En Syrie, une cimenterie Lafarge détruite par les djihadistes

 |   |  242  mots
Lafarge a fait évacuer son site industriel syrien avant que celui-ci ne soit pris d'assaut par les djihadistes de l'└tat Islamique.
Lafarge a fait évacuer son site industriel syrien avant que celui-ci ne soit pris d'assaut par les djihadistes de l'└tat Islamique. (Crédits : reuters.com)
L'usine mise en service en 2011 avait représenté un investissement de 600 millions d'euros. Lafarge indique avoir fait évacuer le site avant l'arrivée des djihadistes.

Un site industriel du groupe Lafarge est tombé entre les mains des djihadistes de l'État islamique (EI) il y a cinq jours. D'après une ONG contactée par l'AFP, ils auraient en partie brûlé cette cimenterie située à 150 kilomètres au nord-est d'Alep. Les forces du parti Kurde de l'Union démocratique (PUD) qui protégeaient le site depuis près d'un an, n'ont pas résisté à la percée militaire des djihadistes.

"Lors de son avance sur la localité kurde d'Ain al-Arab, près de la frontière avec la Turquie, ils se sont emparés de l'usine Lagarge et l'ont partiellement brûlée", a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

600 millions d'euros d'investissements

De son côté, le groupe français a indiqué jeudi avoir évacué le personnel de la cimenterie dès le 19 septembre dernier.

"L'instruction a été donnée aux employés de l'usine de ne pas se rendre sur le site tant que la situation sécuritaire ne le permet pas", a précisé une porte-parole de Lafarge. "Il n'y a plus de personnel sur le site" mis en service en 2011 et dont l'activité était d'ores et déjà réduite, a-elle ajouté.

Cette cimenterie d'une capacité annuelle de 2,6 millions d'euros faisait partie d'un projet industriel de 600 millions d'euros. Le projet avait été porté par le groupe égyptien Orascom, depuis racheté par Lafarge en 2007.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/10/2014 à 17:00 :
Tout est gratuit pour EI , juste à tendre les mains ....il y a encore ...ce n'est pas de l'investissement , c'est des dons ...
Réponse de le 06/10/2014 à 15:00 :
Et d'où ça vient tous ces dons qui leur permettent d'acheter d'armement militaire américain ? du Téléthon ?….
a écrit le 26/09/2014 à 7:32 :
le marché français est protégé et surtout avec une stabilité politique. Lorsqu'une entreprise décide d'investir elle doit prendre en compte ce paramètre, n'aurait-il pas fallu construire l'usine en France ou en europe pour alimenter ses exportations, la question doit se poser.... pour certains pays en tout cas.
a écrit le 25/09/2014 à 23:02 :
encore un qui donne du crédit au monde musulman . C'est l' Arabie qui les a enfanté ...
a écrit le 25/09/2014 à 15:29 :
Cà doit être Poutine l'envahisseur qui a donné l'ordre.
Réponse de le 25/09/2014 à 17:56 :
Cà doit être Obama le va-t'en guerre qui a donné l'ordre.
Réponse de le 25/09/2014 à 20:17 :
Il sera bien d utiliser un peu de cerveau dans la vie
a écrit le 25/09/2014 à 15:28 :
voila le résultat d'une politique menée à la petite semaine. Nos dirigeants sont nuls.
a écrit le 25/09/2014 à 15:20 :
Demain les US vont remplacer les installations de Dafarge par une cimenterie américaine, je peux parier.
Réponse de le 06/10/2014 à 15:10 :
Et tant mieux quoi !! ; -)
a écrit le 25/09/2014 à 15:14 :
"Cette cimenterie d'une capacité annuelle de 2,6 millions d'euros faisait partie d'un projet industriel de 600 millions d'euros. Le projet avait été porté par le groupe égyptien Orascom, depuis racheté par Lafarge en 2007." / 2,6 millions de quoi ? @MUR: Cette usine est sans utilité si elle n'est pas approvisionnée. Mieux vaut l'épargner et la remettre en service une fois les islamiste éliminés.
a écrit le 25/09/2014 à 15:02 :
Cette usine doit être détruite à tout prix par les américaines, il ne faut pas leur laisser la capacité de produire du béton pour se construire des abris.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :