BASF boucle l'acquisition d'activités agro-chimiques de Bayer

 |   |  185  mots
(Crédits : Christian Hartmann)
Le géant allemand de la chimie BASF a annoncé mercredi avoir bouclé la reprise pour 7,6 milliards d'euros d'activités dans l'agro-chimie auprès de son rival Bayer, qui a dû s'en séparer avant de racheter l'américain Monsanto.

BASF complète ainsi ses activités dans les domaines de la protection des cultures, de la biotechnologie et de l'agriculture numérique. Dans le même temps, le groupe de Ludwigshafen fait son entrée dans le commerce des semences et des herbicides non sélectifs, ainsi que le traitement des semences par des nématicides, sans équivalent pour éradiquer les petits vers s'attaquant aux carottes ou aux pommes de terre.

Sa division agro-chimie, qui a affiché en 2017 un chiffre d'affaires de 5,7 milliards d'euros, va voir son nombre de salariés grossir de 4.500 personnes venues de Bayer.

Avec cette acquisition stratégique, "nous allons élargir notre solide portefeuille de solutions agricoles avec des secteurs d'activité exceptionnels et augmenter ainsi notre potentiel d'innovation", a déclaré Martin Brudermüller, patron de BASF, cité dans un communiqué.

Début juin, une fois obtenu le feu vert de multiples autorités de la concurrence dans le monde, Bayer avait de son côté annoncé avoir bouclé le rachat du spécialiste américain Monsanto, pour devenir le géant mondial des pesticides, engrais et OGM.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/08/2018 à 9:14 :
Une preuve flagrante que nous ne sommes pas en démocratie, l'agro-industrie et ces multinationales des armes chimiques d'avant guerre qui continue d'empoisonner le blé entre autres tout en nous prenant le notre.

L'économie beurk par définition.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :