Areva confirme une nouvelle réduction de ses investissements et actifs

L'enjeu: éviter absolument une dégradation de sa note par Standard & Poor's. Ce mardi, le groupe nucléaire a annoncé une réduction de ses investissements de 200 millions d'euros et une cession de 450 millions d'euros d'actifs - la veille du jour où S&P devrait rendre ses conclusions...
En fonction du contexte de marché, le géant de l'atome pourrait également lancer une émission d'obligations hybrides.
"En fonction du contexte de marché", le géant de l'atome pourrait également lancer une émission d'obligations hybrides. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Areva a annoncé une cure d'amaigrissement de plusieurs centaines de millions d'euros d'ici à 2016, comme évoqué lundi 6 octobre par Les Échos. Craignant une dégradation de sa note par Standard & Poor's, elle a exposé dans un communiqué publié ce mardi 7 octobre une réduction du niveau d'investissement de 200 millions d'euros pour la période 2015-2016.

"Les investissements bruts seront ainsi ramenés à un montant inférieur à 1 milliard d'euros par an en moyenne sur cette période contre 1,1 milliard d'euros précédemment, les investissements stratégiques et de sûreté étant préservés", détaille Areva.

Cession "d'activités non stratégiques"

Le groupe prévoit en outre de céder ses "activités non stratégiques ou ses participations minoritaires dans des projets" pour au moins 450 millions d'euros d'ici à fin 2016.

"En fonction du contexte de marché", le géant de l'atome pourrait également lancer une émission d'obligations hybrides "dans les meilleurs délais", a-t-il précisé. Areva, qui souffre de l'atonie du marché nucléaire, avait déjà annoncé, le 1er août, une accélération de la réduction de ses investissements.

Proche de la note "emprunteur à risque"

L'agence de notation Standard & Poor's a mis le groupe dirigé par Luc Oursel sous surveillance négative. Le 9 septembre, S&P s'était donné 30 jours pour décider de dégrader ou non la note de crédit long terme du groupe, actuellement fixée à "BBB-", et l'agence devrait rendre les conclusions de son audit mercredi 8 octobre, affirmait dimanche Le Journal du Dimanche.

Une dégradation basculerait Areva de la catégorie "investissement" à celle "d'emprunteurs à risque".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.