Bond du chiffre d'affaires de Maurel et Prom

 |   |  265  mots
Le chiffre d'affaires du groupe pétrolier indépendant a atteint 92,5 millions d'euros entre juillet et septembre, contre 52,9 millions un an auparavant, précise Maurel & Prom.

Le chiffre d'affaires de Maurel & Prom s'est envolé de 74% au 3e trimestre, sans prendre en compte ses activités au Nigeria, grâce notamment à un bond de ses revenus dans la production pétrolière, a annoncé le groupe jeudi dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires du groupe pétrolier indépendant a atteint 92,5 millions d'euros entre juillet et septembre, contre 52,9 millions un an auparavant, précise Maurel & Prom.  Sur neuf mois, les ventes du groupe ont aussi progressé de 74%, à 223,7 millions d'euros.

"L'augmentation du chiffre d'affaires résulte de la montée en puissance de la production des champs au Gabon", indique le communiqué. Les recettes liées aux champs gabonais -cinq- ont atteint 75,6 millions d'euros au 3e trimestre, contre 40,4 millions au 3e trimestre 2009. Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de Maurel & Prom en production pétrolière a plus que doublé (+135%), à 174,4 millions d'euros.

La branche service pétrolier du groupe a quant à elle enregistré des revenus de 75 millions d'euros sur la même période (+22%). Au Nigeria, la société locale Seplat, détenue à 45% par Maurel & Prom, a signé fin juillet un accord pour l'acquisition de 45% des droits miniers dans trois champs avec les compagnies pétrolières Shell, Total et Agip.

"Dans l'attente de la signature d'une autorisation d'exportation dont la procédure a abouti fin octobre, il n'y a pas eu d'enlèvement au cours du 3e trimestre 2010", précise Maurel & Prom.  "Le premier enlèvement (...) aura lieu mi-novembre 2010, permettant au groupe de constater le chiffre d'affaires correspondant", fait savoir le groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :