Deux candidates pour le conseil de surveillance d'Areva

 |   |  288  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Les candidatures d'Agnès Lemarchand, présidente de Steetley Dolomite Ltd, et de Sophie Boissard, directrice à la SNCF, seront soumises à l'assemblée générale du groupe nucléaire le 27 avril prochain.

Le conseil de surveillance d'Areva, réuni le 15 avril dernier, a examiné la question des administrateurs indépendants dont le mandat arrive à échéance cette année. Le renouvellement de Jean-Cyril Spinetta, président du conseil, et de Guylaine Saucier, administratrice canadienne de sociétés, a été approuvé.

La candidature de deux femmes a été retenue pour remplacer René Ricol, commissaire général à l'investissement, et Oscar Fanjul, ancien PDG du pétrolier espagnol Repsol, partants. Il s'agit de Agnès Lemarchand, 57 ans, ingénieur chimiste, qui a fait l'essentiel de sa carrière chez Rhône Poulenc et Lafarge, dont elle est devenue PDG de l'unité Lafarge Chaux entre 1999 et 2004. Elle préside actuellement une ex filiale de Lafarge au Royaume Uni, Steetley Dolomite Ltd. Reprise en 2004 par le management, cette société est spécialisée dans une variété de chaux qui entre dans la composition de l'acier.

Sophie Boissard, 41 ans, ENA/Normale Sup, a fait une partie de sa carrière dans la haute administration avant de rejoindre la SNCF dont elle est, depuis 2009, directrice de l'activité "gares & connexion". Dernière commissaire au plan en France en 2005/2006, elle fut directrice adjointe du cabinet de Christine Lagarde, ministre de l'économie, de juillet 2007 à août 2008. Le mandat du cinquième administrateur indépendant, François David, président de la Coface, n'expire qu'en 2013.

Ces candidatures doivent être entérinées par l'assemblée générale d'Areva le 27 avril prochain. L'Etat, actionnaire à 83% d'Areva, doit encore nommer ses quatre représentants au conseil de surveillance d'Areva. En attendant en juin la nomination ou le renouvellement du ou de la présidente du directoire, le mandat d'Anne Lauvergeon, qui a créé Areva en 2001, arrivant à expiration.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :