GDF Suez continue son offensive dans la livraison de gaz GNL en Asie

Le groupe énergétique a annoncé lundi avoir signé un accord avec la compagnie nationale coréenne Kogas pour lui livrer entre 2013 et 2014 environ 1,6 million de tonnes de GNL supplémentaires, ce gaz liquéfié à très basse température pour pouvoir être transporté par navires. Ce contrat est évalué à un milliard d'euros.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

Nouveau contrat de livraison de gaz naturel liquéfié (GNL) en Asie pour GDF Suez. Ce lundi, le groupe énergétique français a annoncé avoir signé un accord avec la compagnie nationale coréeenne Kogas pour lui livrer entre 2013 et 2014 environ 1,6 million de tonnes de GNL supplémentaires, ce gaz liquéfié à très basse température pour pouvoir être transporté par navires (il est ensuite regazéifié). Soit l'équivalent de 24 méthaniers de GNL. Aux prix actuellement pratiqués en Asie, voisins de 750 dollars par tonne, ce contrat peut être estimé autour d'un milliard d'euros, selon des calculs effectués par l'AFP.

Six contrats en deux ans en Asie

Cet accord fait suite à un précédent accord signé en 2010 portant sur des livraisons de 2,5 millions de tonnes entre 2010 et 2013. Kogas est le premier importateur de GNL au monde. Troisième importateur mondial de GNL et premier en Europe avec un portefeuille de GNL de 16 millions de tonnes par an en provenance de six pays différents, GDF Suez poursuit sa conquête de l'Asie. Cette zone constitue en effet un marché clé et porteur pour les vendeurs de gaz avec des prix supérieurs de plus de 50% à ceux pratiqués en Europe ou aux Etats-Unis. Ce nouveau contrat est en effet le sixième en Asie depuis 2010. Aux deux signés avec Kogas, s'ajoutent les contrats passés avec la CNOOC chinoise (octobre 2011), le malaisien Petronas (mai 2011), l'indien Petronet (novembre 2011) et le thaïlandais PTT (juin 2012, pour un total de 10 millions de tonnes livrées entre 2010 et 2016.

"Devenir un fournisseur reconnu en Asie-Pacifique"

Lors de la signature avec le groupe thaïlandais, Jean-Marie Dauger, le directeur général adjoint de GDF Suez, en charge de la branche Global Gaz & GNL avait résumé la stratégie du groupe dans le GNL : « faire de GDF Suez acteur majeur de GNL dans le bassin atlantique, un fournisseur reconnu dans la zone Asie-Pacifique ». Pour développer cette région, GDF Suez développe Bonaparte LNG, un projet intégré qui prévoit la construction d'une usine de liquéfaction flottante en Australie, d'une capacité de 2 millions de tonnes de GNL par an. Aujourd'hui, le groupe exploite une flotte de 17 méthaniers.

Accord aux Etats-Unis en mai

En mai, GDF Suez avait igné un accord de développement commercial avec Cameron LNG, filiale de la société américaine Sempra Energy, dans le cadre de la construction d'une usine de liquéfaction de gaz naturel aux Etats-Unis d'une capacité de 12 millions de tonnes de GNL par an, dont la mise en service est prévue fin 2016. Selon cet accord, GDF Suez aurait accès à une capacité de liquéfaction de 4 millions de tonnes par an.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.