Plan de relance français : entre 4 et 5 milliards d’euros pour le bâtiment

 |   |  258  mots
Il n'y a pas de contradiction entre l'écologie et l'économie, a souligné Emmanuelle Wargon, précisant que beaucoup d'investissements seraient consacrés aux bâtiments publics tels que des universités, des écoles, des hôpitaux mais aussi du soutien aux ménages, dont les modalités restent à définir.
"Il n'y a pas de contradiction entre l'écologie et l'économie", a souligné Emmanuelle Wargon, précisant que beaucoup d'investissements seraient consacrés aux bâtiments publics tels que "des universités, des écoles, des hôpitaux" mais aussi "du soutien aux ménages", dont les modalités restent à définir. (Crédits : Reuters)
Entre 4 et 5 milliards d'euros seront affectés au secteur du bâtiment dans le cadre du futur plan de relance, a annoncé dimanche Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du logement.

Elle a levé le voile sur la taille de l'enveloppe. Entre 4 et 5 milliards d'euros seront affectés au secteur du bâtiment dans le cadre du futur plan de relance, a annoncé dimanche Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du logement. "On sera autour de 4 à 5 milliards rien que pour le bâtiment et la rénovation", a indiqué Mme Wargon au micro d'Europe1/Les Echos/Cnews, soulignant que des discussions sur ces enveloppes étaient en cours "avec Bercy". Elle a rappelé que le secteur représentait "10% du produit intérieur brut français".

"Il n'y a pas de contradiction entre l'écologie et l'économie", a souligné Mme Wargon, précisant que beaucoup d'investissements seraient consacrés aux bâtiments publics tels que "des universités, des écoles, des hôpitaux" mais aussi "du soutien aux ménages", dont les modalités restent à définir. "Quand on rénove massivement les bâtiments publics (...), quand on aide les particuliers à faire des travaux chez eux, on soutient un secteur économique et on avance vers une économie plus verte", a-t-elle ajouté.

Le président Emmanuel Macron a annoncé fin juin que 15 milliards d'euros supplémentaires sur deux ans seraient injectés pour la conversion écologique dans le plan de relance qu'il doit présenter le 14 juillet. Le plan de relance post-Covid doit être ciblé sur la transformation écologique et la préservation des emplois, a demandé jeudi le Conseil économique, social et environnemental (CESE) dans son rapport annuel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/07/2020 à 20:40 :
Pourquoi tant de milliards maintenant ? Rétablissement de l' APL accession tout simplement, une aide pour beaucoup de famille modeste pour acheter un logement et laisser la place à d'autre jeune qui cherche un logement à louer car il y a maintenant un engrenage de supprimé qui bloque tout, l'apl accession reviens moins cher à l'état et créé de l'emploi , une absurdité de l'avoir supprimé , merci.
a écrit le 13/07/2020 à 18:14 :
du soutien aux ménages qui va finir dans les poches de promoteurs ou de pseudo-artisans
Toujours le même manque d'imagination au pouvoir
Toujours le même manque de résultats
a écrit le 13/07/2020 à 10:33 :
Encore une fois merci de faire un effort avec les photos svp, on mérite mieux que ça, même si les LREM ne suscitent aucun espoir c'est valider qu'au moins ils arrêtent de nous faire honte en faisant systématiquement la grimace. Je vous dis pas comme ça fait encore plus chuter le moral quand on voit ça !

Quand même ya bien des moments où ils sont à peu près normaux non !?
a écrit le 12/07/2020 à 19:15 :
cool
les renovateurs vont pouvoir continuer de facturer 50.000 euros des travaux d'isolation qu'ils factureraient 15.000 autrement
bon, c'est de l'argent public, on peut le jeter par la fenetre, surttout si la bce accepte de preter en annulant derriere
a écrit le 12/07/2020 à 18:10 :
Revenir à la TVA Batiment à 5.5% : c'était si simple, çà marchait si bien.
Et en marchant rapportait aux finances publiques.

Les pros du Bat jouaient le jeu, ( ils l'ont perdue )
contrairement aux restos : marge. ( et ils l'ont gardée ! " vas comprendre Charles )
a écrit le 12/07/2020 à 16:40 :
Étrange toutes ces lois annoncées " dont les modalités sont à définir " non ? C'est un peu comme si dans une thèse de philosophie vous écriviez : dont les références sont à rechercher. Toujours ce goût de jamais fini, d'à moitié fait.
a écrit le 12/07/2020 à 14:40 :
Des milliards pour tous, profitons en nous sommes rentrés dans un pyramide de Ponzi , et la facture finale sera payer lors de l'effondrement de l'euro. Attendons de voir qui va quitter l'euro en premier, les plus riches comme les allemands , où les italiens ? En tous cas pour l'instant nous avons bien piégé les allemands qui ne savent plus quoi penser de cette dérive qui leur tombe dessus et qu'ils n'avaient pas vu venir !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :