EDF : un rééquilibrage des tarifs dans le programme du nouveau patron

Devant les députés et les sénateurs, Jean-Bernard Lévy a dévoilé la feuille de route pour les années à venir du groupe public d'électricité. Rééquilibrage des tarifs, optimisation du coût des réacteurs nucléaires de nouvelle génération et renforcement à l'international sont au programme
Jean-Bernard Lévy a été désigné ce week-end PDG d'EDF par intérim en remplacement d'Henri Proglio avant sa nomination officielle, prévue mercredi en conseil des ministres.
Jean-Bernard Lévy a été désigné ce week-end PDG d'EDF par intérim en remplacement d'Henri Proglio avant sa nomination officielle, prévue mercredi en conseil des ministres. (Crédits : DR)

Des "retards préoccupants" en matière de hausses de tarifs. Auditionné au Sénat et à l'Assemblée nationale, le futur PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy a estimé que la France et a besoin d'un "rééquilibrage" dans ce domaine pour assainir sa situation économique. Évoquant à la fois les tarifs de détail et les tarifs de gros, il a ainsi déclaré:

"Nous constatons aujourd'hui des retards préoccupants sur les trajectoires réelles des tarifs par rapport aux trajectoires qui avaient pourtant été convenues avec l'État, [...] conduisant EDF à augmenter sans cesse sa dette. À mes yeux, un rééquilibrage tarifaire s'impose."

"Comme vous le savez sans doute [...], chaque année, c'est l'endettement qui permet de payer le dividende" aux actionnaires d'EDF, dont l'État à hauteur de 84,5%, a-t-il ajouté.

Les tarifs réglementés de l'électricité pour les particuliers ont augmenté de 2,5% le 1er novembre, conséquence de l'application d'une nouvelle formule de calcul et d'un rattrapage tarifaire sur les tarifs appliqués en 2012 et 2013. Le gouvernement avait aussi annoncé début novembre avoir reporté de six mois, au 1er juillet 2015, la réévaluation du prix de l'Arenh, un dispositif qui oblige EDF à revendre à ses concurrents jusqu'à un quart de l'électricité produite par son parc nucléaire français.

"Bénéfices majeurs" à la prolongation de durée des vie des centrales

Jean-Bernard Lévy a aussi estimé que le programme d'investissement d'EDF dans son parc nucléaire français, pour allonger la durée de vie des centrales, entraînerait "des bénéfices économiques majeurs".

Il a en outre indiqué qu'il souhaitait "améliorer le partenariat" entre EDF et Areva, "optimiser" le coût des réacteurs nucléaires de nouvelle génération EPR et proposer "une offre claire" en matière de réacteurs de moyenne puissance. Le futur numéro 1 d'EDF a par ailleurs confirmé que le dernier retard en date dans la mise en service de l'EPR de Flamanville (Manche) se traduirait certainement par des surcoûts par rapport aux 8,5 milliards prévus dans les dernières estimations.

A l'international, il entend "concentrer les efforts d'EDF sur quelques pays stratégiques", dont la Chine, et "conforter" les positions du groupe en Europe.

La transition énergétique, une opportunité

Le dirigeant a également estimé que le projet de loi sur la transition énergétique, qui prévoit de réduire la part du nucléaire en France, était pour EDF une opportunité pour innover, pour développer "de nouveaux savoir-faire, de nouveaux produits et de nouveaux services".

Le groupe doit être un acteur important des nouveaux services énergétiques, notamment à travers Dalkia, et se développer encore dans les renouvelables, a aussi souligné Jean-Bernard Lévy.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 47
à écrit le 29/11/2014 à 9:00
Signaler
@ erasme - Venez vous faire embaucher chez edf; ils cherchent des volontaires pour réparer les lignes sous la neige, ainsi que des techniciens pour travailler en 3x8 week-end et jours fériés compris. Vous pourrez vous goinfrer de ces avantages que vo...

à écrit le 26/11/2014 à 19:32
Signaler
Cela est inexact : dans le prix de l'électricité, il faut inclure le prix du Kwh, celui de l'abonnement, les taxes assises, et la TVA sur le tout. Et là le prix de l'électricité est plus élevé.

à écrit le 26/11/2014 à 19:25
Signaler
Au lieu de tout le temps augmenter les tarifs, peut-on s'intéresser enfin à la productivité peu élevée des agents EDF ? Il y là une marge de manoeuvre bien plus considérable. Le temps est venu pour ce faire.

à écrit le 26/11/2014 à 19:22
Signaler
ça veut dire les prix vont augmenter... ils veulent une révolution en france ou quoi ?

le 26/11/2014 à 19:56
Signaler
Ils ont de la marge personne ne râle... Nos parents disaient souvent quand l'essence atteindra 10 francs le litre on revend la voiture... Et aujourd'hui il en ont toujours une et rale toujours sur le prix de l'essence. Mais personne n'est dans la rue...

à écrit le 26/11/2014 à 18:44
Signaler
C'est dingue de voir qu'avec le nombre de particulier et d'entreprises qui produisent de l'électricité "sans entretien pour EDF" ne permette pas de faire baisser les tarifs d'EDF... EDF a besoin de moins de personnels; quand sa tombe en panne c'est l...

à écrit le 26/11/2014 à 15:08
Signaler
42 milliards d'euros... excusez du peu. Les intérêts de la dette se montent à 2 milliards par an... et les dividendes sont payés à crédit. Rappelons que si l'état possède 85 % de l'entreprise, il touche aussi 85 % des dividendes. En fait, l'éta...

à écrit le 26/11/2014 à 14:21
Signaler
Du faite de l'obligation d'EDF de subventionner Areva ,n'aura pas d'autre solution que d’augmenter les tarifs électriques aux détriments de ses clients .

à écrit le 26/11/2014 à 14:07
Signaler
en allemagne l'electricite coute le double de l'electricite en france... alors soit l'electricite double rapidement, soit les investissements vont aller au tas ( je penche pour la deuxieme solution)

le 26/11/2014 à 19:59
Signaler
L'Allemagne a fait le choix politique de réduire sa pollution locale en abandonnant le nucléaire et elle a fait le choix de polluer tous le monde avec ces nouvelles centrales au charbon et de ruiner ces habitant au passage...

le 30/11/2014 à 23:54
Signaler
La France achete de l'electricite allemande en pointe a prix fort tout en revendant son electricite nuke en heure creuse a prix brades, allors vous pouvez la mettre en veilleuse.

à écrit le 26/11/2014 à 13:50
Signaler
Ce monsieur tout juste nommé dit qu'il faut augmenter les tarifs pour payer les dividendes (2 milliards d'euros cette année tout de même) afin d'éviter qu'EDF n'emprunte. Lz solution la plus juste consiste d'abord à baisser les dividendes.

le 26/11/2014 à 14:06
Signaler
l'autre solution serait que l'etat respecte les papiers qu'il signe... ou l'alternative in fine sera investissement 0, et la on sait deja qui va hurler

à écrit le 26/11/2014 à 12:57
Signaler
Pourquoi parler de rééquilibrage? C'est une augmentation des tarif. On constate que le prix pas cher de l'électricité en France se fait a crédit. On se demande qui payera l'addition finale quand le marché cessera de prêter.

le 26/11/2014 à 14:06
Signaler
aka:D'accord avec vous, il est anormal que le KW soit vendu à perte en France,chez nos voisin , notamment l'Allemagne ,il est 80% plus cher. C'est une solution qui mettra EDF en faillite dans quelques années.

le 26/11/2014 à 20:01
Signaler
Le kilo watt heure n'est pas vendu a perte... Aucune entreprise n'aurait acheter les part mise en vente par Sarkozy sinon. En revanche la vente de ces parts par Sarkozy est aujourd'hui en train de ruiner le pays dû aux bénéfices qui ne rentre plus da...

à écrit le 26/11/2014 à 12:38
Signaler
Refaire ce que l'avant dernier avait fait, et défaire ce que le dernier a fait. Cette guerre futile des chefs est hautement préjudiciable à l'entreprise, ainsi qu'à notre pays à l'heure des grandes manoeuvres de "Bruxelles" sur l'énergie.

à écrit le 26/11/2014 à 12:37
Signaler
Mince alors, l'electricité francais nucleaire et pas chere n'est pas completement vraie. On aurait occulté quelque chose ?

le 26/11/2014 à 13:08
Signaler
C'est que le début. En Allemagne les 3 énergéticiens on déclarés forfait pour le démantèlement et la gestion des déchets. Ils laissent généreusement la gestion de tout se Barnum a l'Etat. Quid pour EDF en France? J'imagine que l'on va encore se faire...

à écrit le 26/11/2014 à 12:19
Signaler
Ferait mieux de se pencher sur la tension du courant que l'on consomme qui ne permet pas parfois de faire fonctionner nos appareils électriques , l'on nous vend du courant basse tension pour consommer plus d'électricité f

le 26/11/2014 à 14:27
Signaler
pour aller dans le sens de @consommateur Le tarif payé dépend du courant consommé et non de la tension. En clair, à puissance équivalente, une baisse de tension (un 220 volts qui en fait souvent 185) entraine une augmentation du courant instantané c...

à écrit le 26/11/2014 à 11:59
Signaler
Comment une personne nommée, depuis quelques jours; responsable d'une aussi énorme entreprise peut déjà maîtriser tous les tenants et aboutissants de cette entreprise et de tout son environnement???? C'est plus qu'un génie, ce mec!! Ou alors, il n'...

à écrit le 26/11/2014 à 11:29
Signaler
Si on comprend bien cet individu:l'endettement permet de verser de généreux dividendes,donc il faut augmenter les tarifs pour éviter de s'endetter.La,ça devient le degré zéro intellectuel!

à écrit le 26/11/2014 à 11:07
Signaler
une température , plus haute que la normale , contribue a une hausse des tarifs, travaillou travailla chantaient ils !!!! a CAUSSADE et AILLEURS

à écrit le 26/11/2014 à 10:43
Signaler
ça c'est du capitalisme bien entendu........ faire des emprunts pour payer des dividendes....... si pas de résultat, pas de dividende, c'est aussi simple que cela.....

le 26/11/2014 à 11:14
Signaler
C est du bon sens .Personne ne soulève cette possibilité . Pourquoi ?

le 26/11/2014 à 12:30
Signaler
PAS de dividendes pas d'actionnaires poUr payer les PRIVILEGES DES Agents (32 h electricite gratuite , 1% POUR LE SYNDICATS ET LE CE° ????? VOYEZ LES RESULTATS HOLLANDE ?JE SERAI Lennemi de la finance !!!

à écrit le 26/11/2014 à 10:42
Signaler
Il y à une solution, 1 % du CA va droit dans les poches du comité d'entreprise alors que la régle c'est 1 % de la masse salariale.

à écrit le 26/11/2014 à 9:41
Signaler
pour que ce reequilibrage soit honnete et accepté il faut supprimer les privileges des agents (32 h electricite gratuite meme dans les residence secondaire,suppression du 1% DE NOTRE FACTURE POUR ce et syndicats ARRETER LE LOBBIES DES EOLIENNES D...

à écrit le 26/11/2014 à 9:40
Signaler
Qu'ils commencent d'abord à faire payer l'électricité au prix normal à l'ensemble des salariés EDF! Que les 1% de la facture payé par les clients servent aux investissements d'EDF plutôt qu'au Comité d'Entreprise. Gel des salaires aussi qui sont très...

le 26/11/2014 à 14:16
Signaler
Prolo:Oui , mais des que: - les salariés de Peugeot , Renault payeront leurs voitures au même prix que les simples acheteurs. -les voitures de fonctions et de services ne serviront plus à aller en vacances au frais des entreprises ( + essence , péa...

le 26/11/2014 à 23:05
Signaler
L'électricité pas chère des agents EDF n'est qu'un détail. Par contre leurs salaires élevés et en constante augmentation, leurs avantages sociaux ne sont plus acceptables, à la diète. Et pour rappel les salariés de Renault ou PSA ont droit à une rédu...

à écrit le 26/11/2014 à 9:31
Signaler
Et c'est parti pour une nouvelle hausse des tarifs pour le consommateur...

le 26/11/2014 à 9:41
Signaler
de 100.000 avec vous il faut dénoncer au maximum ces injustices aux frais des usager

le 26/11/2014 à 9:47
Signaler
C'est effectivement à cela qu'il faut s'attendre. Cela correspondrait à la notion de "rente nucléaire".

à écrit le 26/11/2014 à 9:25
Signaler
je suis d'accord avec Lamentable, les retraités et employés d'EDF ne paiement pratiquement rien de leurs consommations, de plus les autres con sommateurs paient pour leur comité d'entreprise, qu'ils fassent déjà payer plus leurs retraités et employés...

à écrit le 26/11/2014 à 9:09
Signaler
Les agents edf ne payent pas leur électricité, comité d'entreprise couteux, des privilèges et avantages injustifiés, des rémunération trop élevés ayant aucun rapport avec la fonction réelle, des agents edf ayant la plus faible productivité de l'Unio...

le 26/11/2014 à 9:26
Signaler
d'accord avec vous, qu'ils paient leurs factures comme les autres, à la rigueur avec un e remise de 10%

le 26/11/2014 à 9:39
Signaler
Votre commentaire correspondrait à confier EDF à un fonds de pension (par exemple).

le 26/11/2014 à 9:40
Signaler
d'accord avec vous dans une entreprise classique le comité d'entreprise perçois 1% de la masse salariale a EDF c'est 1% du chiffre d'affaire qui est en constant augmentation nous payons donc les vacances du personnel EDF

le 26/11/2014 à 10:42
Signaler
A tout le moins , considérer que l'avantage qui leur est attribué soit fiscalisé et soumis à cotisations sociales Si la consommation énergétique moyenne d'un foyer français est de l'ordre de 3000 € , sur 40 ans cela représente une enveloppe de l'o...

le 26/11/2014 à 10:44
Signaler
EDF est déja confié à un fond de pension qui ne profite qu'aux salariés.

le 26/11/2014 à 12:06
Signaler
@@gépé. D'accord; c'est pour cela que je propose d'étendre cette mesure à tout le monde avec une contribution de l'énergie pour financer les retraites. Seriez-vous d'accord?

le 26/11/2014 à 14:31
Signaler
a vous écouter, les seuls problèmes financiers d' EDF seraient dus aux agents EDF .. Et les EPR et autres centrales qui vont nous couter une fortune ! soyez honnêtes SVP

le 26/11/2014 à 20:05
Signaler
Ce qui va nous couter le plus est le salaire de ce nouveau dirigeant et la prime de départ de son prédécesseur..

à écrit le 26/11/2014 à 8:37
Signaler
EDF devrait envisager un emprunt en kWh. Cela correspond à une augmentation du prix de l'énergie pour les volontaires ou une avance sur consommation. Etudiez cette possibilité. Merci.

le 26/11/2014 à 8:46
Signaler
Cette possibilité est à étudier avec une réforme du régime des retraites.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.