Pourquoi Icade vend son siège social au bout d'un an

 |   |  258  mots
Le siège social d'Icade à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine)
Le siège social d'Icade à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) (Crédits : DR)
L'opérateur immobilier de la Caisse des Dépôts vient de céder son principal immeuble pour 98,8 millions d'euros.

Icade, qui avait acquis son siège social en septembre 2017 à Issy-les-Moulineaux, vient d'annoncer sa cession à un "investisseur institutionnel français de premier rang" (sans préciser lequel ...). "Cette opération se réalise dans des conditions financières attractives, eu égard notamment à notre actif net réévalué publié au 30 juin 2018", explique à La Tribune Victoire Aubry, membre du comité exécutif chargé des finances, du juridique, des systèmes d'information et de l'environnement de travail. C'est en outre conforme à sa stratégie de rotation des actifs « en investissant dans des projets avec un potentiel de création de valeur future et en cédant nos actifs matures, sur lesquels le travail de gestion a été réalisé ».

L'opérateur immobilier de la Caisse des Dépôts reste néanmoins l'occupant des 9.200 mètres carrés de l'immeuble Open, fort de l'avoir "restructuré en profondeur et aménagé en total flex office" (bureau flexible, Ndlr). "C'est une vitrine de notre savoir-faire en matière d'immobilier de bureau qui fait l'objet de nombreuses visites par semaine" insiste Victoire Aubry.

S'il n'y a pas de déménagement en vue, à quoi vont donc servir les 98,8 millions d'euros de la vente ? "Nous allons continuer à faire croître nos investissements dans le pipeline de projets sur la foncière tertiaire, et accélérer la croissance sur le portefeuille de santé" répond la directrice financière d'Icade. Sur ce dernier segment, la filiale de la CDC va en effet investir 2,5 milliards d'euros "dans les cinq prochaines années" en France et à l'international.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/01/2019 à 11:41 :
Cela sent bon les commissions et les dessous de tables ....
Réponse de le 06/01/2019 à 17:52 :
Oui en effet... car le métier d'une foncière c'est plutôt de garder ses actifs, c'est plutôt louche et ce d'autant qu'elle y est locataire exclusive.
encore une privatisation des bénéfices issus de l'argent du contribuable (car je rappelle que ICADE c'est la CDC, donc l'Etat, donc Nous !) sous couvert d'une soit disant gestion des actifs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :