Fessenheim : fermer la centrale en 2016 coûterait 5 milliards d'euros à l'État

 |   |  355  mots
2.000 emplois sont menacés par la fermeture de la centrale nucléaire, en activité depuis 1978.
2.000 emplois sont menacés par la fermeture de la centrale nucléaire, en activité depuis 1978. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Doyenne des centrales nucléaires françaises encore en activité, Fessenheim est promise à une fermeture fin 2016. Mais l'indemnité que percevrait EDF dans ce cas risque de repousser le démantelement de la centrale pour raison budgétaire.

En exploitation depuis 1978, Fessenheim devrait encore l'être pour quelques années. "Fermer la centrale nucléaire pour fin 2016 coûterait au moins 5 milliards d'euros à l'Etat, sans même commencer le démantèlement", estime un rapport rédigé par les députés Hervé Mariton (UMP) et Marc Goua (PS, Maine-), que les Dernières Nouvelles d'Alsace et l'Alsace se sont procurés mardi 30 septembre.

"Au vu du contexte budgétaire contraint", les deux rapporteurs "estiment préférable de reporter la fermeture promise par le Président de la République".

Inexacte pour Ségolène Royal

La ministre de l'Écologie et de l'Énergie n'a pas tardé à réagir. Interrogée mardi matin au sujet de ce rapport sur France Inter, Ségolène Royal a répondu :

"Ce n'est pas exact et je ne céderai pas à un chantage de ce type. Je ne cède pas [sur la fermeture] face à la pression des lobbies et à ces faux chiffres lancés dans la nature."

Doyenne des centrales nucléaires françaises encore en activité, Fessenheim est promise à une fermeture fin 2016 -un engagement de François Hollande depuis 2012.

Importante indemnité pour EDF

"Outre le coût social lié à l'arrêt de la centrale, EDF pourrait percevoir une indemnité de l'ordre de 4 milliards d'euros pour avoir été obligée de fermer ses deux réacteurs avant l'heure", explique dans leur rapport les deux députés chargés de calculer une première estimation officielle du coût de la "fermeture anticipée" de Fessenheim.

      | Lire 2.000 emplois menacés par la fermeture de Fessenheim

Ce rapport sera rendu public mardi en commission des finances, veille du début de l'examen à l'Assemblée du projet de loi sur la transition énergétique et la croissance verte qui prévoit notamment un plafonnement de la capacité nucléaire, rappellent les DNA et l'Alsace.

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, avait déclaré dimanche 28 septembre n'avoir pas tranché sur l'avenir de la centrale de Fessenheim, indiquant qu'elle ne savait "pas encore" quels réacteurs seraient fermés dans le cadre de cette loi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/10/2015 à 0:17 :
Ce sont les lobbies qui gouvernent ce pays !

Ils font une pression permanente sur nos députés français et européen, prépare des amendements confortant leurs positions et souhaite que ceux qu'ils visent fassent du copier coller avant de défendre leur texte. Il existe des technologies alternatives et le génie humain ne cessera de croître tandis que le corps politique avance à pas de fourmis. Triste constat.
a écrit le 02/03/2015 à 21:04 :
La mort lente d'enfants et d'adultes ainsi que la destruction inexorable de la planète ne font même pas réagir nos politiques pour qui la finance est leur seul objectif. Honte à eux.
a écrit le 30/09/2014 à 21:33 :
Est-il préférable d’avoir plus de CO2 dans l’air avec l’énergie fossile ou le saccage de l’environnement et la disparition des espèces avec l’éolien ou le photovoltaïque ainsi que la diminution des espaces agricoles? Développer la maitrise de l’énergie qui règne dans tout l’univers, le nucléaire, n’est-elle pas la meilleurs voix…
Réponse de le 03/10/2014 à 9:22 :
voie, pas voix
Réponse de le 02/03/2015 à 21:00 :
Tout à fait, fukuschima et chernobyl qui sont en train de détruire la planète et des milliers de gens sont la meilleure voie à suivre...
a écrit le 30/09/2014 à 21:10 :
Devons-nous rappeler que le Patron d’EDF ne sera nommé qu’après le débat sur la transition énergétique, la meilleure méthode pour faire taire la voie d’EDF.
Réponse de le 03/10/2014 à 9:22 :
voix, pas voie
a écrit le 30/09/2014 à 14:22 :
Ce rapport est oriente et a charge, redige par des parlementaires connus pour etre nucleocrates. Qu'on m'explique comment une centrale devant etre amortie en 30 ans et qui aura fonctionne 39 peut sur-couter 5 Milliards pour un demantelement qui doit arriver de toutes facons.
Réponse de le 03/10/2014 à 9:19 :
parce que de l'argent a déjà été investi pour la prolonger de 30 à 40 ans donc jusqu'en 2019 donc si on ferme avant il faut dédommager EDF de X années de production comme en Allemagne où la cour constitutionnelle a donné raison aux électriciens encore heureux qu'on n'ait pas le droit de jeter l'argent des autres (au final clients et citoyens) par les fenêtres surtout dans un pays qui en manque
a écrit le 30/09/2014 à 13:39 :
VIVE Fukushima, Three miles island et Tchernobyl ! Que de la gnognotte tout ça. Suis impatient que ce soit notre tour, on est les meilleurs.
a écrit le 30/09/2014 à 12:41 :
Cette centrale de Fessenheim aura 40 ans d'exploitation en 2017. Complètement amortie. Le coût de remplacement est d'environ 5 milliards et il n'est pas question de la remplacer.
Réponse de le 03/10/2014 à 9:08 :
40 ans en 2019, cela a coûté de la prolonger de 10 ans donc il faut dédommager EDF de X années de production manquantes si on ferme, normal (comme en Allemagne où la cour constitutionnel a donné raison aux électriciens) on n'a pas le droit de jeter par la fenêtre l'argent des autres (au final celui des citoyens et clients) surtout dans un pays qui en manque
a écrit le 30/09/2014 à 11:44 :
Résultat, il va falloir augmenter le prix de l'électricité pour tous...
a écrit le 30/09/2014 à 11:25 :
et quel sera le cout de modernisation pour répondre aux exigences actuelles de sécurité ?

EdF a toujours dit que c'est moins cher de fermer cette vieillerie que de la mettre en sécurité
Réponse de le 30/09/2014 à 11:43 :
EdF n'a jamais dit ça ! Vous confondez avec les discours écologistes...
a écrit le 30/09/2014 à 11:22 :
Hollande ne tiendra pas sa parole !!

Comme d'habitude
Il lancera la fermeture la veille de l'élection et voilà pour les fesses des écolos. LOL
a écrit le 30/09/2014 à 11:18 :
Envoyons dans le cosmos les déchets les plus dangereux à long terme les distances étant infiniment grandes à petite vitesse qu'ils auront le temps de devenir inertes avant même qu'ils abordent une nouvelle galaxie.
a écrit le 30/09/2014 à 11:05 :
On peut estimer le coup à plus de dix milliards comme d'habitude les estimations sont tout le temps en de ça de la réalité par nos élus . La dette culminera donc à un peu plus de 2 milles milliards +10 milliards .
a écrit le 30/09/2014 à 10:34 :
J'imagine qu'EDF les a ces 5 milliards puisque nous payons depuis des décennies un supplément justement destiné au démantèlement des centrales nucléaires. Quoi ? On m'aurait menti ? Tout est parti dans le CE et les vacances au ski des cadres ? Noooonn ! Pas eux...
a écrit le 30/09/2014 à 10:27 :
Et combien ça va coûter quant elle va pêter ???????
Réponse de le 30/09/2014 à 10:36 :
Certain vous dirons que c'est une question d'ayatollahs écologistes...
Réponse de le 30/09/2014 à 10:40 :
Vous avez l'intention de la dynamiter ?
a écrit le 30/09/2014 à 9:52 :
pour mieux amortir les coûts du démantèlement !
Réponse de le 30/09/2014 à 11:08 :
tout à fait raison pour gérer sereinement le démantèlement et l'approvisionnement.
Réponse de le 30/09/2014 à 14:25 :
Vous vous relisez ?
Donc maintenant, au bout de 37 ans, on devrait commencer a mettre de cote pour demanteler ? Mais ou sont les milliards supposes deja mis de cote ? Se serait-on foutu de nous.
Votre commentaire est un aveu.
a écrit le 30/09/2014 à 9:34 :
Après les 2 milliards de la fermeture prématurée de Superphénix pour faire plaisir aux Verts... Décidément, il y en a qui n'apprennent pas de leur expérience passée ! Il est vrai que la France est si riche !
a écrit le 30/09/2014 à 9:17 :
Dépenser 5 Milliard pour faire plaisir au groupuscule maniaco-dépressif Parti du Charbon Allemand (EELV) .... Une plaisanterie ..
a écrit le 30/09/2014 à 9:03 :
Et voila le cout caché du nucléaire.
- Les lobbies ont tout fait pour augmenter le temps de vie des centrales.
- Elles nécessitent alors de réinvestir de l'argent pour les faire durées encore plus longtemps.
- Et une fois la fin de vie arrivée, le cout du démentèlement qui n'a pas été suffisament budgeté.
- Bon coté des choses, cela fera du boulot pour beaucoup de personnes et pour longtemps, cf la centrale de Brennelis en Bretagne (pas encore fini de démonté depuis 1985) Et pourtant, c'est une petite centrale !!

- Alors attention a notre facture d'électricité qui va augmenté exponentiellement au fur et a mesure que des centrales fermeront.

Pour le moment, les politiques se cachent derrière leur petit doigt : la prolongation des centrales au lieu de la fermeture.
Réponse de le 30/09/2014 à 9:23 :
Après les délires écologistes de 2012, même si notre bon "gouvernement" ne fait toujours pas grand chose de constructif, il semble vouloir annuler les décisions les plus coûteuses et les moins sensées qu'il avait envisagées pour satisfaire les ayatollahs écologistes !
Réponse de le 30/09/2014 à 10:35 :
Mieux vaut être un ayatollah écologiste qu'un bas du front "court-termiste".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :