Rio Tinto va supprimer 680 emplois en France

 |   |  206  mots
Le groupe minier va supprimer 1.500 postes en Europe, dont 680 en France, dans le cadre de son plan de réduction de ses effectifs, devant déboucher sur 14.000 destructions d'emplois.

680 emplois seront supprimés en France chez Rio Tinto. Le groupe minier anglo-australien a détaillé ce mardi ses réductions d'effectifs en Europe, à l'occasion d'un comité d'entreprise européen. Au total, 1.500 postes seront détruits en Europe, dont 680 en France. "230 postes en CDI et le non renouvellement de 450 CDD ou intérimaires", a précisé le groupe.

Des suppressions qui s'inscrivent dans le cadre du vaste plan de réduction des effectifs de 14.000 salariés annoncé en décembre. "Ces mesures, bien que difficiles, sont indispensables pour permettre à Rio Tinto de faire face aux difficultés du secteur et rester compétitif", a expliqué Hugo Bagué, directeur des ressources humaines pour le monde du groupe.

Par ailleurs, Rio Tinto Alcan a annoncé la suppression de 1.100 emplois dans le monde. Le groupe d'aluminium, issu du rachat en 2007 du canadien Alcan par Rio Tinto, va également réduire sa production de 11%. "Notre objectif est d'aligner la production sur la demande et de réduire le plus possible nos frais d'exploitation", a déclaré le directeur général Dick Evans. Comme l'ensemble des producteurs, le groupe est touché par le ralentissement économique qui se répercute sur ses ventes et par le repli des cours de l'aluminium.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les actionnires Alcan se sokt fait vu attribués des montants indécents lors de l'achat du groupe par Rio Tinto et mainteannt on licencie à la base : Benabar a raison, quand les actionaires ont froid les ouvriers toussent ! Pourquoi ces chers actionnaires n'acceptent ils pas de se serrer la ceinture en pérode de crise pour sauvegarder l'emploi ? On devrait limiter les gros salaires à un maximum de 4000 euros par mois et permettre ainsi de conserver tous les emplois !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Au Québec, Rio Tinto annonce aussi des licenciements. Nous avons écris un billet sur notre blogue que vous pouvez consulter ici:
http://nefacmtl.blogspot.com/2009/01/le-capital-en-droutechronique-no1rio.html

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :