Marée noire : la facture s'élève à 3,12 milliards de dollars pour BP

 |  | 256 mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le géant pétrolier BP a évalué ce lundi à 3,12 milliards de dollars le coût de la dépollution effectuée depuis le début de la marée noire dans le Golfe du Mexique. Le Koweït pourrait se porter acquéreur d'actifs du groupe au Moyen Orient et en Asie.

BP a chiffré ce lundi à 3,12 milliards de dollars les dépenses liées au naufrage de la plateforme Deepwater Horizon en avril dernier dans le Golfe du Mexique. La "major" pétrolière précise que ce montant comprend 147 millions de dollars d'indemnisations versées aux victimes de la catastrophe.

Le groupe a également annoncé la reprise des opérations de récupération du pétrole flottant à la surface de l'eau qui avaient dû être arrêtées pendant trois jours à cause de l'ouragan Alex. Le dispositif a ainsi permis de récolter depuis le début de la catastrophe près de 673.497 barils d'un mélange d'eau et de pétrole, tandis que 275 combustions contrôlées à la surface ont permis de supprimer 238.000 barils supplémentaires.

Près de 44.500 personnes, 6.563 bateaux et 113 avions sont à présent impliqués dans le dispositif de lutte contre la propagation de la marée noire.

Enfin, alors que BP est à la recherche de nouvelles liquidités pour faire face au coût de la catastrophe et cherche à se protéger d'une éventuelle OPA, un journal du Koweït en langue arabe, rapporte ce lundi que ce pays producteur de pétrole membre de l'Opep pourrait acquérir certains actifs du groupe pétrolier en Asie et notamment au Moyen-Orient, via la Kuwait Foreign Petroleum Exploration Co (Kuffec). Le Koweït, quatrième exportateur mondial de brut, n'est pas en discussion directe avec BP, précise le journal. Un responsable de Kuffec, contacté par Reuters, a démenti l'information.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :