Maurel et Prom s'allie à un groupe canadien en Colombie

 |   |  241  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe pétrolier Maurel & Prom a annoncé la vente au canadien Pacific Rubiales Energy de 50% de ses intérêts dans cinq permis pétroliers en Colombie. Cette association va permettre au groupe de financer des opérations dans ce pays.

En Colombie, Maurel et Prom va collaborer avec un groupe canadien. Le groupe pétrolier va s'allier avec Pacific Rubiales Energy en lui cédant la moitié de ses intérêts dans cinq permis pétroliers. 

Dans un communiqué publié ce jeudi, Maurel et Prom annonce l'acquisition par le groupe canadien "de 50% de ses intérêts sur les permis Sabanero (M&P 100%), Muisca (M&P 100%), SSJN-9 (M&P 50%), CPO-17 (50%), et COR-15 (M&P 100%)."

Cette alliance permettra au groupe de faire financer l?ensemble "des opérations de délinéation, de développement et de mise en production, ainsi qu?un programme d?exploration très volontariste par un partenaire stratégique qui jouit d?une expérience remarquable dans la production d?huile lourde en Colombie". Pour Maurel & Prom, cette alliance devrait également permettre "une monétisation rapide des ressources hydrocarbures déjà identifiées sur ces permis et notamment celui de Sabanero".

Selon Maurel et Prom, Pacific Rubiales Energy est un partenaire stratégique pour la valorisation des ressources du groupe en Colombie et particulièrement celles du permis Sabanero. Il précise également que l'acquisition de ces permis est soumise à des conditions dont le détail est précisé dans un communiqué. Les principes de cette alliance seront également soumis aux autorisations légales et réglementaires avec l?ANH (Agence Nationale des Hydrocarbures) et contractuelles avec les partenaires en Colombie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :