Après le départ d'Isabelle Kocher, Engie publie des résultats en hausse

 |   |  344  mots
(Crédits : CHARLES PLATIAU)
Ces résultats ont été publiés quelques jours après le départ de l'ex-directrice générale Isabelle Kocher, qui a quitté ses fonctions lundi avant la fin de son mandat, prévue en mai.

Engie a réalisé un bénéfice net stable l'an dernier mais une performance opérationnelle en hausse, portée notamment par l'amélioration du nucléaire en Belgique ou encore les renouvelables, a annoncé le groupe jeudi, quelques jours après le départ de sa directrice générale.

Son bénéfice net a atteint 1 milliard d'euros en 2019, stable sur un an, la hausse des provisions nucléaires en Belgique ayant compensé la progression de l'activité opérationnelle et les effets des cessions.

Le géant de l'énergie a toutefois réalisé un excédent brut d'exploitation (Ebitda) en hausse de 6,8% à 10,4 milliards en 2019, supérieur à ses attentes et aux prévisions des analystes, tiré notamment par une meilleure activité nucléaire en Belgique ou encore les renouvelables. Son bénéfice net récurrent a atteint 2,7 milliards, en haut de la fourchette de ses prévisions et en hausse de 9,3%.

"Nos résultats 2019 sont bons et en ligne avec nos attentes", a salué la directrice financière Judith Hartmann, lors d'une conférence téléphonique. "Nous abordons l'année 2020 avec des bases solides et une grande confiance." Engie table sur un bénéfice net récurrent entre 2,7 et 2,9 milliards d'euros, sur la base d'un Ebitda en croissance (10,5 milliards à 10,9 milliards d'euros).

Ces résultats sont publiés quelques jours après le départ de l'ex-directrice générale Isabelle Kocher, qui a quitté ses fonctions lundi avant la fin de son mandat, prévue en mai.

Le conseil d'administration avait annoncé le 6 février que Mme Kocher ne serait pas reconduite dans ses fonctions, estimant que "l'approfondissement de la stratégie nécessitait un nouveau leadership". La direction intérimaire est pour l'heure assurée par un trio.

Elle "a pour priorité d'assurer l'engagement des équipes, et d'atteindre nos objectifs de performance opérationnelle et financière", a souligné le président d'Engie, Jean-Pierre Clamadieu, cité dans un communiqué. "Elle établira et mettra en oeuvre une feuille de route pour simplifier, clarifier et renforcer notre business model."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :