Vaccin : pourquoi AstraZeneca va combiner son AZD1222 avec le Spoutnik V russe

 |  | 353 mots
Lecture 2 min.
Le fonds souverain russe a indiqué avoir proposé le 23 novembre à AstraZeneca l'utilisation d'une des deux composantes du vaccin Spoutnik V.
Le fonds souverain russe a indiqué avoir proposé le 23 novembre à AstraZeneca l'utilisation d'une des deux composantes du vaccin Spoutnik V. (Crédits : TATYANA MAKEYEVA)
Les deux vaccins, AZD1222 et Spoutnik V, utilisent l'un comme l'autre, des adénovirus humains comme vecteurs. En les combinant, les deux labos espèrent obtenir une meilleure réponse immunitaire. L'idée n'enchante guère les investisseurs d'AstraZaneca dont le cours de Bourse chute ce matin depuis l'ouverture.

Le laboratoire AstraZeneca et la Russie ont annoncé vendredi des essais cliniques communs combinant leurs deux vaccins contre le nouveau coronavirus.

"Nous annonçons un programme d'essais cliniques pour évaluer la sécurité et l'immunogénicité de la combinaison d'AZD1222, développé par AstraZeneca et l'Université d'Oxford, et Spoutnik V, développé par l'institut de recherches Gamaleïa", a indiqué la branche d'AstraZeneca en Russie dans un communiqué, précisant que les essais seraient pratiqués sur des personnes âgés de 18 ans ou plus.

Lire aussi : AstraZeneca lance des essais sur un médicament anti-Covid-19 financés par la Défense des États-Unis

Les deux vaccins, AZD1222 et Spoutnik V, utilisent des adénovirus humains comme vecteurs.

Le fonds souverain russe participe au développement du vaccin

Dans un communiqué publié vendredi, le fonds souverain russe, qui participe au développement du vaccin, a indiqué avoir proposé le 23 novembre à AstraZeneca l'utilisation d'une des deux composantes du vaccin Spoutnik V.

"AstraZeneca a accepté la proposition (...) d'utiliser un des deux vecteurs du vaccin Spoutnik V dans des essais cliniques supplémentaires de leur propre vaccin, qui commenceront avant la fin de l'année", ajoute le fonds souverain russe.

"Les combinaisons de différents vaccins contre le Covid-19 peuvent être une étape importante pour générer une plus large protection par le biais d'une réponse immunitaire plus importante et une meilleure accessibilité", a précisé AstraZeneca.

Obtenir une meilleure réponse immunitaire, l'espoir des deux labos

L'espoir est qu'une combinaison des deux produits puisse entraîner une "meilleure réponse immunitaire".

La Russie affirme que son vaccin Spoutnik V est efficace à 95%. Il est actuellement en phase 3 d'essais cliniques auprès de plus de 40.000 volontaires. Le pays a commencé la semaine dernière la vaccination de sa population contre le coronavirus, commençant par les professions à risque.

Le laboratoire AstraZeneca et l'université d'Oxford ont annoncé pour leur part que leur vaccin était efficace à 70% en moyenne.

Le cours de la big pharma AstraZaneca était chahuté ce matin dès l'ouverture de la Bourse de Londres : autour de midi, 12 heures, il s'affichait en baisse de 0,43% à 8.068,50 pence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2020 à 9:24 :
"Les deux vaccins, AZD1222 et Spoutnik V, utilisent l'un comme l'autre, des adénovirus humains comme vecteurs"
Faux: Astrazeneka utilise un adénovirus du chimpanzé
a écrit le 13/12/2020 à 3:22 :
Info cool mais ... phrase 1 fausse. Il mettent l adn covid dans Adenovirus chimpanze desactiver comme ça il marche chez oes humains... pas d immunité humaine a ladenovirus.
a écrit le 12/12/2020 à 9:11 :
Les articles sur les vaccins, plus on en li et moins on en a envie de se faire vacciner... ^^
a écrit le 12/12/2020 à 6:46 :
Je ne sais pourquoi, les médias parle du "Institut de recherches "Gamaleia," hors la langue russe se décline.
En russe on dit "imeni Gamaleia" ce qui se traduit en français par "du nom de Gamalei," Aussi, il faudrait dire en français soit "laboratoire du nom de Gamalei" ou, tout simplement "Gamalei et non "Gamaleia." On a le sentiment qu'il y a une absence totale de russisants dans les médias occidentaux.
a écrit le 11/12/2020 à 22:12 :
Il ne faut pas rêver de tourisme vaccinal en Russie, dommage pour les riches, remarque c'est pareil pour moi l'usine de monts (37) est à 70 km, et on n'en aura pas tout de suite.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :