Total : Fitch abaisse la perspective de la note à "négative"

 |   |  360  mots
Fitch craint pour les projets amont de Total. Le pétrolier français prévoit cependant 10% de progression de sa production d'ici à 2015. (Photo : Reuters)
Fitch craint pour les projets amont de Total. Le pétrolier français prévoit cependant 10% de progression de sa production d'ici à 2015. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
L'agence de notation Fitch a abaissé à "négative", contre "stable" jusque-là, la perspective de la note du pétrolier français Total, actuellement "AA", en raison des risques liés aux projets amont (exploration et production) du groupe.

Coup de grisou sur Total. L'agence de notation Fitch a en effet abaissé à "négative", contre "stable" jusque-là, la perspective de la note du pétrolier français, actuellement "AA", en raison des risques liés aux projets amont (exploration et production) du groupe. Ce qui signifie que Fitch envisage à terme d'abaisser la note de Total.

Risque sur les projets amont

L'agence de notation financière souligne notamment "des risques plus élevés liés à la réalisation des nouveaux projets amont de Total", dans un communiqué diffusé lundi.

"La production de Total (hors filiales mises en équivalence) a reculé en 2013 pour la troisième année consécutive, sur fond d'intensité capitalistique accrue et d'endettement en progression modérée", a-t-elle ajouté.

La production a atteint 1,55 million de barils équivalent pétrole par jour l'an dernier, en recul de 5% sur un an, hors filiales mises en équivalence, rappelle Fitch. En cause: le déclin de certains gisements matures, une fuite de gaz en mer du Nord en 2012, des actes de sabotage au Nigeria et des cessions d'actifs.

>> Lire Total serait prêt à vendre sa filiale TotalGaz pour 750 millions d'euros

Total voit sa production augmenter d'ici à 2015

Le géant pétrolier table sur une augmentation de sa production de 10% d'ici à 2015, en incluant cette fois ses filiales, grâce notamment au lancement de nouveaux projets dès l'an prochain, rappelle Fitch.

"Pour que la perspective soit de nouveau révisée à +stable+, Total devra atteindre ses objectifs de production en amont et faire la preuve que son ambitieux programme d'investissement de 50 milliards de dollars (37,5 milliards d'euros) pour la période 2013-2014 commence à payer", indique Fitch dans son analyse.

L'action Total a immédiatement décroché à l'annonce de Fitch, à 52,12 euros par action. C'est toutefois au dessus de son plus bas de la journée à 52,04 euros par action. Cette dernière s'est par ailleurs ressaisie. A la clôture, l'action Total s'échangeait en effet à 52,23 euros, tout proche de son niveau de vendredi soir à la clôture qui était de 52,26 euros, accusant une petite baisse de 0,06%.

>> Lire Comment Total veut atteindre une production de 3 millions de barils par jour

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :