Les Français gaspillent l'équivalent de deux centrales nucléaires avec des appareils en veille

 |   |  287  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
D'après une étude, la consommation des appareils en veille correspond à 11% de la facture d'électricité moyenne par foyer. La Commission européenne tente de limiter la consommation de certains appareils lorsqu'ils sont en veille comme les téléviseurs.

Voilà un poste d'économie encore trop négligé par les ménages. Les appareils électroniques en veille coûteraient 2 milliards d'euros par an d'après une étude du baromètre AFP-Powermetrix réalisée par Wattgo et publiée mercredi.

7 à 8 ampoules allumées supplémentaires par foyer

Cette consommation d'électricité représente 11% de la facture moyenne d'un ménage, soit 7 à 8 ampoules allumées toute l'année 24h/24, ou encore l'équivalent de deux centrales nucléaires. A l'échelle européenne, la consommation d'appareils en veille atteint les 50 térawattheures, soit l'équivalent de la consommation totale du Danemark.

Il s'agit notamment de télévisions, consoles de jeu, box internet, lecteurs DVD, ou encore des chargeurs de téléphones laissés dans des prises, et qui n'auraient pas été éteints convenablement. "On a choisi une définition assez large, ce qu?on mesure, c?est tout ce qui reste branché et qui consomme sans qu?on le demande", explique M. Terral, codirigeant de Wattgo.

Nouvelles normes européennes

En 2008, la Commission européenne avait décidé de limiter la consommation électrique des nouvelles générations d'appareils électriques. Les téléviseurs notamment ne doivent plus consommer plus de 2 watts, avant de passer à un watt. Avant cette réglementation, les postes de télévisions consommaient près de 10 watts, voire 20 watts pour les plus vieux modèles, lorsqu'ils étaient en veille.

Mais le problème va bien au-delà du statut de veille des appareils. Même si un appareil est en position éteinte, il continuera à consommer de l'électricité. Certes, ils consommeront dix fois moins d'énergie que s'ils étaient en position veille. Seules les multiprises avec interrupteurs permettent d'interrompre l'alimentation électrique.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/07/2013 à 15:11 :
Moi je veux bien en ce qui concerne les foyers...mais que dire de ces sociétés industrielles qui ne font rien et laisse des étages complets avec ordinateurs, écrans d'ordinateur et étages complet allumé. Ne doit-on pas les sensibiliser tous ces patrons, employés et autres personnes qui se fichent de leur environnement et de l'environnement qui laisseront aux futurs générations..,,,tous des hypocrites qui prêchent la bonne parole devant des caméras et des textes de lois mais qui ne font pas grand choses pour changer et faire avancer les choses..,,merci le G8!!!!
a écrit le 12/07/2013 à 14:47 :
Revoilà le serpent de mer, le monstre du loch Ness de l'été. Cette étude est scientifiquement fausse car elle ne décrit pas les éléments mis en cause. Comme tout a déjà été dit précédemment, je propose une autre solution: passer à l'éolien. Il y a tant de français qui brassent du vent que ça devrait pouvoir tourner toute l'année. A défaut, qui sait comment on peut débrancher les français et françaises qui, en brassant du vent, consomment bien plus ?
Cordialement, PPM
a écrit le 12/07/2013 à 11:38 :
L'essentiel n'est pas de vivre, mais de bien vivre.
a écrit le 12/07/2013 à 8:41 :
Mais la freebox préconise de ne pas utiliser d'appareil multiprises et de brancher sur une prise murale pour permettre à la téléphonie et aux éléments que compose la free, de ne pas être sans arrêt obligé d'être réinitialiser. Si je coupe ma free, j'ai en plus plus de téléphone. Donc, s'il faut faire des économies il faut repenser le système.Par ailleurs quand on lit un DVD, ou nos anciennes cassettes VHS, sur le lecteur ou le magnétoscope, et qu'on arrête au milieu du film, on est obligé si l'on débranches ces appareils avec la télévision, de reprendre la lecture à zéro, là aussi il faut repenser le système. Il ne reste que la chaine HIFI, ou un simple poste de radio, que l'on peut débrancher sans ces petits désagréments....
a écrit le 12/07/2013 à 0:26 :
Ce genre _"d'étude"_ ressort régulièrement depuis des années. Hé oui ! un appareil en veille consomme de l'électricité, c'est bête hein, mais c'est du confort et cela évite de monter un interrupteur secteur qui d'ailleurs ne servirait à rien sur certains appareils!
a écrit le 11/07/2013 à 19:46 :
Cet article c'est tout simplement n'importe quoi !!
"D'après une étude".... faite par qui ? Un élève de maternelle ?
Prenons un foyer ordinaire.
2 TV en veille : env. 5W (2 x 2,5W)
1 Ordi : 20W en comptant large
Soyons fous et comptons encore 5 appareils @ 2W chacun : 10W
Ajoutons, éventuellement, une box Internet : 5W; sauf que si la Box fait aussi le téléphone, l'arrêter complétement serait idiot !!
Nous voilà pris à consommer 40W "pour rien" pendant 20h sur 24. (4 heures d'utilisation réelle)
Sauf que pendant la saison froide (1/2 année ?), ces 40W servent à chauffer l'habitation, et ne sont donc pas perdus !
Ce qui nous fait une moyenne de 16,6 W par foyer sur toute la journée, toute l'année.
On est TRÈS TRÈS loin des "7 à 8 ampoules" mentionnée dans l'article (quel type d?ampoule d'ailleurs??)
Continuons : 16,6W x 24h x 365 jours = 145 kWh par an, à un prix moyen (EDF) de 0,08?, soit la somme de 11,60? par foyer et par an. Si c'est là le prix du confort, je dis OUI !!
Et cette histoire de réacteur nucléaire, c'est risible !
Si les 26,5 millions de foyers français consommaient TOUS ces 16,6W superflus cela ferait (au pire) 440MW, soit, en gros, 1/2 tranche nucléaire (ancien modèle), voire 1/3 d'un réacteur moderne. Si tous les ménages français faisaient l'effort d'arrêter tous les appareils en veille, ce qui est tout bonnement impensable !!
Allez, je ressors mes bougies et la lampe à pétrole, que je vais allumer en battant les silex :-(
Réponse de le 12/07/2013 à 3:33 :
@gerardgm Chez moi j'ai fait pas mal de mesures et voila ce que ça donne: ordi + imprimante + bafles hp + fax + écran + chargeur gsm = 35 W, orange box + tel sans fils dect = 25 W, TV + lecteur divx + stéréo + ampli + graveur DVD = 40 W, réveil électrique + 2 chargeurs gsm +4 lampes télécommandées = 25 W, lave vaisselle + lave linge + four à affichage numérique = 25 W TOTAL = 150 W x 24h = 3,6 kWh / jour = 1300 kWh / an. Le tarif plein d'EDF passera à 14 centimes TTC le 1° aout 2013, ça fait donc 182 euros / an
Réponse de le 12/07/2013 à 10:16 :
Vous êtes vraiment bien équipé !
Enlevez maintenant du décompte ce que vous ne pouvez PAS débrancher (Réveil, Box, four etc.) Puis vérifiez vos mesures. Je ne mets pas en doute votre bonne foi, mais votre appareil de mesure. Pour mesurer des très faibles consommations (quelques W) il faut une pince ampèremétrique très sensible. L'idée serait de mesurer toute la consommation au compteur en ayant toute l'installation à l'état normal de veille (je vais peut être le faire par curiosité). Et puis tenir compte aussi de la partie utile au chauffage en hiver, et décompter le pourcentage d'utilisation réelle des appareils.
Mais bon, trêve de "bouts de chandelles", la plupart de ces appareils ne peuvent pas être débranchés sauf à n'être plus utiles, alors ??
Réponse de le 15/07/2013 à 19:12 :
@Gerardgm Heu...un simple wattmetre de prise de chez Conrad Electronics suffit a mesurer précisement mes faibles conso. D'autre part j'ai aussi fait des mesures en utilisant le wattmetre de mon compteur (pas beaucoup de gens savent qu'à chaque fois que la lumière clignote ça veut dire 1 Wh) et je retombe pratiquement sur les même chiffres. Je peut débrancher sans gene les prises suivantes TV, ordi, lave vaisselle, four, web box (uniquement la nuit et quand je suis au travail), ça me ferait presque 100 Wh d'économisé.
a écrit le 11/07/2013 à 0:37 :
Le lobby nucléaire n'en a rien à foutre des règles et lois pour faire baisser nos consommations d'électricité. Pour eux un seul objectif: gaver les moutons Français avec un maximum d'électrons radioactifs pour justifier le maintient d'un parc nucléaire pléthorique. C'est exactement pour cette raison qu'aucun effort significatif n'a jamais été entrepris pour réduire l'usage du grille-pain-chauffage et entreprendre massivement des économies d'énergie (comme chez les Allemands que nos politiciens s'évertuent à faire passer pour des débiles) . Peut être qu'avec les hausses vertigineuse des tarifs d'EDF la population va réagir mais rien n'est moins sur, elle n'a presque aucune marge de manoeuvre et l'addiction au nucléaire est particulièrement tenace dans la tete du monton Français.
a écrit le 10/07/2013 à 18:08 :
Une centrale nucléaire est constituée de plusieurs réacteurs.
Sachant que les 19 centrales en services en France n?ont pas le même nombre de réacteurs, qui eux même n?ont pas la même puissance, il est donc de impossible de faire une comparaison entre consommation des veilles et puissance d?une centrale nucléaire
Citons les extrêmes
Fessenheim avec 2 réacteurs de 880 MWe net soit 1760 MWe
Gravelines avec 6 réacteurs de 1310 MWe net soit 7860 MWe
Soit un rapport de 1 à 4,45
Alors les veilles representent quoi exactement ?
La réponse est ici :
« Elle représente une puissance électrique totale mobilisée en permanence de 82 watts par foyer en France, soit quelque 2.300 mégawatts »
Mais il faut tout de meme relativiser ces chiffres car :
« Une partie (environ 400 mégawatts) vient par exemple de la ventilation mécanique contrôlée, des extracteurs d?air visant à aérer les pièces humides (salles de bains, cuisines, toilettes) et qui est obligatoire dans les constructions récentes, ou encore de réfrigérateurs en phase passive. »
Cela laisse donc un solde de 1900 mégawatts, donc en supprimant les veilles non obligatoires, on pourrait donc supprimer la centrale de Fessenheim (la plus vieille et la moins productive) sans avoir besoin de la remplacer par une autre production.
Réponse de le 10/07/2013 à 21:08 :
Merci Laurent pour cette précision d'importance...
Réponse de le 10/07/2013 à 23:59 :
Merci de relever ces erreurs grossières qui ôtent toute crédibilité à ce type d'article...
Réponse de le 11/07/2013 à 1:04 :
@Laurent 034 Figurez vous que c'est pas la peine de sortir de Polytechnique ou de l'Ena pour comprendre que l'on pourrait facilement et rapidement mettre en oeuvre d'importantes économies d'énergie en France. Alors pourquoi il ne se passe rien depuis 30 ans ? C'est ça LA bonne question. Explication: c'est la Technocratie du Corps des Mine qui décide de tout en matière d'électricité. Or ces Messieurs ont décidé une fois pour toute que le moutons Français doit être gavé comme une oie avec l'électricité radioactive, de jour comme de nuit. C'est tellement stupide qu'on a du mal à le croire et pourtant c'est la triste réalité .
a écrit le 10/07/2013 à 18:00 :
Une centrale nucléaire est constituée de plusieurs réacteurs.
Sachant que les 19 centrales en services en France n?ont pas le même nombre de réacteurs, qui eux même n?ont pas la même puissance, il est donc de impossible de faire une comparaison entre consommation des veilles et puissance d?une centrale nucléaire
Citons les extrêmes
Fessenheim avec 2 réacteurs de 880 MWe net soit 1760 MWe
Gravelines avec 6 réacteurs de 1310 MWe net soit 7860 MWe
Soit un rapport de 1 à 4,45
Alors les veilles representent quoi exactement ?
La réponse est ici :
« Elle représente une puissance électrique totale mobilisée en permanence de 82 watts par foyer en France, soit quelque 2.300 mégawatts »
Mais il faut tout de meme relativiser ces chiffres car :
« Une partie (environ 400 mégawatts) vient par exemple de la ventilation mécanique contrôlée, des extracteurs d?air visant à aérer les pièces humides (salles de bains, cuisines, toilettes) et qui est obligatoire dans les constructions récentes, ou encore de réfrigérateurs en phase passive. »
Cela laisse donc un solde de 1900 mégawatts, donc en supprimant les veilles non obligatoires, on pourrait donc supprimer la centrale de Fessenheim (la plus vieille et la moins productive) sans avoir besoin de la remplacer par une autre production.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :