Icade relève ses prévisions 2018

 |   |  405  mots
Open, le nouveau siège d'Icade
"Open", le nouveau siège d'Icade (Crédits : DR)
La filiale immobilière de la Caisse des dépôts a relevé ce lundi ses objectifs annuels, dans la foulée de revenus semestriels en hausse, et annoncé son intention d'étendre son parc à travers l'Europe d'ici 2022.

"On a une activité locative en bureaux qui est plus tonique que prévue", a souligné auprès de l'AFP Olivier Wigniolle, directeur général du groupe, mettant aussi l'accent sur la bonne santé du marché de la promotion immobilière.

Icade, contrôlé par l'Etat à travers la Caisse des dépôts, a présenté son plan stratégique d'ici 2022 à l'occasion de résultats semestriels qui lui permettent de relever ses prévisions annuelles.

Entre janvier et juin, le groupe signe par rapport au premier semestre 2017 une hausse de 4% de son chiffre d'affaires, à 782 millions d'euros. Son bénéfice net, chiffre peu représentatif pour une foncière, chute de presque deux tiers à quelque 25 millions d'euros, mais son bénéfice récurrent, qui reflète mieux ses performances car il ne prend pas en compte les fluctuations de valeur des actifs, gagne près de 7% à 156 millions d'euros.

Icade relève ses objectifs de "cash flow net courant" - indicateur proche du bénéfice récurrent mais prenant en compte les activités de promotion immobilière en plus du côté foncier - pour l'année, tablant sur une hausse de 6% et non plus 5%.

"Développement international en Europe"

A un horizon plus lointain, Icade a détaillé ses objectifs pour les quatre prochaines années, au moment où la Caisse des dépôts lui a donné de la visibilité en excluant au printemps toute vente.

Icade, dont les deux grandes branches de foncière sont l'immobilier d'entreprise et les bâtiments de santé, compte notamment s'étendre au-delà de la France dans cette seconde activité.

Icade met l'accent sur le "lancement du développement international en Europe continentale" de son parc de santé et vise à en détenir près d'un tiers hors de la France d'ici 2022. Le groupe compte aussi diversifier la nature de ses actifs après avoir déjà acquis cette année pour près de 200 millions d'euros d'établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) en France.

Du côté de l'immobilier d'entreprises, Icade veut accentuer sa présence dans les principales zones du grand Paris, ainsi que dans les grandes villes françaises.

Sur ce plan, il tire déjà profit de l'acquisition, tout juste finalisée, d'ANF Immobilier, foncière de bureaux très présente dans les grandes villes régionales comme Lyon, Bordeaux et Toulouse.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :