Hausse des profits de Waste Management

 |  | 186 mots
Lecture 1 min.
Waste Management a annoncé mi-octobre qu'il jetait l'éponge dans sa tentative de rachat du numéro trois Republic Services.
Le leader américain du ramassage des ordures a dégagé un bénéfice net de 310 millions de dollars au troisième trimestre, dépassant légèrement les attentes des analystes.

Waste Management se porte bien. Le numéro un américain du ramassage des ordures a vu son bénéfice net progresser de 12% au troisième trimestre, à 310 millions de dollars. Par action, ce bénéfice ressort à 63 cents, un cent de mieux que les attentes des marchés.

Le chiffre d'affaires est conforme au consensus des analystes, atteignant 3,52 milliards de dollars entre juillet et septembre, en hausse de 3,6% par rapport à l'an dernier.

Le groupe basé à Houston n'a pas fourni de prévisions chiffrées pour le quatrième trimestre mais a annoncé qu'il s'attendait à de bonnes performances de son activité de ramassage d'ordures. A l'inverse, la volatilité des prix des matières recyclées pourrait impacter son bénéfice par action de 3 cents.

Waste Management a annoncé mi-octobre qu'il jetait l'éponge dans sa tentative de rachat du numéro trois Republic Services, ce qui devrait permettre à ce dernier de mener à terme son projet de fusion avec le numéro deux du marché, Allied Waste. Le groupe a tenté en vain de contrecarrer le rapprochement de ses deux concurrents, surenchérissant sur l'offre initiale.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :