe 2ème voiture. A moins de disposer de 70k€ pour acheter une tesla hg et encore. Laissons l’electriquE aux bobos ... pour les conversations de salon

à écrit le 19/07/2021 à 9:27
Signaler
Zoe ne sera jamais ni une voiture familiale, ni une grande routière pour très longs trajets

à écrit le 18/07/2021 à 13:56
Signaler
Le bricolage d'une citadine pour en faire une berline familiale ça passe tant qu'il n'y a rien d'autre....

à écrit le 17/07/2021 à 11:45
Signaler
problème de positionnement, la ZOE n'est pas une compact, et 2 modèles au même positionnement ne remplace pas une compact (zoe/twingo)... comparer le coffre de l'ID3 avec la ZOE, la messe est dite, tellement peu pratique et stratégiquement foireux.

à écrit le 16/07/2021 à 23:52
Signaler
he oui, le secret est dans la qualite des batteries..... ID3 roule avec des batteries chinoises produite par CATL ( qui vient d installer sa gigafatory a ERFURT , Thuringe, allemagne , elle ouvre dans 4 mois, CATL fournit BMW,Mercedes, Volkswagen, ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.